Carnet de commandes plein pour les Atelières de Villeurbanne !

Carnet de commandes plein pour les Atelières de Villeurbanne !
Les Atelières à Villeurbanne - LyonMag.com

Depuis le mois de janvier, les clients se bousculent à la porte des Atelières.
Il faut dire que le made in France a le vent en poupe ; et justement la fabrication 100% française c'est le maître-mot de la société coopérative de Villeurbanne spécialisée dans la lingerie de luxe et fondée à l'issue du plan social qui avait touchée Lejaby l'année dernière.

Jean-Jack Queyranne et Muriel Pernin lundi matin - LyonMag.com
Jean-Jack Queyranne et Muriel Pernin lundi matin - LyonMag.com

"On croule sous les commandes ! Le carnet est rempli", assure Muriel Pernin, président fondatrice des Atelières.

Parmi les nombreux clients : Zahia, la célèbre ex escort-girl qui a confié à la société de Villeurbanne une partie de sa future collection de lingerie de luxe. "Ces ouvrières ont vécu quelque chose de très dur. La création des Atelières est une jolie histoire, je suis contente d'y participer", a-t-elle affirmé dans une interview accordée au JDD ce week-end. Agnès b. collabore également avec les ex-Lejaby ; la créatrice de mode parisienne fait confectionner sa prochaine ligne de lingerie dans l'atelier de Villeurbanne. Elle sera d'ailleurs présentée en septembre prochain lors de la fashion week. La marque Cache Coeur, spécialisée dans la lingerie d'allaitement a également fait appel à Muriel Pernin et à son équipe.

Si tout va bien du côté des commandes, ce n'est pas le cas de l'organisation de la production qui est actuellement la principale difficulté des Atelières. "La prise en charge de la petite quantité est un casse-tête", explique la présidente-fondatrice. "Pour trouver la bonne formule, on essaye. Notre survie dépend de la construction du modèle d'organisation", poursuit Muriel Pernin qui réfléchit chaque jour sur cette question avec son équipe. Les Atelières doivent également faire face à la concurrence de l'étranger dont le coût de production est attractif pour les entreprises. La société de Villeurbanne reste elle sur ses positions : ne pas baisser le prix par minute et privilégier le made in France. "Ce n'est pas de la bagarre, c'est de la discussion", insiste Muriel Pernin qui estime à moins d'un million d'euros le chiffre d'affaire des Atelières cette année.

Pas question pour autant de baisser les bras : la société coopérative a plusieurs projets pour les prochains mois, dont le principal est d'ouvrir une boutique web. Le principe : chaque client propose un modèle unique que les Atelières produisent et diffusent avec au bout l'espoir de trouver de nouveaux débouchés. Les fondateurs de la société souhaitent également mettre en place un complément de formation au sein de l'atelier en faisant appel à des formateurs ayant pour objectif "d'accompagner le geste" des couturières et "de transmettre le savoir d'hier".

A noter que le président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne a pu se rendre compte lundi lors d'une visite de tout le travail réalisé par les Atelières depuis ces derniers mois, notamment en discutant avec plusieurs salariés. Pour rappel, la région avait investi 60 000 euros dans le projet de création des Atelières qui compte aujourd'hui 31 personnes, des femmes et des hommes âgés de 20 à 60 ans.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
angele.garcia27@sfr.fr le 21/04/2015 à 14:21
Titou a écrit le 16/11/2014 à 22h39

Je souhaiterai acheter mes sous-vêtements chez vous pour soutenir la qualité française .
Comment faire ?
Cordialement

je souhaiterai acheter mes sous-vetements chez vous pour soutenir la qualité française. comment faire.....
cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Titou le 16/11/2014 à 22:39

Je souhaiterai acheter mes sous-vêtements chez vous pour soutenir la qualité française .
Comment faire ?
Cordialement

Signaler Répondre

avatar
Nanou le 16/11/2014 à 19:57

Comment faire pour voir et commander chez les Atelieres ?

Signaler Répondre

avatar
sophie.dupont3@orange.fr le 16/11/2014 à 13:20

comment passer une commande de vos sous-vêtements. Merci sophie

Signaler Répondre

avatar
yo@aol.com le 16/07/2013 à 06:00

bonne nouvelle, 30 personnes qui se sortent la tête de l'eau.

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 15/07/2013 à 19:25

Encouragements pour trouver les ajustements et bravo ! bonne continuation.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais-et-fier le 15/07/2013 à 15:54

une bonne petite nouvelle en ces temps bien difficile :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.