Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Heidi Giovachini

Municipales : des équipes renouvelées

Heidi Giovachini

Le maire de Lyon a imposé un important renouvellement au sein de son équipe malgré certaines résistances. Et Perben compte faire de même.

Gérard Collomb devrait considérablement renouveler son conseil municipal. Même s’il y a encore un certain nombre d’incertitudes sur les postes d’adjoints au maire, c’est déjà sensible dans la constitution de ses listes. C’est d’ailleurs le PS, son propre parti, qui est perdant car Collomb a dû libérer des places pour la société civile et les ralliés du Modem sans pour autant sacrifier ses partenaires, notamment les Verts. Principale victime : Yvon Deschamps, 65 ans, adjoint aux finances, un des hommes forts du PS dans les années 80. Qui le remplacera ? Mystère. Autres adjoints sur le départ : Henri Jacot, Pierre Laréal et Patrice Beghain, adjoint à la Culture à qui Najat Belkacem, conseillère régionale déléguée à la culture, pourrait succéder. Tandis que le radical de gauche Thierry Braillard veut quitter le sport pour passer aux relations internationales. Alors qu'Etienne Tête pourrait passer des marchés publics à la coopération internationale.

Place aux femmes

Une certitude : Gérard Collomb veut que des femmes montent en responsabilité comme Karine Dognin-Sauze, directrice marketing d’Electronic Arts. Mais aussi Heidi Giovachini, directrice d’un groupe de cliniques privées et tête de liste dans le 6e arrondissement. Alors que Sylvie Guillaume pourrait succéder à Martine Roure aux affaires sociales et que l’écologiste Guylaine Gouzou-Testud devrait voir sa délégation au commerce équitable élargie.
Bien sûr certains élus vont conserver leur responsabilité. C’est le cas du Vert Gilles Buna à l’urbanisme et du communiste Louis Lévêque à la politique de la ville. Pas de bouleversements non plus dans les mairies d’arrondissements sauf dans le 9e où le Vert Alain Giordano va succéder à Hubert Julien-Laferrière. Et si la gauche remporte le 3e arrondissement, le cancérologue Thierry Philip tient à être maire.
Côté UMP, Dominique Perben n’a pas révélé ses intentions mais il a averti ses équipes qu’il ferait lui aussi une large place à la société civile. Le pédopsychiatre Olivier Revol pourrait hériter d’une délégation élargie autour de l’enfance. Mais Perben veut également confier des responsabilités à Laurence Balas, tête de liste dans le 6e, et surtout valoriser les quadras de son équipe comme le député Michel Havard, le conseiller régional Emmanuel Hamelin ou encore le conseiller général Lionel Lassagne. Mais pour l’instant dans le camp Perben, on ne se bouscule pas pour décrocher de postes d’adjoint. Moins en tout cas que dans le camp Collomb !



Tags : perben | collomb |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.