Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Label French Tech : ce que ca peut changer pour Lyon

LyonMag

Même si tout le monde s'en doutait, l'annonce de la labellisation de Lyon mercredi a soulagé Gérard Collomb (cf. jurisprudence Cité de la Gastronomie).

Le président du Grand Lyon a convoqué ses vice-présidents dans la foulée sur la place des Terreaux pour faire les choses biens : interviews, discours et grandes banderoles déployées sur l'Hôtel de Ville. Alors Lyon est devenue officiellement labellisée French Tech aux côtés de 8 autres villes, dont Grenoble dans la région Rhône-Alpes.

Mais à quoi va servir la Métropole French Tech qui aura son QG (ou bâtiment-totem) à la Confluence dans la Halle Girard ? Le but affiché de l'Etat et de la secrétaire chargée du Numérique Axelle Lemaire, c'est de booster le numérique en France et la prolifération de start-up affiliées au secteur. Pour cela, une enveloppe de 200 millions d'euros sera débloquée pour toutes les villes et pour alimenter leurs accélérateurs, une sorte d'incubateur d'entreprises amélioré.
A Lyon, ce devrait être Axeleo qui sera l'accélérateur officiel de la Métropole, il compte déjà à son actif une quinzaine d'entreprises aidées en seulement un an.
Quant au bâtiment-totem, la Halle Girard devrait être livrée fin 2016. "Il s'agira de réunir dans un même lieu un ensemble d'acteurs et de projets concourant à accompagner les startups à haut potentiel (futurs tech champions)", explique le Grand Lyon.

Mais Lyon avait-elle vraiment besoin d'un label ? Comme pour la Cité de la Gastronomie, il ne s'agissait pas là d'encourager la Métropole à faire davantage d'effort car elle domine déjà le débat : 7000 entreprises, dont 300 à fort potentiel de croissance, 42 000 emplois, 600 évènements numériques par an, 600 formations universitaires numériques, des alliances avec Boston, Hong Kong, Barcelone, San Francisco... Lyon était déjà une ville installée dans le numérique. Avec la future enveloppe du ministère, elle pourra poursuivre son ascension et, comme l'espère souvent Gérard Collomb, faire figure de tête de gondole à l'international.



Tags : french tech |

Commentaires 1

Déposé le 13/11/2014 à 18h14  
Par Hubert Bonnet Citer

Label French Tech ? Vraiment ! il y a bien longtemps on disait
et écrivait étiquette, technologie et même Français
Comme c'est triste d'être French

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.