Elections régionales : le scrutin finalement repoussé à fin 2015

Elections régionales : le scrutin finalement repoussé à fin 2015
LyonMag

Qui prendra la présidence du futur mastodonte Rhône-Alpes-Auvergne ?

Si certains candidats se déclarent comme Jean-Jack Queyranne la semaine dernière, on ne savait pas encore précisément quand aura lieu le scrutin des régionales. Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a levé le voile ce mercredi midi, en clôture du Conseil des ministres : les élections régionales auront lieu en décembre 2015.

Elles avaient déjà été repoussées pour éviter un embouteillage électoral en 2014 avec les municipales de mars et les sénatoriales de septembre. Avec ce report, ce sont bien les nouvelles régions qui rentreront en scène. Rhône-Alpes-Auvergne verra le jour au 1er janvier 2015 ; on notera la réduction du nombre d'élus (150 en 2016 contre 156 actuellement, et seulement pour Rhône-Alpes).

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pierrot.42 le 19/06/2014 à 16:33
domaga a écrit le 18/06/2014 à 21h58

moi des élus mais des régions plus grande il faut qu'on m'explique comment c'est possible. Ces nouvelles régions et leur présidence seront dirigés par une caste de politiques ne laissant plus la place au simple citoyen

Où est le paradoxe? Le principe est de limiter le nombre d'élus... en quoi cela serait impossible?

Signaler Répondre

avatar
www.bruitdevert.fr le 19/06/2014 à 15:54
Reculer pour mieux sauter! a écrit le 18/06/2014 à 16h03

la déculottée en sera d'autant plus grande!
Combien de régions au FN?

Il y a déjà de nombreux élus FN dans les régions. Si on s'appuie sur leur travail, logiquement ils ne devraient pas avoir d'élus, puisqu'ils ne font rien à part parfois prendre la parole pour vociférer une énormité.

Malheureusement il en sera tout autre, dans la mesure où les gens que se plaignent de la supposée médiocrité du personnel politique n'hésitent pas à voter pour les pires d'entre eux !

On aura Papa Le Pen, Fifille Le Pen, la Petite Fifille Le Pen, le gendre Le Pen...enfin la PME habituelle, mais leurs électeurs sont contents ! RAVIS comme on dit dans le midi.

Signaler Répondre

avatar
domaga le 18/06/2014 à 21:58

moi des élus mais des régions plus grande il faut qu'on m'explique comment c'est possible. Ces nouvelles régions et leur présidence seront dirigés par une caste de politiques ne laissant plus la place au simple citoyen

Signaler Répondre

avatar
pierrot.42 le 18/06/2014 à 16:52
bienLu a écrit le 18/06/2014 à 16h42

Non il a bien lu 6 élus de moins pour RA donc environ 3 pour Auvergne. En revanche oui ce sont des économies notamment si on observe a terme une suppression des départements

Peut-être que l'article prête à confusion, mais je persiste, on passe bien de :

156 (Rhône-Alpes) + 47 (Auvergne) = 203 à 150 (Rhône-Alpes-Auvergne)

Cf d'autres articles + clairs :

http://www.economiematin.fr/eco-digest/item/10424-reforme-territoriale-pas-plus-150-elus-par-region

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/06/18/les-elections-departementales-et-regionales-auront-lieu-en-decembre-2015_4440439_823448.html

Signaler Répondre

avatar
bienLu le 18/06/2014 à 16:42
pierrot.42 a écrit le 18/06/2014 à 16h22

Vous avez mal lu l'article : 6 élus de moins que la région Rhone Alpes seule!

Non il a bien lu 6 élus de moins pour RA donc environ 3 pour Auvergne. En revanche oui ce sont des économies notamment si on observe a terme une suppression des départements

Signaler Répondre

avatar
pierrot.42 le 18/06/2014 à 16:22
ollivel a écrit le 18/06/2014 à 16h03

une sacre conomie : 6 lus de moins. De qui se moque - on ?

Vous avez mal lu l'article : 6 élus de moins que la région Rhone Alpes seule!

Signaler Répondre

avatar
Reculer pour mieux sauter! le 18/06/2014 à 16:03

la déculottée en sera d'autant plus grande!
Combien de régions au FN?

Signaler Répondre

avatar
ollivel le 18/06/2014 à 16:03

une sacre conomie : 6 lus de moins. De qui se moque - on ?

Signaler Répondre

avatar
bachi bouzouk le 18/06/2014 à 15:27

il est pas complet votre article, il manque des chiffres !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.