La Frapna dénonce l’aide financière accordée par la Région aux chasseurs

La Frapna dénonce l’aide financière accordée par la Région aux chasseurs
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que la Région Auvergne-Rhône-Alpes vote ce jeudi une subvention de 3 millions d’euros destinée aux chasseurs, la FRAPNA regrette une politique faite de "deux poids deux mesures".

L’association de défense de l’environnement affirme dans un communiqué que la participation de la Région à ses actions baisse dans le même temps de 50% : "La dernière convention (2015-2017) prévoyait une participation financière de l’ordre de 771.000 euros annuels pour l’ensemble de la FRAPNA (une structure régionale et huit structures départementales). Elle a été réduite brutalement de moitié en 2016".

"Nous ne contestons pas la légitimité des chasseurs dans le domaine de la faune chassable et de ses habitats. Ce que nous contestons, c’est la vision politique du Conseil Régional en matière d’environnement", précise la FRAPNA.

L’association demande "de manière urgente un rééquilibrage de la participation financière du Conseil Régional en faveur des associations indépendantes des pouvoirs politiques, comme la FRAPNA, membre de France Nature Environnement" et appelle le Conseil Régional à "jouer son rôle de rassembleur des énergies positives plutôt que de mettre en avant des pseudo-clivages entre "bobos des villes", comprendre la FRAPNA, et "véritables acteurs du monde rural", comprendre les chasseurs".

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
sur le dos des contribuables le 23/09/2016 à 10:44

"Laurent Wauquiez cherche avec 3 millions d'euros à s'acheter les faveurs de 119 000 chasseurs de la région et s'offre sur le dos du contribuable un accès à leur fichier pour pouvoir communiquer avec eux directement à huit mois de la présidentielle" -
Article paru dans Le Point, qui est loin d'être un journal de gauche ...
http://www.lepoint.fr/politique/laurent-wauquiez-cajole-les-chasseurs-22-09-2016-2070518_20.php

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.