Collomb invite Hollande à "tenir bon face aux frondeurs"

Collomb invite Hollande à "tenir bon face aux frondeurs"
Gérard Collomb et François Hollande - Photo LyonMag

Dans une interview accordée au Parisien, Gérard Collomb juge que les socialistes opposés à l'austérité budgétaire "se trompent totalement".

Le sénateur-maire de Lyon, organise d'ailleurs mardi un rassemblement dans la capitale des Gaules avec des parlementaires anti-frondeurs qui veulent plus de réformes. Une réunion juste avant les universités d'été du Parti Socialiste.

Contre les "frondeurs" qui critiquent la politique actuelle de François Hollande, le maire de Lyon explique : "Leur ligne directrice est vieille comme la France. Vivre à crédit pour relancer la consommation... Mais quand ont-ils dit qu'il fallait désendetter ? Jamais... En France, la dette publique est détenue aux deux tiers par des étrangers. Le jour où ils perdront confiance et où ils se retireront, les taux vont considérablement augmenter et la dette va exploser. Et on pourra se retrouver dans la situation espagnole. C'est pour cela que Hollande doit tenir bon face aux frondeurs".

Le président du Grand Lyon ajoute : "Les frondeurs disent que la politique actuelle n'est pas une véritable politique de gauche. Mais pour nous, ce qui n'est pas une politique de gauche, c'est le nombre de chômeurs supplémentaires, c'est la disparition des entreprises, c'est le manque d'investissement des entreprises étrangères".

Face à cette situation, Gérard Collomb veut faire apparaître "un pôle social réformiste qui puisse s'exprimer dans le débat public".

X

Tags :

collomb

hollande

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
casseroles et gamelles le 25/08/2014 à 17:33
ertt a écrit le 23/08/2014 à 22h51

Collomb n'est pas de gauche.Il est de droite

Bonjour,
casseroles / 400M€ pour le Musée de la Confluence repris de haute lutte à Michel Mercier et 400M€ dans la gamelle du foot!
C'est plus du pain mais de la brioche à ce tarif! heureusement que les activités scolaires sont trop chers à 8 M€/ an parce que là l'investissement sur les jeunes c'est un peu loin pour le retour sur investissement.

Signaler Répondre

avatar
Lamentable.. le 25/08/2014 à 17:13

Collomb opposé à l'austérité budgétaire ! On est sur le cul !
Lui qui dépense des mille et des cents pour un stade absurde et voué à la faillite. De quel marocain va-t-il bien pouvoir hériter ? Celui des travaux finis lui conviendrait et serait le moins préjudiciable pour nos impôts.

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 24/08/2014 à 08:22

Le jour ou la France se retrouvera dans la situation de l'Espagne, l'UE va se désintégrer et les nantis, comme tous ces politiques, vont perdre très gros. La dette pourra augmenter, ou pas d'ailleurs, nous n'aurons jamais les moyens de la payer. Maintenant si pour diminuer la dette il faut virer des politiciens- fonctionnaires comme ce maire ultra-libéral, pourquoi pas...

Signaler Répondre

avatar
tatane le 23/08/2014 à 23:35
lyonmax a écrit le 23/08/2014 à 22h05

J'approuve l'analyse de M. Collomb. Encourager l'investissement et maîtriser la dette doivent être les priorités.

maitriser la dette en faisant payer 400 millions d'infrastructures inutiles à crédit par les contribuables pour satisfaire aux caprices du capitalisme signé pèrolas ? du pur populisme puisqu'il s'agit de foot ! du pain et des jeux ....

soyez cohérent mon cher, je vous en prie

Signaler Répondre

avatar
ertt le 23/08/2014 à 22:51
lyonmax a écrit le 23/08/2014 à 22h05

J'approuve l'analyse de M. Collomb. Encourager l'investissement et maîtriser la dette doivent être les priorités.

Collomb n'est pas de gauche.Il est de droite

Signaler Répondre

avatar
lyonmax le 23/08/2014 à 22:05

J'approuve l'analyse de M. Collomb. Encourager l'investissement et maîtriser la dette doivent être les priorités.

Signaler Répondre

avatar
marcel le 23/08/2014 à 18:39

Comment faire parler de soit ?

On dit n'importe quoi, surtout sur sa famille politique !

Pitoyable.

Signaler Répondre

avatar
MICHEL B. le 23/08/2014 à 14:12

Allez VALLS, dépêche toi à nous prendre dans ton gouvernement ce pseudo-socialiste de mes deux,

qui vit comme un capitaliste et entend bien défendre ses privilèges avant tout ! le reste n'est que littérature !

Un fonctionnaire multi cumulard qui n'a jamais travaillé dans le privé et qui ne connait pas le prix d'une baguette de pain ne peut apporter un point de vue réaliste sur la situation .... la preuve ? il fait dépenser 400 millions d'euros pour créer des routes (inutiles dans le contexte) pour satisfaire aux caprices de son pote AULAS déjà riche aux as

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.