Régionales 2015 : des élus UDI veulent une alliance avec Michel Barnier (UMP)

Régionales 2015 : des élus UDI veulent une alliance avec Michel Barnier (UMP)
Thierry Cornillet - LyonMag

Les élections régionales en Rhône-Alpes-Auvergne n'auront lieu qu'en décembre 2015.

Mais l'UDI prépare déjà le terrain.

Dans un communiqué dévoilé ce lundi matin, Thierry Cornillet, président de la fédération Rhône-Alpes du Parti Radical, appuyé par Pierre Jarlier, sénateur radical du Cantal, François Rochebloine, député FED de la Loire et Louis Giscard d'Estaing, maire NC dans le Puy-de-Dôme, prône "une liste d'union UMP-UDI qui puisse être la colonne vertébrale de la liste qui permettra de gagner en décembre 2015".
Selon les élus, "la nouvelle région Rhône-Alpes-Auvergne a besoin de sérénité, d'ouverture et de pondération mais aussi d'un enthousiasme partagé par le plus grand nombre pour réussir sa création et prendre sa place au sein des grandes régions d'Europe".

Thierry Cornillet a même une préférence pour le candidat qui conduirait la liste d'union. "Nous estimons qu'avec Michel Barnier, un tel rassemblement est possible et qu'il convient d'y réfléchir dès aujourd'hui sans laisser les passions partisanes l'emporter", conclut l'ancien maire de Montélimar. Laurent Wauquiez, lui aussi candidat pour représenter l'UMP en 2015, appréciera.

Cette position n'engage pas encore les responsables de l'UDI mais les quatre élus expliquent s'exprimer "au nom de très nombreux élus et militants UDI".

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
centriste le 26/12/2014 à 09:44

Encore un accord de tactique ? Derrière l'Ump... pour une place d'élu ? sur quel projet politique? roue de secours de l'ump comme d'hab... sur quelles valeurs? quand est ce que les centristes affirmeront enfin leurs projets? C'est mal parti ! et pas très dynamique. Ce n'est pas la volonté de tous les membres de L'UDI.

Signaler Répondre

avatar
évidencebiblique le 23/12/2014 à 18:37
PourLyon a écrit le 23/12/2014 à 16h57

Depuis quand ce sont les UDI, ultra minoritaires, qui décident qui sera le chef de file de l'UMP aux Régionales !!!!
Dans ce cas là, l'UMP peut elle aussi choisir les candidats UDI, donc exit Lévy et autres simili-centristes.

l'UMP perd des votants sur sa droite et n'a pas d'autres choix que de fréquenter le centre sous peine de finir 3ème aux prochaine élections majeures

Signaler Répondre

avatar
PourLyon le 23/12/2014 à 16:57

Depuis quand ce sont les UDI, ultra minoritaires, qui décident qui sera le chef de file de l'UMP aux Régionales !!!!
Dans ce cas là, l'UMP peut elle aussi choisir les candidats UDI, donc exit Lévy et autres simili-centristes.

Signaler Répondre

avatar
Vent le 23/12/2014 à 05:59

Le vent tourne et les girouettes aussi. Madame Levy a la tête qui tourne en permanence et après avour injurie l Ump elle veut se faire élire.
Mais qu elle aille avec la gauche

Signaler Répondre

avatar
Rhônalpauvergnat le 22/12/2014 à 22:02

Cette alliance ne fait que renforcer la crédibilité de la candidature de Michel Barnier, dont les idées neuves revigoreront Rhône-Alpes et l'Auvergne.

Signaler Répondre

avatar
1789 n'a pas fini le boulot le 22/12/2014 à 19:58

SE SERVIR AVANT DE SERVIR

telle est la devise de celui là comme de tous ces cumulards

Signaler Répondre

avatar
JCB le 22/12/2014 à 19:38
Fullwood a écrit le 22/12/2014 à 15h41

Je suis d'accord avec vous. Malheureusement, la logique électoraliste et le rapport des voix entre extrême gauche, gauche, centre, droite et extrême droite oblige toujours le centre - qui n'est jamais dans les 2 premiers - à se rallier à un camp et à n'obtenir finalement que 2 ou 3 postes pour les remercier de leur soutient. Un peu comme les écolos avec la gauche.
Ils ne pèsent donc que peu dans le paysage électoral et j'ai même le sentiment que notre situation de crise actuelle favorise comme toujours les extrêmes.

Le centre a perdu de son poids politique avec la fin de règne des Giscard d’Estaing et des " barristes" écrasés par des arrivistes de l'époque (Chirac...) voire des sarkosystes contre Bayrou en 2007 .Un programme pas assez ambitieux ni démagogique (utopiste) a peu de chances d'attirer les "moutons" (réf Degaulle ):c'est pour ça que les français sont toujours mécontents de voir que le programme politique soit ne peut pas s'appliquer face aux corporations,soit donne des résultats catastrophiques (comme nous le vivons aujourd’hui)
Quitte à être minoritaire je suivrai toujours le plus réaliste qui propose une libéralisme social adapté au XXI siècle hors du dogmatisme

Signaler Répondre

avatar
lu dit rien !!! le 22/12/2014 à 19:31

Comme l'UDI ne représente RIEN.... On fait fi de leurs préférences..... Triples zéros .... Des Nuls..... Qu'ont ils fait depuis des années sinon critiquer et retourner leurs vestes a chaque élection ... U D I. Unité des indécis

Signaler Répondre

avatar
droite villeurbannaise le 22/12/2014 à 18:25

l'UDI et les centristes ce sont bien ceux qui ont permis la réélection de Gérard Collomb au Grand Lyon.
Alors des alliés comme cela, on peut s'en passer.
Qu'ils montent leur liste et après le 1er tour on comptera les bouses (dicton campagnard).

Signaler Répondre

avatar
Ret le 22/12/2014 à 16:41

Cornillet un des innombrables élus qui m ont fait par leur transparence prendre une carte du FN

Signaler Répondre

avatar
Mélodie le 22/12/2014 à 16:20
honteux a écrit le 22/12/2014 à 14h01

serait-il possible que nous les pauvres militants soyons consultés avant de telles communications???

Oui, surtout que si BARNIER était centriste ça se saurait !

Signaler Répondre

avatar
Fullwood le 22/12/2014 à 15:41
convictionprofonde a écrit le 22/12/2014 à 15h21

vive le centre...pour s'éloigner des extrêmes de droite comme de gauche

Je suis d'accord avec vous. Malheureusement, la logique électoraliste et le rapport des voix entre extrême gauche, gauche, centre, droite et extrême droite oblige toujours le centre - qui n'est jamais dans les 2 premiers - à se rallier à un camp et à n'obtenir finalement que 2 ou 3 postes pour les remercier de leur soutient. Un peu comme les écolos avec la gauche.
Ils ne pèsent donc que peu dans le paysage électoral et j'ai même le sentiment que notre situation de crise actuelle favorise comme toujours les extrêmes.

Signaler Répondre

avatar
convictionprofonde le 22/12/2014 à 15:21

vive le centre...pour s'éloigner des extrêmes de droite comme de gauche

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 22/12/2014 à 15:13
Fullwood a écrit le 22/12/2014 à 14h44

Ceci dit, je ne crois pas que l'UDI face la girouette.
Je pense au contraire qu'ils sont globalement moins sectaires que les partis traditionnels de gauche comme de droite.
Ainsi je peux comprendre qu'ils aient appeler à voter Hollande contre Sarkozy compte tenue de la manière dont ce dernier avait gouverné pendant 5 ans (ils ne savaient pas que Hollande lui se contenterait de .... ne pas gouverner ! Mais ça, c'est une autre histoire)
Je peux en revanche comprendre qu'ils s'allient à Michel Barnier dont les idées et la manière de faire de la politique sont plus qu'honorables.

Non mais l'UDI n'a pas appelé à voter Hollande, l'UDI (et précédement UDF et Nouveau Centre) ont toujours été au centre-droit.
Vous confondez avec le MODEM.

Signaler Répondre

avatar
Fullwood le 22/12/2014 à 14:44

Ceci dit, je ne crois pas que l'UDI face la girouette.
Je pense au contraire qu'ils sont globalement moins sectaires que les partis traditionnels de gauche comme de droite.
Ainsi je peux comprendre qu'ils aient appeler à voter Hollande contre Sarkozy compte tenue de la manière dont ce dernier avait gouverné pendant 5 ans (ils ne savaient pas que Hollande lui se contenterait de .... ne pas gouverner ! Mais ça, c'est une autre histoire)
Je peux en revanche comprendre qu'ils s'allient à Michel Barnier dont les idées et la manière de faire de la politique sont plus qu'honorables.

Signaler Répondre

avatar
Fullwood le 22/12/2014 à 14:39
dogmatisme a écrit le 22/12/2014 à 13h38

ceux qui sont ancrés dans le bipartite sont des borgnes qui n'ont qu'une vision partielle et partiale du monde

"Que l'on soit de droite ou de gauche, on est hémiplégique"
disait Raymond Aron...
...qui était de droite ;-)

Signaler Répondre

avatar
honteux le 22/12/2014 à 14:01

serait-il possible que nous les pauvres militants soyons consultés avant de telles communications???

Signaler Répondre

avatar
dogmatisme le 22/12/2014 à 13:38
Paul Ittyque a écrit le 22/12/2014 à 13h09

U.D.I. C'est l'Union- Des- Indécis. Un coup à droite, un coup à gauche. Les personnes sans conviction doivent quitter la politique.

ceux qui sont ancrés dans le bipartite sont des borgnes qui n'ont qu'une vision partielle et partiale du monde

Signaler Répondre

avatar
de l'inconscience le 22/12/2014 à 13:25
Paul Ittyque a écrit le 22/12/2014 à 13h09

U.D.I. C'est l'Union- Des- Indécis. Un coup à droite, un coup à gauche. Les personnes sans conviction doivent quitter la politique.

exactement !

des opportunistes de premier plan !

ils voudraient encore nous faire une musée de l'inconscience ????

Signaler Répondre

avatar
Paul Ittyque le 22/12/2014 à 13:09

U.D.I. C'est l'Union- Des- Indécis. Un coup à droite, un coup à gauche. Les personnes sans conviction doivent quitter la politique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.