Une jeune étudiante en situation irrégulière obtient un sursis avant son expulsion

Une jeune étudiante en situation irrégulière obtient un sursis avant son expulsion
LyonMag

Le tribunal administratif de Lyon a annulé vendredi en urgence le refus d'un délai de départ volontaire pris par la préfecture du Rhône, contre une jeune étudiante de 22 ans.

Cette marocaine étudiante en sociologie à l'université Lyon 2 avait été arrêtée mardi dernier, afin d'être expulsée, car elle se trouvait en situation irrégulière.

Mais le juge a estimé vendredi que les conditions n'étaient pas remplies pour lui refuser un délai de 30 jours avant de quitter la France. Ce sursis accordé par le tribunal va lui permettre de célébrer son mariage le 30 août prochain à La Mulatière. Cette union devrait donc modifier son dossier pour une possible régularisation.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mariager le 26/08/2014 à 00:08

La France est vraiment une "pauvre quiche" ...je vous le dis, les bledards ont pas fini d'en profiter .....et la BAC a pas fini d'avoir du pain sur la planche en banlieue.

Une descendante d'immigré algérien!!

Signaler Répondre

avatar
Nicolas69 le 25/08/2014 à 22:33

Moi j'ai 74 ans, je suis marié avec 14 femmes et 3 hommes, tous étudiants ... On s'entend tous très bien car personne ne parle français ... C'est un plus non ?!

Signaler Répondre

avatar
passoire le 25/08/2014 à 16:33

un cas qui semble particulier alors qu'il en existe des milliers:on ne peut pas continuer ainsi avec une France passoire à tous ces immigrés "clandestins" qui connaissent les lois françaises mieux que ses ressortissants pour les contourner à leur faveur

Signaler Répondre

avatar
MariageGris le 25/08/2014 à 14:12

Encore une arnaque au mariage! Encore marre de ces blédards qui ne recherchent que les papiers!!!

Signaler Répondre

avatar
EnzoLoire le 24/08/2014 à 08:27

Totalement faux, "le mariage" pourrait être annulé voir suspendu ou autres ! nous verrons si le parquet bouge ou pas idem pour la préfecture et ou le Maire...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.