Le tribunal administratif de Lyon interdit l'épandage aérien des vignobles des Côtes-du-Rhône

Le tribunal administratif de Lyon interdit l'épandage aérien des vignobles des Côtes-du-Rhône
Photo d'illustration - DR

Le tribunal administratif de Lyon vient de déclarer illégal la campagne 2012 d'épandage aérien sur le vignoble des Côtes du Rhône.

Cette décision a été prise le 15 juillet dernier à la suite d'une requête de la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature.

Même si elle se félicite de cette décision qui a alerté les pouvoirs publics, la Frapna estime via un communiqué que " les arrêtés autorisant les campagnes 2013 et 2014 qui n'ont pas fait l'objet de contentieux, apparaissent tout autant illégaux".
Aujourd'hui l'enjeu pour la Frapna est de "faire accepter l'interdiction totale et définitive de l'épandage aérien".

Pour ce faire, la fédération critique les conséquences sanitaires de ces épandages : "La Frapna est particulièrement préoccupée par l'enjeu sanitaire : contamination des populations par dispersion aérienne et contamination de la ressource en eau, ainsi que la mortalité des abeilles et autres insectes pollinisateurs qui entraine une diminution de la biodiversité et impacte les rendements agricoles", explique la fédération.

Une possible interdiction pourrait voir le jour à partir de janvier 2016. La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal devrait prochainement prendre un arrêté interdisant l'épandage aérien.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.