Villeurbanne : les Atelières échappent au dépôt de bilan

Villeurbanne : les Atelières échappent au dépôt de bilan

Les trente salariés de cette belle aventure made in France peuvent souffler.

Ce jeudi soir, l'annonce de la fin de la procédure de liquidation judiciaire prévue vendredi au tribunal de commerce a été faite par Muriel Pernin.

La fondatrice et présidente des Atelières, ce créateur de lingerie haut de gamme 100% française, a vu la situation se renverser, notamment avec les banques. Un retournement qui n'est pas dû au hasard et qui intervient quelques heures après l'entrevue avec Arnaud Montebourg à Bercy, habilement provoqué par Pernin.

Si les banques promettent aux ex-Lejaby des financements, ça ne suffira pas. "Concrètement, à très court terme nous avons besoin de liquidités (...) Je relance à partir d'aujourd'hui (jeudi) une souscription dont on va donner toutes les modalités sur Facebook et sur notre site internet", a précisé Muriel Pernin. Au moins 100 000 euros sont espérés tandis que les banques apporteraient entre 300 et 400 000 euros et les investisseurs privés 250 000 euros pour faire face aux recettes des Atelières qui n'ont finalement jamais décollé depuis leur création.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gillesb le 07/03/2014 à 08:42

De tout cœur avec vous, quand je vois que certaines associations se battent pour nous faire revenir la famille de Leonarda aux frais des contribuables alors que chez nous ceux qui travaillent en bavent, ça ça me révolte.

Je suis d'accord pour payer des impôts mais que ceux ci servent à aider les personnes comme les Atelières qui ont besoin de nous !

Signaler Répondre

avatar
Dindes&Co; le 07/03/2014 à 08:21

Deux mois de sursis pour les municipales... On dit merci au maire.

Signaler Répondre

avatar
Valeurs généreuses le 06/03/2014 à 22:51

Battez-vous, mais ne vous laissez pas instrumentaliser par les politiques.
Vos talents valent mieux que ça!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.