Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Kem One : l’offre de De Krassny validée par la justice

C'est la fin d'une longue période d'attente pour les salariés de Kem One.

Le tribunal de commerce de Lyon a validé cet après-midi l'offre de reprise de l'industriel français Alain de Krassny, qui dirige déjà un groupe chimique autrichien. Ce projet reste associé à celui de l'américain Open Gate. Les deux entreprises, qui voulaient faire fusionner leurs offre, ont finalement choisi d'investir à part égales dans une société qui reprend Kem One. Alain de Krassny prendra finalement la tête de la présidence de Kem One SAS dans les prochains jours.
Kem One était placé en redressement judiciaire depuis mars dernier. Le groupe emploie 1300 personnes, notamment à Lyon, Saint Fons et Balan.

Dans un communiqué, Gérard Collomb dit apprendre la nouvelle "avec soulagement" : "Pour l'économie du Grand Lyon, de toute notre région, et plus largement pour l'ensemble de la filière pétrochimique française dont Kem One est le maillon essentiel, le maintien de cette activité était indispensable. Le Grand Lyon restera naturellement mobilisé auprès de l'entreprise pour l'accompagner dans son développement".



Tags : kem one | Lyon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.