Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’ambition de la gauche retrouvée

Le monde dont nous héritons, le monde tel qu’il est organisé aujourd’hui n’est plus soutenable pour le futur.

Nous faisons face à l’épuisement des ressources, à une vague sans précédent d’extinctions des espèces animales et végétales, à une fracture sociale entre pauvres et riches grandissantes, à une montée des inégalités et du chômage de masse. Notre génération en est consciente, comme elle est consciente du fait qu’il lui faudra en parallèle de ces problèmes-là repenser les Etats-Nations et construire ce qui naîtra après.
Mitterrand disait "Je serai le dernier grand Président français", beaucoup lui prêtaient ces mots pour de l’immodestie. Mais ces mots il les prononçait pour dire qu’à partir de la signature du Traité de Maastricht les Présidents français suivants, quelle que soit leur personnalité, ne pourraient jamais plus assumer le niveau de responsabilité vis-à-vis du destin de ses concitoyens qui était le sien, ou celui de De Gaulle. Les Etats-Nations sont déjà devenus des niveaux presque subalternes, la plus grande partie des grandes décisions qui touchent à notre quotidien relève du niveau local et du niveau supranational.
Nos grands-pères ne pensaient que par la patrie, nos pères ne pensaient que par l’Etat-Nation. Aujourd’hui, nous, nous pensons à la fois bien au-delà et bien plus proche en même temps.
Et bien que dans l’immédiateté du temps politique le niveau national garde encore de nombreux pouvoirs et responsabilité, progressivement ce rôle s’amoindrit, et il appartient de plus en plus aux niveaux locaux et supranationaux d’organiser le bien-être de nos concitoyens. Ils s’affirment déjà comme les deux seuls leviers de pouvoirs capables, s’ils sont investis par ceux qui y siègent en ce sens, de s’opposer aux consortiums économiques qui refusent le progrès social et le changement écologique.

Aujourd’hui nous avons le devoir de construire cette révolution nécessaire pour l’avenir tant au niveau local, que supranational.
Au Parti de Gauche, au Front de gauche et avec le Gram c’est notre projet pour Lyon. C’est d’ailleurs pourquoi nous avions appelé les Verts à nous rejoindre au deuxième tour. Nous voulions préparer avec eux cet avenir, ces perspectives, parce que nous sommes les seuls à être capables de porter ce projet alternatif et écologiste pour Lyon. Même si nous regrettons ne pas être ensemble au deuxième tour, nous continuerons pour notre part, dès demain, à poser les fondements de cet avenir commun.
L’intervention de Philippe Meirieu cette semaine, ne nous a pas surpris, nous, les jeunes générations.  Elle traduit pour nous cette détermination à construire ensemble ce qui s’impose pour l’avenir. C’est la voie de la responsabilité qui est celle des politiques. Elle est celle de l’écologie d’action, celle qui ne se détache pas de la vie quotidienne des gens, celle qui marque un projet ambitieux, tellement ambitieux qu’il touchera à tous les domaines de la collectivité. Ce projet c’est l’écosocialisme.

Lors de cette campagne municipale, et à la veille du second tour, nous nous attellerons à travailler à ce rassemblement de la gauche alternative et écologiste, avec les citoyens. Défendre le projet de nos aïeux n’est plus suffisant,  c’est pourquoi nous nous devons de promouvoir le nôtre qui est celui du 21e siècle. Un projet qui saura dépasser les calculs des appareils, mettre en commun les forces dans le respect des pierres que chacun pourra apporter. L’objectif est posé, l’appel est lancé, l’ambition : la gauche retrouvée.

Andréa Kotarac est candidat dans le 8e arrondissement pour la liste Lyon Citoyenne & Solidaire



Tags : kotarac |

Commentaires 19

Déposé le 14/05/2014 à 18h43  
Par Merwan Citer

déçu de la gauche a écrit le 31/03/2014 à 08h17

Rétrospectivement ce titre est très drôle !!! Bravo à ce visionnaire...

Un peu de jugeote ne vous ferait pas de mal. Si vous aviez mieux lu ou plus réfléchi, vous auriez compris que Andréa Kotarac parlait d'un cadre bien plus large que les seules élections municipales mais de l'avenir de la gauche, qui ne se trouve désormais plus entre les mains du PS (qui ne représente plus qu'une lente déchéance et décomposition vers la droite pour finalement sûrement disparaître) mais du coté du Front de Gauche et des écologistes d'EELV (donc pas les environnementalistes d'EELV).

Déposé le 31/03/2014 à 08h17  
Par déçu de la gauche Citer

Rétrospectivement ce titre est très drôle !!! Bravo à ce visionnaire...

Déposé le 31/03/2014 à 07h59  
Par Jean-Marc CHAFFRINGEON Citer

Pour Meirieu, le pédagogue..., je précise.
Son courant, majoritaire à l'Education Nationale, estime que le spontanéisme et le socio-constructivisme ("l'enfant acteur de son prore savoir") est l'alpha et l'oméga de la réussite scolaire. Ce projet est à l'oeuvre de puis 40 ans. Alors que toutes les études sérieuses ont démontré que la pédagogie explicite (à consulter sur Google...) était la plus efficace, notamment pour les enfants issus de familles moins munies culturellement ou économiquement.
Mais comme depuis 40 ans les résultats ne cessent de baisser, et les comparaisons internationales (PIRLS, PISA) le prouvent, et bien on a décidé de casser el thermomètre.
Chers parents, savez-vous que vos enfants sont aujourd'hui plongés dans le brouillard pendant plus de 15 ans (jusqu'à l'âge du bac)? En effet, il n'y a plus aucune évaluation nationale dans le primaire (il en existait encore au CE1 et au CM2 il y a peu de temps), et au collège, elles n'ont aucune valeur comparative (contrôle continu). La fièvre étant trop forte, l'Education Nationale et les syndicats préférent taire la vérité.

Déposé le 30/03/2014 à 17h45  
Par Jean-Marc CHAFFRINGEON Citer

Je ne suis pas un disciple de Valls mais comme personnalité d'envergure nationale susceptible d'incarner un parti socialiste-républicain, je n'en vois pas d'autres.
D'autre part, je précise que mon profil socialo-écolo-républicain peut intéresser les citoyens en général et les Lyonnais en particulier. Je crois avoir réaliser le meilleur score des écologistes à une élection nationale à Lyon (Entente des écologistes, 1ère Circonscription du Rhône, près de 13%) pour le 20ème Siècle... (me corriger si besoin). J'ai fait par la suite des scores plus élevés, mais au niveau local (municipales et cantonales).
Je me positionne déjà pour de prochaines élections et je demanderai le soutien de certains qui pourront difficilement me le refuser...
Vous voyez, je ne suis pas du genre à cacher mon jeu...

Déposé le 30/03/2014 à 12h59  
Par Pas d'accord !! Citer

Pour Jean-Marc CHAFFRINGEON, merci pour vos réponses. Je vous rejoins sur certains points, mais pas du tout sur ce petit Monsieur qui est M. VALS.
Mais ceci est mon opinion, et vous le vôtre.

Déposé le 30/03/2014 à 12h06  
Par Jean-Marc CHAFFRINGEON Citer

Meirieu est bien gentil mais il se trompe sur toute la ligne!
Dans le projet pédagogique qu'il nous sert depuis 40 ans, il a oublié un détail: la société!
Par exemple, dans le sous-titre du journal pédagogique qui a formé des générations d'enseignants apparait une formule célébrée: "Changer l'école pour changer la société".
Et bien, j'ai le regret de vous annoncer que l'école a changé mais pas la société...C'est ainsi que Meirieu et tous ses apôtres ont poussé dans le précipice des millions et des millions d'enfants qui ne demandaient qu'une chose: trouver une place... dans la société. Et bien non, on leur a servi d'aléatoires expériences pédagogiques. Ils ont servi souvent de cobayes à des apprentis-sorciers, au détriment de la vérité d'ailleurs.
Une illustration? Le palmarès des collèges vient de paraître, une escroquerie intellectuelle que certains pédagogistes ébaudis viennent saluer. Vous pensez, le 1er de la liste a augmenté son score (de réussite au Brevet des collèges) de 40 points en 2 ans... ET c'est tout à l'avenant. On ne note plus un examen national, où tout le monde est traité de la même façon, mais surtout un contrôle continu...Et bien sûr, toutes les falsifications sont possibles. On ment à la population, mais le plus grave est que l'on ment aux enfants d'abord.
Et au passage on ridiculise l'école publique.
J'ai longtemps pensé que le devoir de vérité était consubstantiel au projet de l'école publique, mais pour le coup, je me suis trompé.
Pour revenir à Meirieu, on le sait :'l'enfer est pavé de bonnes intentions".

Déposé le 30/03/2014 à 11h42  
Par Jean-Marc CHAFFRINGEON Citer

Bien sûr, ce n'est pas avec le PS que nous connaissons depuis trente ans que nous pouvons espérer une amélioration de la situation. Toutefois, c'est avec un PS qui serait devenu républicain que peut venir notre salut!
J'ai adhéré au PS à la fin des années 80 puis je l'ai quitté au début des années 90. Je supportais difficilement le cynisme de Mitterrand et j'estimais que l'analyse de la Gauche sur la montée du FN était fausse.
D'autre part, j'étais depuis longtemps sensible aux questions écologiques. J'ai donc créé un club: "République et écologie", le mariage de la carpe et du lapin pour certains, mais pour moi c'est l'unique chance de vivre heureux ensemble.
Il y a 20 ans, le PS et la Droite se moquaient de l'écologie, et aujourd'hui tout le monde est écologiste.
Il y a 20 ans, quand je défendais la République et la laïcité, j'étais un dangereux mécréant pour la Droite (qui n'avait rien compris à la laïcité) et je ne vous parle pas de ce qu'en pensait l'Extrême-Droite..., et la Gauche me prenait pour un réactionnaire. Aujourd'hui, après des combats homériques (en 1995, j'ai cofondé un mouvement politique...Initiative Républicaine, qui n'a fait que des résultats confidentiels aux élections, mais quand même.Et depuis je me suis présenté à une douzaine d'élections...) j'ai l'impression que la laïcité n'est plus un gros mot...
Je suis désolé d'être immodeste mais j'ai l'impression d'avoir eu raison avant les autres. Mais la vie est un combat, et la laïcité, qui fut un leitmotiv des Lumières et des combats de la Gauche et de l'extrême-Gauche, est devenue pour toute la Gauche communautariste (la plus nombreuse aujourd'hui) suspecte. Les malheureux...
Je vais donc m'employer à leur montrer le contraire. Au PS bien sûr, parce qu'il reste encore un fond de lucidité chez certains (comme Valls) parce qu'ailleurs...
UN PS républicain, un peu à l'image, sans les travers... du Parti radical-socialiste: le mariage de la libre entreprise et de la nécessaire solidarité. Bref, la liberté, l'égalité, la fraternité.
Vive la République!

Déposé le 30/03/2014 à 09h54  
Par Enzo Citer

Renverser le capitalisme et ses méfaits sur nos vies, la planète grâce aux institutions locales et supranationales, quelle triste analyse électoraliste" de gauche" .Le même fétichisme que le FN, a savoir remettre nos destins dans des élus" honnêtes ,déterminés et sincères qui agiront pour le bien du peuple!" Pas un mot sur le mouvement social, la gréve générale, qui sont les grands oubliés de ce monsieur "de gauche"!Encore du bla- bla , un beau miroir aux alouettes , en guise de lutte émancipatrice!

Déposé le 29/03/2014 à 22h27  
Par Pas d'accord !!! Citer

Jean-Marc CHAFFRINGEON a écrit le 29/03/2014 à 17h38

En attendant l'arrivée de cette belle utopie, il faut soutenir Manuel Valls! Sinon, le rêve se transformera en cauchemar.
J'attends donc un remaniement, un vrai...
Rejoignez-moi au PS pour que les fondamentaux de la République reprennent de la vigueur, il n'y pas d'autre alternative heureuse.
J'ai atterri dans la section du 7ème, la plus importante de Lyon, c'est pas gagné, je dois être le seul partisan de Valls.
Je vais penser à De Gaulle, tout seul en juin 40...

Je ne suis pas d'accord avec vous. M. Vals me fait peur. Ce "petit" homme est égocentrique, orgueilleux , trop imbu de son importance. Il se croit important et irremplaçable.

Mais le couperet des français est la, j'entends pas couperet le "droit", droit chèrement gagné par nos parents : le droit et le devoir de VOTE.

Demain ultime jour de règne pour le PS. Ce PS qui nous ment depuis 22 mois, PS incapable de tenir ses engagements, ses promesses. PS qui se déchire, qui n'est préoccupé que par ses mandats. PS qui impose de plus en plus les contribuables du "milieu", pas assez pauvres pour de l'aide et pas assez riche pour se nourrir.
Que fait le PS pour nous à part nous ponctionner pour donner à des assistés, de plus en plus nombreux.

Comme mes parents ont toujours dis : LE SOCIAL TUE LE SOCIAL.
Aujourd'hui on en voit la Preuve. Les caisses sont vides et il fait faire des économies.
Oui je veux bien participer au redressement de la France mais pas toute seule.
Le droit au travail : oui mais encore faut il que certains veulent bien travailler.
Franchement au fond de vous pensez-vous vraiment que le PS peut nous sauver ????
Posez-vous la question et soyez franc avec vous-même.
Merci

Déposé le 29/03/2014 à 17h47  
Par ahah Citer

"Andréa Kotarac est candidat dans le 8e arrondissement" on dit était non ? car 5.4% ça permet pas de rester pour le 2éme tour :-)

Déposé le 29/03/2014 à 17h38  
Par Jean-Marc CHAFFRINGEON Citer

En attendant l'arrivée de cette belle utopie, il faut soutenir Manuel Valls! Sinon, le rêve se transformera en cauchemar.
J'attends donc un remaniement, un vrai...
Rejoignez-moi au PS pour que les fondamentaux de la République reprennent de la vigueur, il n'y pas d'autre alternative heureuse.
J'ai atterri dans la section du 7ème, la plus importante de Lyon, c'est pas gagné, je dois être le seul partisan de Valls.
Je vais penser à De Gaulle, tout seul en juin 40...

Déposé le 29/03/2014 à 14h22   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Le ventilateur Citer

Discours pontifiant et passéiste. Malgré les mots,rien qui nous fait b....r et porteur d'un futur.... Les électeurs en ont suffisamment bouffé de cette prose,de l'air,de l'air, de l'air......

Déposé le 29/03/2014 à 11h13  
Par mauricecg Citer

@mr kotarac Les grands pères auxquels vous faîtes référence ont peuplé les cimetières dans leur vingtième année pour que le pays soit libre. Votre europe et votre socialisme vont disparaître a tout jamais du paysage français rapidement. Vous en aurez une petite démonstration aux prochaines élections européennes.

Déposé le 29/03/2014 à 10h08  
Par Le PS des menteurs Citer

Déposé le 29/03/2014 à 08h49  
Par ambition gauchiste Citer

Si l'ambition de la gauche est de perdre les élections, effectivement elle est retrouvée et devrait être longtemps à son apogée.
Pour le plus grand bien de la France et des Français, et tant pis pour une majorité de fonctionnaires et profiteurs de tous poils.

Déposé le 29/03/2014 à 03h43  
Par berjalie Citer

a écrit le 28/03/2014 à 18h41

A mon avis, il n'est pas au courant des résultats du 1° tour des municipales!

excellent ^^ surtout que les français en ont leur claque du PS dans la vie politique et ne veut qu'une chose : renvoyer définitivement aux oubliettes ce parti qui a perdu toute légitimité.

Hollande a pas compris que ce que veulent les français c'est qu'il démissionne pour incompétences graves lui et son gouvernement

Déposé le 29/03/2014 à 01h47  
Par Nefeik Citer

Rares sont les personnes qui portent l'espoir en politique.
La plupart jouent sur les peurs (insécurité, immigration ou vote utile : même logique) car ils n'ont qu'une vision sur le court terme de la politique, faisant de chaque élection une échéance fatidique avant de décréter le grand néant des idées qui suit chaque campagne.
Tandis que d'autres mènent un vrai combat politique, s'opposent, proposent et font réfléchir.
Comme eux, faisons le choix de l'Humain d'abord comme projet politique et de l'éducation populaire comme outil militant.

Déposé le 28/03/2014 à 18h41  
Par Citer

A mon avis, il n'est pas au courant des résultats du 1° tour des municipales!

Déposé le 28/03/2014 à 18h37  
Par La désargence Citer

Pourquoi tant d'échecs historiques avec ces idées ?
Pourquoi finalement aussi peu de votes pour ce point de vue ?
Ne perdez plus votre temps, le mieux, c'est de réellement préparer l'avenir :
civilisation-sans-argent.org le 19 avril à Lyon. Et c'est gratuit. :)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.