Rythmes scolaires : Nathalie Perrin-Gilbert veut le report de la réforme pour 2015

Rythmes scolaires : Nathalie Perrin-Gilbert veut le report de la réforme pour 2015
Nathalie Perrin-Gilbert - Photo LyonMag.com

Nathalie Perrin-Gilbert monte au créneau concernant la polémique sur l'application de la réforme des rythmes scolaires.

La maire du 1er arrondissement s'adresse dans un courrier au maire de Lyon, Gérard Collomb : "Monsieur le Maire, une attitude de responsabilité serait de prendre acte de l'absence d'adhésion au projet de réorganisation des rythmes scolaires tel que présenté par la ville et de demander le report de la mise en oeuvre de la réforme en janvier ou septembre 2015", explique-t-elle.

La maire du 1er qui fait partie de l'opposition va plus loin dans sa démarche et envisage un recours devant le tribunal administratif pour avoir le résultat exact de la consultation menée dans les écoles.

Selon le Progrès, plusieurs irrégularités se seraient déroulées dans le décompte des votes réalisé par la ville de Lyon. Le journal révèle que le résultat des votes serait de 79 pour et 79 contre contrairement au "81 votes pour et 78 contre" annoncé par Anne Brugnera, l'adjointe à l'Éducation. Problème, les résultats n'ont pas été dévoilés par la ville, ce qui créé la controverse.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un soupçon de doute le 20/06/2014 à 11:30
Rectification a écrit le 19/06/2014 à 22h41

NPG a rejoint la majorité municipale et non dans l'opposition comme vous le dites dans votre article.

je ne crois pas que ce soit si clair que cela.

Signaler Répondre

avatar
Rectification le 19/06/2014 à 22:41

NPG a rejoint la majorité municipale et non dans l'opposition comme vous le dites dans votre article.

Signaler Répondre

avatar
Collomb, démission? le 19/06/2014 à 19:16

La vérité doit être faite, par tous les moyens!
Hic et nunc!
Et si les chiffres ont été truqués...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.