Une Villeurbannaise demande de l'aide après l'enlèvement de sa fille par son père djihadiste

Une Villeurbannaise demande de l'aide après l'enlèvement de sa fille par son père djihadiste
Meriam et sa fille Assia - LyonMag

La jeune femme de 25 ans n'a pas revu sa petite fille depuis la mi-octobre.

Meriam Rhaiem a reçu samedi un appel du père d'Assia qui menaçait d'emmener sa fille en Syrie, pays où il serait sur le point de faire le djihad.

Le couple est séparé depuis juillet 2012 ; le mari de Meriam s'étant radicalisé au retour d'un pèlerinage à la Mecque en 2011. "Il a complètement changé, s'est mis à fréquenter des mouvements islamistes. Il ne voulait pas que ma fille joue à la poupée, qu'elle aille à l'école ou qu'elle écoute de la musique. Moi, il me voulait voilée", a déclaré la jeune femme dimanche au cours d'une conférence de presse à Lyon.

Cette dernière en appelle à François Hollande pour retrouver sa fille. "J'implore le Président de la République de faire tout ce qui est en son pouvoir, avec son homologue turc, pour la récupérer. Son pays, c'est la France. Elle est Française. Elle n'a rien à faire là-bas, c'est une question d'heures avant qu'elle ne passe la frontière", a-t-elle ajouté. Meriam Rhaiem, qui a obtenu la garde de sa fille, a engagé de nombreuses démarches administratives et judiciaires.
"En 23 ans de barreau, c'est mon premier dossier de ce type. Pour elle comme pour moi, c'est humainement insupportable. Elle doit récupérer sa petite. Il y a urgence et péril", a déclaré l'avocat de la jeune femme, Me Gabriel Versini.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
david_jean_francois le 23/12/2013 à 14:29

suis partant pour toi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.