Rhône-Alpes : les patrons ont adressé un carton jaune au gouvernement

Rhône-Alpes : les patrons ont adressé un carton jaune au gouvernement
Au premier rang notamment : Grillot, Collomb, Turcas, Roubaud, Gattaz et Fontanel - LyonMag

Ils étaient 2 000 chefs d'entreprise réunis mardi soir à la Salle 3000 dans la Cité Internationale pour une manifestation conjointe organisée par la CGPME et le MEDEF.

Les deux organisations patronales entendaient dénoncer la pression fiscale et l'augmentation des dépenses publiques, le poids des charges sociales ou encore la complexité administrative qui empêcheraient notamment l'embauche de salariés. Un carton jaune a symboliquement été adressé au gouvernement.
La CGPME a réclamé la mise en place d'un "bouclier emploi qui consisterait à plafonner le poids des charges patronales".

A noter que Gérard Collomb, le sénateur- maire de Lyon, a assisté au premier rang à cette soirée. Une présence moquée par le candidat UMP aux prochaines municipales Michel Havard : "En tant que chef d'entreprise, je suis et serai toujours aux côtés de ceux qui innovent, qui prennent des risques, qui entreprennent. Mais quand je dis que je les soutiens à Lyon, cela ne signifie pas qu'une fois arrivé à Paris, j'arrête de les soutenir..."

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hezi le 10/10/2013 à 06:26

Les responsables patronaux sont des petits garçons devant Collomb. Les adhérents Medef et Cgpme sont furieux contre eux

Signaler Répondre

avatar
Villeurbannais le 09/10/2013 à 20:57

Les patrons chouinent beaucoup, mais ils ont de la chance de vivre en France...

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 09/10/2013 à 15:36

Les choses ont été expliquées clairement, Collomb est socialiste et socialiste, pensons-y dés aujourd'hui sans attendre mars.

Signaler Répondre

avatar
Patron le 09/10/2013 à 10:23

Les patrons sont a plat ventre devant Collomb qui vote toutes les augmentations d impôts. Ils n ont que ce qu ils méritent

Signaler Répondre

avatar
Ben mon Colon! le 09/10/2013 à 10:11

Collomb est allé s'instruire, ou comment détricoter les acquis sociaux! C'est beau la sociale démocratie, Collomb va bientôt remplacer Coppé, ah ces salauds de pauvres, ils veulent travailler et en plus gagner un salaire pour vivre, quel égoïsme!

Signaler Répondre

avatar
externe le 09/10/2013 à 10:08

Havard, être salarié externalisé d'un employeur n'est pas être chef d'entreprise.

Signaler Répondre

avatar
Léon de Lyon le 09/10/2013 à 09:59

Havard chef d'entreprise laissez moi rire !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Réveil le 09/10/2013 à 08:49

C'est la grande confusion !
Un élu républicain doit rendre des comptes au peuple.
Pourtant aujourd'hui, un élu se comporte tel un monarque.
C'est à ce titre de monarque que Gérard Collomb était invité aux côtés de patrons dont un quart d'entre eux présents hier soir n'ont investi aucun euro et risqué aucun capital qui leur appartient. Voilà la triste réalité de ceux qui nous dirigent.

Hier soir était réuni tout le gratin qui délite la France et plus globalement les états-nations.
Mais afin que cela ne se voit pas trop, étaient néanmoins invités et présents quelques idiots utiles que sont les patrons patrimoniaux, ceux qui ont investi leurs propres économies, capitaux, ceux-là qui effectivement participent à la richesse du pays.
Mais trop ébloui par les or que les élites leur agitent, ils ne se rendent même pas compte qu'ils servent d'excuses de cette élite lâche et cupide.
Patrons patrimoniaux, réveillez-vous !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.