Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Tribunal de commerce : Marcel Sengelin succède à Philippe Grillot

Le nouveau président du tribunal de commerce de Lyon a pris officiellement ses fonctions hier soir.

Cette cérémonie a tout d’abord été l’occasion de rendre hommage au président sortant Philippe Grillot, qui est à la tête de cette juridiction depuis 4 ans. Ainsi, Xavier Richaud, le procureur de la République, a souligné son “parti-pris volontariste” qui l’a conduit à tout tenter pour sauver des entreprises “malgré des résultats économiques et comptables peu rassurants”. Alors que Philippe Grillot lui-même a rappelé ses efforts pour travailler en amont afin d’inciter les patrons à venir se placer sous la protection du tribunal de commerce avant qu’il ne soit trop tard pour sauver leur entreprise. Tout en expliquant son grand intérêt pour la procédure de sauvegarde qui permet justement d’aider une entreprise viable à surmonter un problème ponctuel.
“Nous devons changer les mentalités et faire en sorte qu’à Lyon, le chef d’entreprise ne soit pas traumatisé par l’échec et ose parler de ses difficultés pour qu’on l’aide à remonter la pente.” Une analyse qui va conduire Philippe Grillot à créer un institut européen de la prévention pour sensibiliser les chefs d’entreprises. “A quoi sert de mettre autant d’argent public dans la création d’entreprises si plus personne ne s’en occupe quand elle est créée et quand elle rencontre des difficultés ?”
Mais Philippe Grillot a aussi rappelé sa volonté de défendre “une justice commerciale transparente et respectée”. D’ailleurs, l’ancien bâtonnier Eric Jeantet qui s’est exprimé au nom des avocats, a également salué une action “exemplaire et déterminée”.

“Prise en compte du justiciable”
Après avoir remercié Philippe Grillot d’avoir “insufflé au tribunal de commerce de Lyon une véritable vision de modernité”, son successeur Marcel Sengelin a expliqué quelle serait son action à la tête du tribunal de commerce de Lyon. Tout en soulignant qu’elle sera “d’autant plus difficile” qu’il craint une année 2008 “plutôt chargé en nuages” suite à la crise financière de l’été 2007. Et il a insisté sur sa volonté de prendre particulièrement en considération le justiciable en garantissant “des informations claires, utiles et didactiques” quand il prend contact avec le tribunal de commerce. Mais aussi en s’engageant à rendre des jugements structurés et motivés. Ce qui passe pour ce nouveau président, par la mise en place d’un juge chargé de la veille juridique et “une ardente obligation de formation” de tous les membres de cette juridiction.
En quelques années, le tribunal de commerce de Lyon semble donc avoir changé d’image. Philippe Grillot a d’ailleurs été sollicité par une cinquantaine d’autres tribunaux en France pour leur faire partager son expertise et il a été nommé au conseil national des tribunaux de commerce. La ministre de la Justice l’a aussi choisi pour la Commission nationale sur la dépénalisation des affaires où il sera à la fois le seul juge consulaire et le seul membre non parisien.
“Il faut le dire : si tous les présidents des tribunaux de commerce avaient eu la même éthique que Philippe Grillot, ces juridictions n’auraient jamais été autant critiquées”, soulignait après la cérémonie Jean-Olivier Viout, le procureur général de Lyon.



Tags : sengelin | tribunal de commerce | grillot |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.