Véronique Nether : "Il y a 50 ans, personne ne connaissait le Vieux Lyon, pas même les Lyonnais"

Véronique Nether : "Il y a 50 ans, personne ne connaissait le Vieux Lyon, pas même les Lyonnais"
Véronique Nether - LyonMag

Véronique Nether est l'invitée de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. La
présidente de l’association Renaissance du Vieux Lyon est revenue sur le
cinquantenaire de la sauvegarde du Vieux Lyon.

Elle a évoqué l'état dans lequel se trouvait le quartier en 1964, les 50 années nécessaires pour le sauver, la programmation concoctée pour le cinquantenaire et les enjeux à venir pour le Vieux Lyon et son association, notamment sociologiques.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnaiserie le 07/03/2016 à 11:12

Le quartier n'était pas aussi couru, mais était déjà connu des Lyonnais et des touristes. La gare Saint Paul est en activité depuis 1880 (ou même un peu avant). Les lyonnais et visiteurs et les employés empruntaient aussi la ligne 1 (maintenant c'est la C3) la plus longue ligne de trolley de Lyon. Les gens descendaient et se restauraient sur les quais et place du change. Déjà.

Signaler Répondre

avatar
Riripanpan le 14/05/2014 à 15:57

Je suis surpris qu'il ne soit fait aucune mention de la Jeune Chambre Economique de Lyon qui a contribué au vrai lancement de la restauration en 1962 sous l'action de Régis Neyret en dégageant une traboule .
Pour ma part je suis arrivé à Lyon , venant de Paris, en 1958. J'avais 20 ans et je démarchais les particuliers pour de la vente en porte à porte . Il se trouve que le premier quartier que j'ai abordé , ne connaissant absolument pas Lyon, fut le quartier St-Jean vers la loge du change . J'ai tout de suite était fasciné par la beauté des immeubles , où l'on pouvait circuler librement avec toutes les traboules ouvertes, en dépit de la saleté des façades et des odeurs peu sympathiques.
J,y suis retourné souvent pour faire visiter à des parents et amis ce quartier qui avait le caractère d'un village.

Signaler Répondre

avatar
elliott le 03/05/2014 à 10:59

d'accord avec Jacotte ! il faut cesser ces affirmations fausses !

Signaler Répondre

avatar
jacotte le 02/05/2014 à 11:04

Il m'est difficile d'entendre dire qu'en 1964 personne ne
connaissait "Le Vieux Lyon". étant lyonnaise de souche,
je veux bien concéder que les immeubles n"'étaient pas
dans un bon état, mais il y avait déjà des restaurants
notamment rue Saint Jean , sur le quai (Mme Bossu, une figure), à st Paul : Myrelingues (boutique), sur le
quai encore la Rhumerie, le Grange au Bouc..,
Ces lieux étaient fréquentés par les avocats,avoués, clercs, et également par quelques touristes (bien entendu par comme maintenant ).Je vous rappelle
que Monsieur Régis NEYRET a largement contribué
à la découverte du Vieux Lyon. Il est dommage que cela
soit oublié.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.