Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

La concession de la Compagnie nationale du Rhône prolongée au delà de 2023

Photo d'illustration - LyonMag

Jean-Jack Queyranne a salué ce samedi matin la prolongation de la concession à la CNR du Rhône qui intervient dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique.

"Après une forte mobilisation des élus et des parlementaires de la vallée du Rhône, je veux dire ma grande satisfaction suite à l'adoption, dans le cadre du Projet de loi sur la transition énergétique, de "l'amendement CNR" par l'Assemblée nationale. La situation de la CNR au-delà de 2023, date fixée par la loi de 1921 pour le terme de la concession du Rhône, est clarifiée, son avenir est dégagé, ses personnels rassurés. Avec les collectivités locales de la vallée du Rhône et la Caisse des Dépôts et Consignations, nous pouvons nous réjouir que le Rhône soit confirmé comme un bien commun. Nous avions besoin de garanties pour nos territoires ; il n'était pas pensable que le Rhône soit entièrement livré à la concurrence", a déclaré le président de la Région Rhône-Alpes dans un communiqué.

En juin dernier, alors que se préparait ce projet de loi sur la transition énergétique, la Compagnie nationale du Rhône avait directement écrit à Manuel Valls demandant à ce que l'avenir de la CNR soit inscrit dans ce projet de loi afin qu'elle puisse continuer ses investissements pour l'aménagement du territoire.

Depuis 1933, la CNR travaille en collaboration avec l'État en produisant près de 25% de l'électricité hydraulique françaises grâce à ses 19 barrages, ses 18 plateformes industrielles et portuaires mais également ses 14 écluses qui permettent la navigation entre la Méditerranée et la ville de Lyon. Elle fêtera ses 80 ans mercredi, à l'occasion d'une soirée à laquelle participera notamment la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal.



Tags : compagnie nationale du rhône | concession |

Commentaires 4

Déposé le 14/10/2014 à 06h04  
Par Vive l'EDF Citer

Réponse a vive les régimes spéciaux : je travaille a EDF. Non on n'a pas 10 jours de vacances de plus que tout le monde, mais 19 jours. Et on nous paye pour partir en vacances dans les centres de vacances du CE, et au boulot on a droit a une pause toutes les heures pour aller au bistrot.

Déposé le 12/10/2014 à 11h28  
Par jaimelerhône Citer

Le plus important, c'est que le Rhône reste une source généreuse pour les collectivités et l’intérêt général de ses riverains parce que la CNR consacre plus de 30 M€ par an sur tous ces sujets : navigation, environnement, inondation, développement local...
Quel dommage que les commentaires abaissent le débat, y compris avec de fausses informations, - les salariés électriciens payent de plus en plus des cotisations salariales et de l'impôt sur les valeurs de leurs avantages, ils sont solidaires des autres salariés ; - leur régime de retraite reverse chaque année une contribution au régime général, ce ne sont donc pas les français qui financent ces retraites. etc.

Déposé le 12/10/2014 à 10h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par mattew Citer

Et paf dans le pif

Déposé le 11/10/2014 à 12h25  
Par VIVE LES REGIMES SPECIAUX pourvu que ça doure Citer

eh bien les employés de la CNR vont pouvoir continuer, comme les agents d'EDF, à ne pas peur de leur factures de consommation électrique, alors que c'est nous qui leur payons leur retraite avancée, et leur comité d'entreprise financé non pas, comme pour tous les français, par un prélèvement de 1% de la masse, mais bien pour ces régimes spéciaux, 1% du chiffre d'affaires

Plus tout le reste, comme un enfant : prime de un mois de salaire, le 2ème enfant : 2 mois de salaire - 10 jour de plus de congé que tous les autres citoyens
etc..

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.