Les Jeunesses nationalistes et l'Oeuvre française dissoutes : leurs leaders déposent un recours

Les Jeunesses nationalistes et l'Oeuvre française dissoutes : leurs leaders déposent un recours

Les deux groupuscules d'extrême-droite ont été dissous mercredi en Conseil des ministres.

Alexandre Gabriac des Jeunesses nationalistes et Yvan Benedetti de l'OEuvre française ont reçu vendredi la notification de dissolution, comme l'affirme ce dernier dans un tweet :
"Je sors du commissariat central de Lyon. Aujourd'hui à 22h15 l'#oeuvrefrançaise est officiellement dissoute. #dissolutionnon #revolution".
Tous deux ont annoncés sur les réseaux sociaux avoir d'ores et déjà déposé un recours suspensif devant le Conseil d'Etat pour faire annuler cette décision. Ils avaient deux mois pour le faire.

Mercredi, Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, avait confirmé la dissolution des deux groupuscules en sortant du conseil des ministres. "L'Oeuvre française était une association qui propage une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes, qui exalte la collaboration et le régime de Vichy, et qui rend des hommages réguliers au maréchal Pétain, à Brasillach ou à Maurras", a indiqué Valls. Quant aux Jeunesses nationalistes "elles propagent, elles aussi, la haine et la violence".

Les Jeunesses Nationalistes et l'Oeuvre Française subissent ainsi le même sort que les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires. Le ministère de l'Intérieur avait entrepris ces procédures suite à la mort de Clément Méric.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
libertad14 le 31/07/2013 à 08:00
abtjdoof a écrit le 30/07/2013 à 21h12

On dissout les agressés et on félicite les agresseurs. La gauche est toujours du côté des coupables, des assassins, des voleurs et des violeurs !

Exactement si tu fais des stats on est tous d'accord avec vous

Signaler Répondre

avatar
2 de QI le 31/07/2013 à 07:34
abtjdoof a écrit le 30/07/2013 à 21h12

On dissout les agressés et on félicite les agresseurs. La gauche est toujours du côté des coupables, des assassins, des voleurs et des violeurs !

Avant d'ouvrir la bouche fait un peu l'historique des agressions dues à l’extrême droite (lyonnaise en particulier) on pourra comparer à celle(s) de l’extrême gauche....

Signaler Répondre

avatar
Toujours les mêmes le 31/07/2013 à 06:38

Je dis moi qu'il faut aussi dissoudre "Touche pas à mon pote " ; " SOS Racisme" car en plus ces des associations perçoivent de l'argent de l'état donc du contribuables.
Comme ça pas de jaloux.

Signaler Répondre

avatar
abtjdoof le 30/07/2013 à 21:12

On dissout les agressés et on félicite les agresseurs. La gauche est toujours du côté des coupables, des assassins, des voleurs et des violeurs !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.