Meurtre de Valentin: Noëlla Hégo hospitalisée d'office à Lyon

Meurtre de Valentin: Noëlla Hégo hospitalisée d'office à Lyon
Stéphane Moitoiret et Noëlla Hego - DR

L'ex-compagne de Stéphane Moitoiret, Noëlla Hégo, condamnée vendredi à cinq ans de prison dont quatre ferme pour ne pas avoir prêté assistance à la victime, mais acquittée du chef de complicité d'assassinat, est ressortie libre de la cour d'assises du Rhône.

Ayant déjà passé cinq ans et demi en détention provisoire, la levée d'écrou a eu lieu dans la foulée. Mais Noëlla Hégo a finalement été hospitalisée d'office à l'Unité hospitalière spécialement aménagée de Lyon, selon son avocat qui a indiqué qu'il s'agissait d'une décision prise par le préfet et pour sa propre protection. Une audience devrait se tenir prochainement devant le juge de la liberté et de la détention pour évaluer l'opportunité d'une levée d'hospitalisation.

Tags :

hego

moitoiret

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LUNA 78 le 16/08/2020 à 16:32

C'est une vraie honte. Sans connaître la plaidoirie de son avocat, il fallait lui infliger une peine de prison ferme de 20 ans et obligation de soins. Voilà bien une grande lacune si, dans les emprisonnements, il n'y a pas 1 accompagnement de soins. Ensuite, seulement intégrer une unité spécialisée.

Signaler Répondre

avatar
hide le 17/12/2018 à 03:37

Ces deux personnes ont visiblement de graves problèmes psychiatrique. Leur place n'est pas en prison.

Signaler Répondre

avatar
JO le 26/11/2013 à 12:50

ELLE DOIT ETRE AU VINATIER. SI IL AVAIT ETE RECONNU FOU IL DEVAIT Y ALLER.
PERPETUITE POUR LES 2. ELLE REFERA PARLER D ELLE SOUS PEU. L AVENIR NOUS LE DIRA.
LE PETIT VALENTIN N A PAS EU DE SECONDE CHANCE. IL A ETE MASSACRE. HONTE A LA JUSTICE.

Signaler Répondre

avatar
coconol le 25/11/2013 à 17:47

elle ne peux pas etre a l uhsa (unite hospitaliere specialement amenagee),car pour y etre il faut obligatoirement etre ecroue , c est une unite pour les detenus .elle est dans un centre psy normal.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.