FagorBrandt : la direction veut un report de l'examen des offres de reprise

FagorBrandt : la direction veut un report de l'examen des offres de reprise
DR Google

La direction du fabricant d'électroménager a annoncé samedi vouloir demander au tribunal de commerce de Nanterre un report de quinze jours de l'examen des offres de reprise prévu initialement ce jeudi.

FagorBrandt ainsi que les administrateurs judiciaires mettent en avant un délai qui permettrait "aux candidats à la reprise de compléter et améliorer leur projet de reprise, en coordination également avec les organes de la procédure hors de France, pour trouver des solutions communes". Quatre offres de reprise ont été présentées aux salariés au mois de janvier.

FagorBrandt, placé en redressement judiciaire depuis le mois de novembre, emploi près de 1800 personnes dans le pays, principalement sur ses quatre sites industriels d'Aizenay, de la Roche-sur-Yon, d'Orléans et de Vendôme. A noter près de quarante salariés du groupe appartenant au Centre de recherche et de développement de Gerland dans le 7e arrondissement de Lyon, pourraient être touchés.

La situation de FagorBrandt concerne également les 400 salariés de l'usine SITL qui ont d'ailleurs prévu de manifester lundi matin de la préfecture à l'Hôtel de Ville.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
rueil 02 le 09/02/2014 à 10:02

la situation de ce groupe n'est que la conséquence logique d' un management archaique depuis 10 ans . Népotisme et copinage ont été les piliers dans le groupe FB depuis trop longtemps.
L'équipe dirigeante actuelle est la parfaite photogrpahie de ce système basé sur la médiocratie.

C'est bien triste pour les salariés qui vont payer l'addition dams les prochaines semaines alors même que les responsables seront probablement maintenus à leurs postes.

c'est ainsi et ils se reconnaitront.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.