Législatives : les Républicains humiliés comme jamais dans le Rhône

Législatives : les Républicains humiliés comme jamais dans le Rhône
Philippe Cochet et Georges Fenech vont ramer pour garder leur siège de député - LyonMag

Une fessée, une Bérézina, les mots sont faibles pour qualifier le 1er tour des élections législatives vécu par les Républicains du Rhône.

Avant le scrutin, le parti de François Baroin comptait 8 députés sur 14 circonscriptions. Mais dimanche soir, la République en Marche arrivait en tête dans tous les secteurs du département, promettant à certains parlementaires ou successeurs désignés de perdre leur siège cet été. Pratiquement aucun candidat n'a osé se présenter en préfecture du Rhône. Michel Forissier, secrétaire départemental des Républicains se sentait donc bien seul.

Le cas le plus dramatique, c'est celui de Philippe Cochet, député-maire LR de Caluire, président des Républicains du Rhône. Dans son fief de la 5e circonscription, qu'il détient depuis 2002, il n'a obtenu que 26,33% des voix, contre 45,80% pour Blandine Brocard, candidate LREM encore inconnue du grand public il y a quelques semaines. Même dans sa commune de Caluire, Philippe Cochet se fait laminer avec 28,38% des voix !

A Lyon, dans la normalement classée à droite 4e circonscription, Dominique Nachury a également probablement perdu son siège de députée LR. Son faible score de 22,01% ne pourra rien face aux 45,79% d'Anne Brugnera (LREM).
Anne Lorne, propulsée par Laurent Wauquiez dans la 1ère circo à la place de Michel Havard, n'a pas existé dans ce premier tour, larguée par Thomas Rudigoz (LREM) et Elliott Aubin (FI).
Quant à Nora Berra, dans la 3e circonscription, elle n'est pas non plus au second tour face à Jean-Louis Touraine, doublée par le candidat de la France Insoumise !

Dans la 10e circonscription, Christophe Guilloteau a-t-il manqué de discernement ou a-t-il bien fait d'envoyer sa compagne Sophie Cruz au casse-pipe ? Chahuté par son propre camp pour ce choix peu en vogue avec la moralisation réclamée de la vie politique, l'ancien député LR depuis 2003 a vu Sophie Cruz se prendre les pieds dans le tapis : 19,40% contre les 46,66% de Thomas Gassilloud (LREM).

Même Georges Fenech, qui avait pris soin de fustiger François Fillon durant la présidentielle, a subi la vague LREM dans sa 11e circonscription.
Pour lui et pour Philippe Cochet, c'est un désaveu terrible et une promesse de ne plus avoir de raison valable pour aller régulièrement à Paris, et peser au sein de leur parti.

"On ne comprend toujours pas ce qu'il s'est passé, on a davantage la haine contre les candidats LREM qui sortent de nulle part et qui vont se planter comme il faut à l'Assemblée que contre les électeurs qui sont manipulés", note un responsable des Républicains du Rhône.
"Les citoyens ont pris l'habitude de s'écarter des isoloirs et des urnes. Mais ils doivent se rappeller que c'est un droit qui s'use lorsqu'il n'est pas utilisé", rajoutait Michel Forissier, faisant allusion à la forte abstention.

Après ces législatives, la droite lyonnaise et rhodanienne va devoir se reconstruire. Dans la douleur, et face à un clan Macron surpuissant. La tâche s'annonce au moins aussi ardue que celle des neuf candidats LR restants en lice au second tour.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SOCO1 le 14/06/2017 à 11:52

Ils ne sont probablement pas parfaits, mais sauf à démontrer le contraire les électeurs qui votaient massivement pour eux jusqu'en 2012, ne vivent pas plus mal dans leur circonscription ces 5 dernières années.

La chasse aux dinosaures épargne curieusement quelques spécimens.

Les électeurs n'ont plus de discernement. Ils sont assoiffés de soit-disant renouveau qui les aveugle.

Signaler Répondre

avatar
Courage! fuyons "La société du spectacle"... le 13/06/2017 à 11:56
Guy Debord a écrit le 12/06/2017 à 14h51

au moins il y aura Melenchon à l'assemblée, cela devrait rendre les débats intéressants. Il va pas les rater.

Il y aura probablement aussi Marine... mais moi...ce spectacle ne m'intéresse plus...

"Guy Debord" : Relisez vos classiques, apparemment vous ne les avez pas bien compris...votre pseudo est une usurpation, car il semble que la "Société du Spectacle" vous passionne...comme moi d'ailleurs, mais je vais essayer de guérir durant ces 5 ans donnés par la Providence!

http://www.laprocure.com/commentaires-societe-spectacle-1988-guy-debord/9782070401352.html

(Si ses solutions sont nulles, sa critique est limpide)

Signaler Répondre

avatar
Les cocus comptez-vous! le 13/06/2017 à 11:47
CK a écrit le 12/06/2017 à 10h39

Au delà des jeux politiques, c'est de ces hommes/ femmes politiques dont on ne veut plus. De ces mecs qui vivent entre eux, dans leur bulle, et pensent surtout à garder ou à prendre la place. Magazine people, petits fours et cocktails, soirées VIP et invitations à nos frais. Dehors !
Voter EM était aussi un besoin de renouvellement politique, d'air frais, de vrais gens qui vivent la vrai vie. Le défi est grand. On espère juste qu'ils ne retomberont pas dans les mêmes travers.

"Voter EM était aussi un besoin de renouvellement politique, d'air frais, de vrais gens qui vivent la vrai vie. Le défi est grand. On espère juste qu'ils ne retomberont pas dans les mêmes travers."

MDR!!! Ah les cons! Parce qu'ils ne les connaissent pas, ils croient qu'ils sont différents! Alors que pour la plupart ce sont des opportunistes ou des marionnettes!

...l'espoir fait vivre!

Comment croire encore en la Démocratie avec de tels gogos formatés ignorants et naïfs comme corps électoral?

Faut-il perdre son temps pour de tels gogos! Après tout, ils l'auront choisi!

5 ans tranquille...

Signaler Répondre

avatar
Tous derrière MACRON le nouveau de GAULLE (d'après ZEMMOUR)! le 13/06/2017 à 11:41
Dégagez! a écrit le 12/06/2017 à 10h07

LR n'a plus lieu d'être...ils ont été de bout en bout en-dessous de tout! Ils se sont entretués lors de la guerre FILLON-COPE, puis ils ont égorgés celui à qui ils devaient leur survie...puis ont cru qu'il fallait qu'ils soient plus à Gauche (NKM, JUPPE) quand le creneau de la "droite de gauche" était pris par MACRON...certains ont tardés à sauter en marche...ils sont restés sur le quai!

FILLON a appelé à voter MACRON deux minutes apès sa défaite, BAROIN s'est empressé d'abandonner le peu d'élément différenciateur dans le programme.... tout ce qu'ils étaient capables de répéter c'était "Attention à l'augmentation de la CSG"! Ils applaudissent aux futurs réformes MACRON! Ils ont perdu leurs gâches, c'est tout ce qu'ils méritaient!

Ils n'ont strictement aucune différence avec MACRON...beaucoup d'entre eux l'on déjà rejoint, d'autres auraient voulu le faire... ces gens sont bons pour la casse! De toute façon ce jeu politique n'est plus qu'une mascarade!

Ces gens devraient adhérer dès maintenant à LREM ce serait plus clair pour les électeurs...on se demande pourquoi ils ne se désistent pas pour le candidat LREM avant le second tour! Ils sont du même camp!

Tous ceux qui l'ont fait en sont contents...alors pourquoi s'obstiner à rester dans un Parti moribond qui n'a rien à dire de différent et toujours prêts à trahir ses électeurs!

Un moment de honte est vite passé...si ça rapporte!

Il devrait réécouter ce morceau d'anthologie...ou relire Machiavel!

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/L_ADZYCUkDA?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/L_ADZYCUkDA?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/L_ADZYCUkDA?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
C'est ce qu'on appelle "l'objectivité journalistique"! le 13/06/2017 à 11:36

"Anne Lorne, propulsée par Laurent Wauquiez dans la 1ère circo à la place de Michel Havard, n'a pas existé dans ce premier tour, larguée par Thomas Rudigoz (LREM) et Elliott Aubin (FI)."

"Thomas Rudigoz obtient en effet 46,88 % des suffrages exprimés, alors que Elliott Aubin recolte lui 13,75 % des voix.
La candidate des Républicains Anne Lorne obtient 12,47 % des voix mais n'est pas qualifiée pour le second tour (pour ce faire, il faut 12,5 % des suffrages des électeurs inscrits)."

https://www.lyonmag.com/article/88523/legislatives-thomas-rudigoz-lrem-loin-devant-dans-la-1ere-circonscription-officiel

Anne LORNE "larguée" par Eliott AUBIN...vraiment? 12,47% au lieu de 13,75%! MDR!!!

BRAILLARD et TAZDAIT eux ont préféré se saborder! Quel courage! Et combien aurait fait HAVARD à sa place?

Bravo à Anne LORNE!
Elle a fait un très joli score pour sa première candidature et dans ce contexte macronmaniaque dans le fief de COLLOMB (un grand ami de Mgr BARBARIN...), principal soutien de MACRON...

Signaler Répondre

avatar
berger a la bergere le 12/06/2017 à 17:40
lAutre a écrit le 12/06/2017 à 15h15

Ne vous y trompez pas, il n'est là que pour le fric!

Ne vous y trompez pas, il n'est PAS là pour le fric!

Signaler Répondre

avatar
lAutre le 12/06/2017 à 15:15
Guy Debord a écrit le 12/06/2017 à 14h51

au moins il y aura Melenchon à l'assemblée, cela devrait rendre les débats intéressants. Il va pas les rater.

Ne vous y trompez pas, il n'est là que pour le fric!

Signaler Répondre

avatar
Guy Debord le 12/06/2017 à 14:51
Gugusse a écrit le 12/06/2017 à 10h42

"On ne comprend toujours pas ce qu'il s'est passé".

Ça fait bien longtemps qu'on vous dit que vous ne voulez pas comprendre ce que vous observez tous les jours.

Les financiers, qui dirigent tout, ont besoin de petits larbins dociles, pas de vieux emmerdeurs qui n'en finissent pas de faire du bruit et de se chamailler au fond de la classe.

Rassurez-vous, messieurs les "politiques" : la nouvelle assemblée nationale sera composée de personnes qui, déjà, ne comprennent pas qu'elles n'ont été choisies que pour leur capacité à obtempérer aux ordres de la finance.

au moins il y aura Melenchon à l'assemblée, cela devrait rendre les débats intéressants. Il va pas les rater.

Signaler Répondre

avatar
unAutreLyonnais le 12/06/2017 à 12:47
Gugusse a écrit le 12/06/2017 à 10h42

"On ne comprend toujours pas ce qu'il s'est passé".

Ça fait bien longtemps qu'on vous dit que vous ne voulez pas comprendre ce que vous observez tous les jours.

Les financiers, qui dirigent tout, ont besoin de petits larbins dociles, pas de vieux emmerdeurs qui n'en finissent pas de faire du bruit et de se chamailler au fond de la classe.

Rassurez-vous, messieurs les "politiques" : la nouvelle assemblée nationale sera composée de personnes qui, déjà, ne comprennent pas qu'elles n'ont été choisies que pour leur capacité à obtempérer aux ordres de la finance.

Je suis "on ne peut plus d'accord" avec votre dernier paragraphe!

Signaler Répondre

avatar
lAutre le 12/06/2017 à 12:45
Jeansais a écrit le 12/06/2017 à 12h24

Macron nous fait bien marcher...mais pour aller où ?

Il ne faut jamais demander où! la réponse est dtc ou 42 selon le niveau de grossierté! :-p

Signaler Répondre

avatar
Bien fait ! le 12/06/2017 à 12:43

Voila ce qui arrive au traites qui pactisent avec leurs opposants politique et trahissent leur sélecteurs !!

En deux mots : bien fait !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 12/06/2017 à 12:24

Macron nous fait bien marcher...mais pour aller où ?

Signaler Répondre

avatar
Jean louis schuk le 12/06/2017 à 10:48

Fillion et Hollande ont été les fossoyeurs de leurs partis . Ce n'est pas la faute à Macron , ne vous y trompez pas .

Signaler Répondre

avatar
Gugusse le 12/06/2017 à 10:42

"On ne comprend toujours pas ce qu'il s'est passé".

Ça fait bien longtemps qu'on vous dit que vous ne voulez pas comprendre ce que vous observez tous les jours.

Les financiers, qui dirigent tout, ont besoin de petits larbins dociles, pas de vieux emmerdeurs qui n'en finissent pas de faire du bruit et de se chamailler au fond de la classe.

Rassurez-vous, messieurs les "politiques" : la nouvelle assemblée nationale sera composée de personnes qui, déjà, ne comprennent pas qu'elles n'ont été choisies que pour leur capacité à obtempérer aux ordres de la finance.

Signaler Répondre

avatar
CK le 12/06/2017 à 10:39
Dégagez! a écrit le 12/06/2017 à 10h07

LR n'a plus lieu d'être...ils ont été de bout en bout en-dessous de tout! Ils se sont entretués lors de la guerre FILLON-COPE, puis ils ont égorgés celui à qui ils devaient leur survie...puis ont cru qu'il fallait qu'ils soient plus à Gauche (NKM, JUPPE) quand le creneau de la "droite de gauche" était pris par MACRON...certains ont tardés à sauter en marche...ils sont restés sur le quai!

FILLON a appelé à voter MACRON deux minutes apès sa défaite, BAROIN s'est empressé d'abandonner le peu d'élément différenciateur dans le programme.... tout ce qu'ils étaient capables de répéter c'était "Attention à l'augmentation de la CSG"! Ils applaudissent aux futurs réformes MACRON! Ils ont perdu leurs gâches, c'est tout ce qu'ils méritaient!

Ils n'ont strictement aucune différence avec MACRON...beaucoup d'entre eux l'on déjà rejoint, d'autres auraient voulu le faire... ces gens sont bons pour la casse! De toute façon ce jeu politique n'est plus qu'une mascarade!

Au delà des jeux politiques, c'est de ces hommes/ femmes politiques dont on ne veut plus. De ces mecs qui vivent entre eux, dans leur bulle, et pensent surtout à garder ou à prendre la place. Magazine people, petits fours et cocktails, soirées VIP et invitations à nos frais. Dehors !
Voter EM était aussi un besoin de renouvellement politique, d'air frais, de vrais gens qui vivent la vrai vie. Le défi est grand. On espère juste qu'ils ne retomberont pas dans les mêmes travers.

Signaler Répondre

avatar
Dégagez! le 12/06/2017 à 10:07

LR n'a plus lieu d'être...ils ont été de bout en bout en-dessous de tout! Ils se sont entretués lors de la guerre FILLON-COPE, puis ils ont égorgés celui à qui ils devaient leur survie...puis ont cru qu'il fallait qu'ils soient plus à Gauche (NKM, JUPPE) quand le creneau de la "droite de gauche" était pris par MACRON...certains ont tardés à sauter en marche...ils sont restés sur le quai!

FILLON a appelé à voter MACRON deux minutes apès sa défaite, BAROIN s'est empressé d'abandonner le peu d'élément différenciateur dans le programme.... tout ce qu'ils étaient capables de répéter c'était "Attention à l'augmentation de la CSG"! Ils applaudissent aux futurs réformes MACRON! Ils ont perdu leurs gâches, c'est tout ce qu'ils méritaient!

Ils n'ont strictement aucune différence avec MACRON...beaucoup d'entre eux l'on déjà rejoint, d'autres auraient voulu le faire... ces gens sont bons pour la casse! De toute façon ce jeu politique n'est plus qu'une mascarade!

Signaler Répondre

avatar
Réformer sinon 5 ans de chienlit le 12/06/2017 à 08:28

Les électeurs ont l intelligence de permettre la majorité de gouverner pour voir si lrs réformes auront des résultats positifs..
Ceux qui regrettent la cohabitation et autres force anti pouvoir qui bloquent la France dans toute réforme sont les même qui le déplorent
Quand à tous les courants minoritaires( de la France insoumise en passant par le Fn,ils vont être tenté d user leur chaussure dans les manif et chauffer leur voix ,incapables d accepter la démocratie des résultats des urnes..)
Aprés 5 ans d hésitatiin la France attend des mesures pour avancer et enfin juguler le chomage et la dette d etre aussi importante au milieu de pays europeens qui ont déja réformé pour l avenir leur économie nationale

Signaler Répondre

avatar
Facile le 12/06/2017 à 08:04

Alors, il rit Cochet???

Signaler Répondre

avatar
Gueuledeb le 12/06/2017 à 07:36
stop a écrit le 12/06/2017 à 02h27

Nous assistons a l'extinction des dinosaures. C'est un moment historique.

C est sur que les rem, proche de collomb sont des petits jeunes

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 12/06/2017 à 06:50

Je ne boude pas mon plaisir de voir disparaitre ces partis dits traditionnels qui, depuis 30 ans au moins, laissent notre pays s'étioler sans oublier de se servir au passage.
Mention spéciale à Hollande qui aura détruit tout ce qui peut l'être y compris lui même. L'histoire nous dira si c'était un projet délibéré ou s'il est juste complètement abruti comme tout semble le démontrer.
Et maintenant... place à une nouvelle majorité condamnée à réussir.
Car les électeurs que nous sommes ne leur pardonneraient pas de faire comme ceux qu'ils ont sèchement viré.

Signaler Répondre

avatar
Jean louis Schuk le 12/06/2017 à 06:41

Il a plus d'un an j'avais dit que la 5 eme était gagnable mais mon message était inaudible . Les medias reprenait en cœur l'optimisme de Philippe Cochet .
Good job

Signaler Répondre

avatar
beeeee le 12/06/2017 à 05:31

Une chevre avec la tete de Macron a côté aurait ete elue. Nous avons un troupeau de 14 chevres Macron

Signaler Répondre

avatar
stop le 12/06/2017 à 02:27

Nous assistons a l'extinction des dinosaures. C'est un moment historique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.