Les Lyonnais toujours aussi friands de chocolats traditionnels

Les Lyonnais toujours aussi friands de chocolats traditionnels
LyonMag

Comme chaque année, nombreux sont ceux à avoir trouvé un ballotin de chocolat au pied du sapin ce jeudi.

La chocolaterie Voisin - LyonMag
La chocolaterie Voisin - LyonMag

Normal, ces délicieux mets restent une valeur incontournable pour un Noël réussi. Pour preuve, la période des fêtes de fin d'année représente la plus grosse période de travail pour les chocolatiers lyonnais.

Dans la chocolaterie Voisin, plus de 40% de la charge de travail annuelle est concentrée sur le mois de décembre et soixante personnes sont en charge de la fabrication des chocolats. Car dans l'usine du 9e arrondissement de Lyon, tout est artisanal : du praliné, aux liqueurs, en passant par les pâtes de fruits. Il faut par exemple près de trois jours pour faire un praliné digne de ce nom. Une soixantaine de sortes de ces douceurs quittent la chocolaterie en cette période.

Mais ce n'est pas pour autant que les Lyonnais s'y perdent. Bien au contraire. Pour eux le choix est vite faite : "80% des ventes portent sur les chocolats traditionnels, comme les palets d'or ou les marrons glacés, explique Romain Boucaud-Maître, directeur général de Voisin. Mais les Lyonnais aiment bien ajouter 20% de nouveautés à leurs boites pour voir un peu ce qu'il se fait".

Des nouveautés qui changent chaque année. Cette saison par exemple, les gourmands pourront découvrir des saveurs de cranberry, de yuzu et de thé vert matcha.

Tags :

chocolat

voisin

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.