Fusion Rhône-Alpes/Auvergne : "Au détriment des citoyens et au profit de la finance" pour le Front de gauche

Fusion Rhône-Alpes/Auvergne : "Au détriment des citoyens et au profit de la finance" pour le Front de gauche
DR

Le Front de gauche s'est exprimé sur ce qu'il appelle "une procédure accélérée de fusion des Régions peu démocratique" quelques heures après la présentation des grandes lignes de la réforme territoriale.

Il reproche à François Hollande "d'imposer une procédure sans débat ni concertation". Le parti d'extrême gauche affirme que le Président et le gouvernement Valls proposent cette réforme territoriale non pas dans le but de "développer l'économie et l'emploi, de rapprocher les citoyens des lieux de décisions" mais afin de "réaliser des économies et simplifier les structures territoriales du pays". Pour eux "cela se fera au détriment des citoyens et au profit de la finance".
Les membres du Front de gauche de Rhône-Alpes appellent à ce que "les institutions évoluent vers un fonctionnement plus démocratique, avec une meilleure répartition des moyens et des compétences".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.