Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Conducteurs de train frappés à Lyon Part-Dieu : l’agresseur interné

Photo d'illustration - LyonMag

Samedi matin, deux conducteurs de train ont été violemment agressés par un individu.

Ce dernier était totalement nu au moment des faits. Il s'en est d'abord pris au conducteur d'un train de la voie K qui était dans sa cabine. Ce dernier a toutefois réussi à prendre la fuite. L'agresseur s'est ensuite dirigé vers une autre voie avant une nouvelle d'agresser un agent dans un wagon du train. L'individu a finalement été interpellé dans les toilettes du véhicule par les policiers venus en renfort. Il a été placé en garde à vue mais après une prise en main médicale à l'hôpital Edouard-Herriot le déséquilibré a été interné en hôpital psychiatrique.

Les deux conducteurs ont quant à eux été transportés au Centre hospitalier de Saint-Joseph Saint-Luc. L'un a été blessé à la tête et l'autre à la main, tous deux étaient également en état de choc.
A noter que suite à cette agression, la circulation des trains à la gare de la Part-Dieu a été fortement perturbée avant le retour progressif à la normale. De plus, certains agents de la SNCF avaient exercé leur droit de retrait.



Tags : agression | conducteurs de train | lyon part-dieu |

Commentaires 9

Déposé le 09/01/2014 à 09h24  
Par jumeau69 Citer

étant irraisonné par rapport à vos connaissances du monde ferroviaire et des cheminots de la sncf, je ne vais pas perdre de temps non plus donc j’exerce mon droit de retrait et je vous laisse à vos critiques d'usager mécontent en vous rappelant que vous avez le choix vers d' autre mode de transport pour vos déplacements, un conseil n'hésitez pas, faites appel à la concurrence...

Déposé le 09/01/2014 à 03h09  
Par wouaneguene Citer

@jumeau69,
Vous vous enflammez et votre argumentation tout azimut en souffre. Je ne vais pas perdre trop de temps car il apparait que clairement que vous, ou un parent très proche travaillez à la SNCF pour tenir un tel discours irraisonné. Cependant, connaissant un peu le sujet je me permettrais quelques précisions à votre discours lénifiant:
- le nombre d'agent SNCF payés au SMIG ne doivent pas être légion, la progression se faisant régulièrement. Cette progession peu être plus rapide pour les agents motivés passant des concours interne afin de passer agent de maitrise par exemple.
- ceux qui travail le WE ou de nuit ne sont pas payés au SMIG, ceci est un mensonge éhonté puisque même si leur salaire de base était le SMIG, ils ont droit à des primes.
- les billets de train ne leur coûte pas 10% mais 0€, ils ne paient que les réservations (obligatoire sur les TGV et facultative sur tout autre train). Ce droit de billet gratuit est d'ailleurs valable pour leur conjoint et leurs enfants. A partir d'un certain niveau (agent de maitrise d'un certain grade, comme un membre de ma famille), ce droit est valable en 1ére classe. Les parents de l'agent dispose également de 4 billets de trains pas ans gratuit (réservation payante).
- quand à l'épouventail d'un délabrement du réseau ferré en cas de privatisation qui vous nous sortez à tout bout de champ pour justifier vos avantages, votre vision est si caricaturale qu'elle est en grotesque. Un peu de mesure vous rendrait certainement plus crédible. Tout comme votre défense de l'usager qui n'est qu'un prétexte plus qu'un objectif.
Quant à vous attribuer les faits d'armes de vos prédécesseurs (en évoquant 39-45), je vous trouve présomptueux (VOUS n'y êtes pour rien) et, de plus, ne vois pas bien en quoi cela à un rapport avec le sujet qui était celui du départ (pas plus que vos autres arguments d'ailleurs): sujet de départ qui était l'utilisation abusive du droit de retrait.
En ce qui concerne le terme d'abrutis qui semble tant vous plaire, si vous me permettez d'élever le débat à un niveau que vous pourrez aisément appréhender je vous dirais: c'est celui qui dit qui est.

Déposé le 07/01/2014 à 14h51  
Par jumeau69 Citer

ai-je été censuré en publiant ceci: est ce que la vérité fâche ? est ce que la liberté d'expression n'est plus de mise ? -----------
abrutis , c'est ce qui convient le mieux aux personnes qui se permettent de critiquer une corporation à longueur d'année, aidés en soi par les médias, et qui continue d'utiliser cette même corporation pour leur déplacement, , mais les cheminots chers monsieur ne brulent pas des millions d'euros d'installations pour manifester, ne séquestrent personne, ne bloquent pas les routes, n'ont jamais casser leur outils de travail, sauf pendant la guerre pour empêcher de rouler les trains de déportation, eux ils utilisent des moyens légaux pour se faire entendre, c'est vrai on compatit volontiers pour des pseudo bonnets rouges, pour les vrais casseurs, mais les cheminots non pas eux, quelle hypocrisie, un sport national bien français, je suis triste pour vous usagers qui à force de réclamer la libéralisation du rail et la concurrence, aller la vivre bientôt avec son cortège d'accidents semblables à ceux qu'on connu les anglais, ou tous ces pays qui se targuent d'être les meilleurs dans le ferroviaire, à l'instar des franciliens à qui on donne la main et qui veulent le bras, avec 1 RER toute les 2 mn, ils ne sont pas encore satisfaits de leur transport, se plaindre des retards de trains causaient à 95 % du temps par des tiers(suicides, actes de malveillance, personnes sur les voies etc..) et quand ils vont en vacance à la neige se réjouissent de passer des heures dans les bouchons, tous contents les abrutis, mais quelle hypocrisie !! un conseil prenez votre vélo, votre mobylette, ou votre auto et comparez le niveau sécurité, le cout, le temps et on en discute après,

Déposé le 07/01/2014 à 12h29  
Par jumeau69 Citer

c'est vrai que les cheminots bénéficient d'avantages très très avantageux, en plus du faible prix du billet (10%) ils ont le droit d'aiguiller, de tirer des trains, d'entretenir les voies, pendant les moments où les français dorment, profitent du week-end, prennent leurs soirées de réveillon etc.. ils ont le droit aussi d'avoir un contrôle permanent au niveau santé, et si plus apte retour niveau case départ, et une grande majorité silencieux émargent à un niveau proche du smic, pendant ce temps là sur nos routes, de braves conducteurs sans permis sous l'emprise de cannabis, d'alcool, ou tout simplement plus apte physiquement assurent votre quiétude de cycliste sans que personne ne s'en inquiète outre mesure, juste les pauvres familles qui ont eu le malheur qu'un des leurs croise leur chemin
vivement la libéralisation du rail, que le niveau d'aptitude requis baisse, que les cheminots n'aient plus leur conscience professionnelle connue, et on pourra collectionner les vidéos comme à St jacques de Compostelle l'été dernier, c'est ce que souhaitent une majorité de français bien assis dans leur principe, c'est vrai qu'ils n'ont aucun avantages liés à leur fonctions eux, c'est toujours les autres qui sont nantis,
j'ai du mal à comprendre que les personnes qui ne voient que leurs avantages n'aient pas choisi un métier dans le ferroviaire pour en profiter, c'est fou le niveau d'hypocrisie nationale qui règne dans ce pays en déclin.

Déposé le 06/01/2014 à 11h36  
Par wouaneguene Citer

jumeau69 a écrit le 05/01/2014 à 19h34

ce qui est déplorable c'est de voir que certaines personnes se permettent de critiquer l'attitude d'autres personnes ayant subi une agression, de plus le droit de retrait n'est pas fait pour empêcher qui que ce soit de prendre le train mais peut être pour que l'employeur prennent toutes les mesures pour assurer la sécurité de ses employés ou usagers,
à ceux qui pensent que certains agents SNCF pénalisent les usagers alors qu'à longueur d'année ils assurent vos transports en toute sécurité , j'ai envie de vous dire prenez donc votre bagnole au lieu de critiquer le train, il y aura moins d'abrutis dans les trains

@jumeau69:
Bonjour,
1) je vois que votre faible argumentation vous conduit à l'insulte (je n'ai traité personne d'abruti)
2) Relisez moi bien: je ne critique pas l'attitude des personnes agressées, mais de l'utilisation biaisée du droit de retrait.
Je ne vous expliquerai pas ce qu'est le droit de retrait (google le fera si vous voulez parfaire votre culture avant d'écrire n'importe quoi). En revanche, si les agents SNCF souhaitent attirer l'attention de leur employeur sur un problème de sécurité, ce n'est pas le droit de retrait mais éventuellement le droit de gréve qui peut être utilisé, et cela nécessite un préavis! Mais je ne crois pas être la bonne personne pour expliquer aux syndicats de la SNCF comment organiser une gréve, ce sont des spécialistes. Quant au soucis des usagers, jil n'y a peut être que les représentants syndicaux qui y croient (où essaient de persuader les autres pour légitimer leur action). Quant au fait qu'à longueur d'année "les agenst assurent le transport de personne, je répondrais: tout travail mérite salaire et l'inverse est vrai. La plupart des agents (tous?), sont agents de la SNCF car les conditions de travail et les avantages liés sont avantageux (je les blâmes pas, c'est un constat).
Quant à votre remarque sur la voiture, je vous répondrais simplement le train à ses avantages mais n'est pas la panacée, notamment du fait du comportement des syndicats de la SNCF qui entraine régulièrement des perturbations prenant en otage les usagers, quoi que vous en pensiez.
Et je ne déplace pas en voiture, mais en 2 roues, qui est le moyen de locomotion idéal en ville, et non le train.
Cordialement.
-

Déposé le 05/01/2014 à 19h34  
Par jumeau69 Citer

ce qui est déplorable c'est de voir que certaines personnes se permettent de critiquer l'attitude d'autres personnes ayant subi une agression, de plus le droit de retrait n'est pas fait pour empêcher qui que ce soit de prendre le train mais peut être pour que l'employeur prennent toutes les mesures pour assurer la sécurité de ses employés ou usagers,
à ceux qui pensent que certains agents SNCF pénalisent les usagers alors qu'à longueur d'année ils assurent vos transports en toute sécurité , j'ai envie de vous dire prenez donc votre bagnole au lieu de critiquer le train, il y aura moins d'abrutis dans les trains

Déposé le 05/01/2014 à 15h29  
Par wouaneguene Citer

Il est déplorable que des personnes soient agressées, tout le monde est d'accord la dessus. Mais faire valoir un droit de retrait alors que le danger connu a été supprimé (individu interpelé), n'est-ce pas une utilisation abusive de ce droit de retrait? Encore une attitude déplorable de certains agents SNCF pénalisant l'usager.

Déposé le 05/01/2014 à 12h14  
Par REs Citer

depuis la fin du 19eme siecle sam!! quand on ne connait pas un sujet ni les pathologies mentales on s'abstient....

Déposé le 05/01/2014 à 10h20  
Par sam Citer

quand ne va t on plus liberer les fous ? les bargeots doivent rester enfermes ce n'est pas la premiere fois que ce genre de chose se produit et jamais de reaction

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.