Après Bellecour, le chorégraphe Mourad Merzouki s'attaque à la préfecture du Rhône

Après Bellecour, le chorégraphe Mourad Merzouki s'attaque à la préfecture du Rhône
Mourad Merzouki lors de la dernière Biennale de la Danse - LyonMag

C'est sur invitation du préfet Jean-François Carenco que le danseur et chorégraphe lyonnais organisera un grand évènement à la préfecture le 27 septembre prochain.

Mourad Merzouki aura "carte danse" pour transformer les lieux en théâtre éphémère. L'atrium, les couloirs, les patios et le grand escalier de la préfecture, habituellement réservés aux politiques et journalistes, seront investis par des artistes et des danseurs qui promettent "des surprises visuelles et auditives". Cerise sur le gâteau, le Grand Salon de la préfecture qui accueille notamment les soirées électorales recevra une vingtaine de danseurs hip-hop pour un battle.
Le dernier coup d'éclat de Mourad Merzouki à Lyon remonte à la dernière Biennale de la Danse. Il avait alors fait dansé 10 000 personnes place Bellecour.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Konstator le 17/09/2013 à 13:55

"Après Bellecour, le chorégraphe Mourad Merzouki s'attaque à la préfecture du Rhône" la lepénisation des esprits sévit jusque dans les titres d'articles.

Signaler Répondre

avatar
youpi le 17/09/2013 à 13:50

il va faire danser les éléphants de Carenco

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.