LyonMag censuré à la cérémonie d'hommage aux policiers tués dans l'attentat de Charlie Hebdo

LyonMag censuré à la cérémonie d'hommage aux policiers tués dans l'attentat de Charlie Hebdo
La seule photo de la cérémonie que nous serons en mesure de vous proposer - LyonMag

Ce jeudi à 17h, la police lyonnaise rendait hommage aux
fonctionnaires morts pour défendre la liberté d’expression lors des
attentats de Charlie Hebdo à Paris. Une cérémonie officielle organisée à
Montluc en présence du préfet du Rhône et du directeur de la DDSP du
Rhône.

Albert Doutre - LyonMag
Albert Doutre - LyonMag

C’est ce dernier qui va se démarquer en refusant l’accès à notre photographe, alors qu’une dizaine d’autres journalistes et photographes étaient autorisés à entrer pour suivre et relater la cérémonie. "Tout le monde rentre, sauf LyonMag et Lyon Capitale", a fait passer comme consigne Albert Doutre, stoïque, en ce jour de deuil et d’union nationale.

Pour rappel, Albert Doutre a décidé de couper les ponts avec Lyon Capitale il y a déjà quelques mois suite aux articles de nos confrères sur les affaires touchant la police lyonnaise et la supposée bavure lors des débordements suite à un match de l’Algérie au Mondial.
C’est en apprenant qu’une de leurs journalistes avait été virée d’un point presse par Albert Doutre que LyonMag était monté au créneau, prenant la défense de Lyon Capitale, brisant avec Rue89Lyon le silence ambiant et glaçant de nos autres confrères.

Aujourd’hui, pour avoir défendu la liberté d’expression, LyonMag est censuré et ne peut réaliser d’article sur une cérémonie qui, plus que jamais, intéressait ses lecteurs.

Monsieur Doutre, libre à vous de ne jamais pardonner à ceux qui fautent à vos yeux et représentent un trouble à vos méthodes. Que vous ne souhaitiez plus jamais nous voir, nous comprenons. Mais pas aujourd'hui. C'est invraisemblable, honteux.

N’oubliez pas que vos collègues sont morts en défendant un idéal qui fait aujourd'hui l'unanimité dans le monde. Et vous décidez malgré tout de fouler du pied leur mémoire en envoyant le mauvais signal à ceux qui nous liront.
Car non, contrairement à vous, les Français n’ont pas envie que la liberté d’expression soit bafouée.

46 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
didier69100 le 22/01/2015 à 16:56

"guerre contre le terrorisme"?
"La première victime de la guerre, c'est la vérité" (1914, Hiram Warren Johnson). C'était en 1914, souvenez-vous ce truc dont on a commémoré le centenaire.

Signaler Répondre

avatar
l'ami de la police le 21/01/2015 à 11:50

en même temps.... est ce que vous l'avez pas un peu cherché, quand même.

Signaler Répondre

avatar
réalité le 12/01/2015 à 09:41
Hervé F. a écrit le 10/01/2015 à 21h58

La réaction de ce fonctionnaire d'État, qui a travaillé sous des gouvernements de gauche comme de droite, est très certainement lié au caractère sensationnaliste de la ligne éditoriale de ces deux journaux ...

ou plutôt c'est le caractère "réaliste" et le résultat d'une investigation toujours "fouillée" de ces journaux qui indisposent ceux qui n'ont pas trop l'habitude de voir dans la presse qui est leur inféodée (style le progrès, Tribune,etc) l'évocation voire la description de dérives et excès de pouvoir

Signaler Répondre

avatar
Roxi le 11/01/2015 à 21:22

Pas de commentairre ça n en vaut pas la peine!!!!

Signaler Répondre

avatar
frenchy le 11/01/2015 à 20:22

ça c'est bien de la gauche: ils n'admettent pas que d'autres peuvent penser autrement qu'eux
où sont les fachos?

Signaler Répondre

avatar
Hervé F. le 10/01/2015 à 21:58

La réaction de ce fonctionnaire d'État, qui a travaillé sous des gouvernements de gauche comme de droite, est très certainement lié au caractère sensationnaliste de la ligne éditoriale de ces deux journaux ...

Signaler Répondre

avatar
veilleur le 10/01/2015 à 20:48

Tout ce que touche cet homme devient irrationnel et déraisonnable. Ce n'est qu'un scandale de plus parmi ceux qui seront révélés au fil du temps lorsque la chape de plomb se lèvera..

Signaler Répondre

avatar
Lullaby le 09/01/2015 à 23:10

Ce comportement de la part de M. Doutre justifie pleinement pourquoi je ne participerai pas à la marche de dimanche. Le nom et l'honneur de Charlie Hebdo sont en train d'etre recuperes par le pouvoir, les religieux, les flics et les prefets... bref tous ceux que Charlie denoncait a juste titre... et bien souvent seul contre tous. Charb et ses copains doivent se retourner dans leurs tombes (qu'ils n'ont pas encore d'ailleurs)

Signaler Répondre

avatar
Condy930 le 09/01/2015 à 22:41

Vive Lyonmag Vive la France Épicetou!!!

Signaler Répondre

avatar
char le 09/01/2015 à 20:02
nonmaiscepaspourdire a écrit le 09/01/2015 à 14h11

Je suis Charlie
Je suis Lyonmag.
La liberté d'expression se meurt dans notre pays, réagissons.

Bien dit.
Il faut virer, aux prochaines élections, tous ces élus professionnels et cumulards qui usent et abusent de leur "fonctions".

Signaler Répondre

avatar
sed lex le 09/01/2015 à 19:22

Alors que la Presse est en deuil ... lamentable !!!

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 09/01/2015 à 18:48

Immense hommage à nos policiers décédés et profond respect au Raid, GIGN, Police, Gendarmerie qui nous protégent

Signaler Répondre

avatar
on est tous charlie, sauf le préfaillon à la gomme le 09/01/2015 à 18:13

Ce casketé aurait dû lire et mettre en oeuvre, ce que CHARB écrivaut ;

"Quand les activistes (tel ce préfaillon ! c'est moi qui l'ajoute !) ont besoin d'un prétexte pour justifier leur violence, ils le trouvent toujours ”

Signaler Répondre

avatar
Pol le 09/01/2015 à 14:55

Lyon capitale rue 89 défendent Lyon mag .je pense que Collomb comme d habitude a interdit le progrès de soutenir leur confrère

Signaler Répondre

avatar
c'est énorme ! le 09/01/2015 à 14:47
nonmaiscepaspourdire a écrit le 09/01/2015 à 14h11

Je suis Charlie
Je suis Lyonmag.
La liberté d'expression se meurt dans notre pays, réagissons.

c'est énorme ! ceux mêmes qui nous font la morale sont à l'oeuvre de la dictature

et il parait que nous sommes dirigés par des socialistes ....

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 09/01/2015 à 14:11

Je suis Charlie
Je suis Lyonmag.
La liberté d'expression se meurt dans notre pays, réagissons.

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 09/01/2015 à 12:30

Quand on voit à quel rythme LyonMag censure les commentaires depuis mercredi, on se dit que c'est un juste retour de bâton...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 09/01/2015 à 12:19

Cette interdiction est honteuse ; elle va à l'encontre de ce que l'on veut précisément défendre : la LIBERTÉ
Lyon Mag a mon soutien

Signaler Répondre

avatar
faites comme je vous dis, moi poutine le 09/01/2015 à 11:42
choup a écrit le 08/01/2015 à 22h05

Comment osez-vous surfer sur cette vague en parlant de liberté d expression, c est indigne et sans commune mesure avec le drame qui s est produit Pensez vous que ce soit le temps des règlements de compte personnels ? je trouve vos propos honteux Un peu de respect et de silence si ce n est pas hors de propos pour lyon capitale

Non ! " je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je ferai tout pour que vous puissiez le dire"

c'est précisément dans ces moments GRAVES que l'on voit la texture des gens, notamment celle de ce petit chef avec casquette étoilée, de régler des comptes d'honneur, alors que l'honneur pour lui n'a pas de sens autre que sa propre promotion

L'auteur de ce post nous démontre que lui même de l’ambiguïté parfaite : il cautionne l'exclusion tout en condamnant et la pratique lui même

C'est un petit homme GRAND pyromane pompier sans talent

Signaler Répondre

avatar
Bz le 09/01/2015 à 09:07

Question à lyonmag:
Acceptez vous que le front national participe à la marche dimanche?
Si oui, je comprends que vous raliez.
Si non, je ne vous trouve pas cohérent.

Signaler Répondre

avatar
Exact le 09/01/2015 à 08:58
gillesb a écrit le 09/01/2015 à 08h22

Piqure de rappel concernant les relations des socialistes au pouvoir avec la presse:

je vous rappelle que pour la 1 ère fois de l'histoire de France un président en exercice et sa compagne ont attaqués et condamnés en justice 2 journalistes!!!!!

c'était du JAMAIS VU ... aucun sympathisant socialiste ne peut le nier.
c'est comme dit plus haut: HISTORIQUE comme l'est aussi notre descente de 5ème puissance mondiale à 6 ème.

Donc quand je vois Hollande et Valls parler de la liberté de la presse je suis un peu ...sidéré. Qui d'abord a voulu museler la presse si ce n'est les plus hautes instances de l'état?

Avant cela Hollande avait chargé Valls son milicien de censurer le spectacle de Dieudonné (évènement unique dans notre Vè République), et tout le PS s'était étranglé devant la caricature publiée par le journal Minute.
Bref, la liberté d'expression à géométrie variable...
Quand on voit tous ces faux-c.. qui défilent pour défendre cette liberté, on rigole amèrement.

Signaler Répondre

avatar
gillesb le 09/01/2015 à 08:22
vixi a écrit le 09/01/2015 à 06h26

La dictature socialiste est mise à mal quand elle est confronté réellement à la liberté d'expression .L'union nationale leur fait peur.Il n'y a qu'à voir le rejet du FN pour une simple marche.Le pire chez les socialistes se sont les régents qui exercent leur petit pouvoir particulier en région lyonnaise comme ça les arrange.Lyon Mag vous avez tout mon soutient .

Piqure de rappel concernant les relations des socialistes au pouvoir avec la presse:

je vous rappelle que pour la 1 ère fois de l'histoire de France un président en exercice et sa compagne ont attaqués et condamnés en justice 2 journalistes!!!!!

c'était du JAMAIS VU ... aucun sympathisant socialiste ne peut le nier.
c'est comme dit plus haut: HISTORIQUE comme l'est aussi notre descente de 5ème puissance mondiale à 6 ème.

Donc quand je vois Hollande et Valls parler de la liberté de la presse je suis un peu ...sidéré. Qui d'abord a voulu museler la presse si ce n'est les plus hautes instances de l'état?

Signaler Répondre

avatar
vixi le 09/01/2015 à 06:26

La dictature socialiste est mise à mal quand elle est confronté réellement à la liberté d'expression .L'union nationale leur fait peur.Il n'y a qu'à voir le rejet du FN pour une simple marche.Le pire chez les socialistes se sont les régents qui exercent leur petit pouvoir particulier en région lyonnaise comme ça les arrange.Lyon Mag vous avez tout mon soutient .

Signaler Répondre

avatar
minot le 09/01/2015 à 06:14

en mme temps il n'y a eu aucune bavure de la police lors des match de l'Algrie. les journalistes ont crach sur la police. croyez vous que ces derniers se lvent le matin en se disant : "cool, ce soir je vais casser la gueule un algrien". vous les dnigrez et vos pensez qu'ils vont vous laisser entrer chez eux !?

Signaler Répondre

avatar
Thiephile le 09/01/2015 à 04:19

Ce triste sire est un habitué de l'abus de pouvoir.

Signaler Répondre

avatar
Al le 08/01/2015 à 23:41

Quand t'aimes pas quelqu'un, tu l'invites pas chez toi. Point.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 08/01/2015 à 22:26

Scandaleuse méthode. Tout mon soutien à Lyon Mag.

Signaler Répondre

avatar
choup le 08/01/2015 à 22:05

Comment osez-vous surfer sur cette vague en parlant de liberté d expression, c est indigne et sans commune mesure avec le drame qui s est produit Pensez vous que ce soit le temps des règlements de compte personnels ? je trouve vos propos honteux Un peu de respect et de silence si ce n est pas hors de propos pour lyon capitale

Signaler Répondre

avatar
LYNX le 08/01/2015 à 19:42

Dommage que DOUTRE n'ait pas été aussi EFFICACE envers les casseurs lors de la manifestation anti FN...

Signaler Répondre

avatar
gillesb le 08/01/2015 à 19:35

Je suis Charlie!
Je suis Flic!
Je suis LyonMag!

Il y a des millions de personnes de par le monde qui manifestent pour le droit de penser et la liberté de la presse et à Lyon, capitale des Gaules, on voit ça alors que c'était un hommage?

Démentiel


il y a quelque chose qui m'échappe, c'est comme cette marche républicaine à laquelle on éjecte le FN, c'est alors devenue une marche politicienne et non républicaine !

Signaler Répondre

avatar
Christelle111 le 08/01/2015 à 19:00

Comme pour Charlie Hebdo, je ne suis pas client à 100% de Lyon Mag. Mais ce soir, face à la bêtise humaine, JESUISLYONMAG

Signaler Répondre

avatar
klebert le 08/01/2015 à 18:53

Qui es tu pour refuser l'entrée à la presse Hollande Sarkosy ne l on jamais fait

Signaler Répondre

avatar
Pour oli le 08/01/2015 à 18:40

Oli c est pas la police qu il faut critiquer mais la haute hiérarchie

Signaler Répondre

avatar
Oli le 08/01/2015 à 18:34

Vous qui êtes fort gentil dans vos articles avec la police vous n etes pas récompensé. Bien fait

Signaler Répondre

avatar
LOUIS 14 le 08/01/2015 à 18:25

Odieuse censure de la part du pouvoir qui se permet de dégager LYON MAG, l'un des organe de presse le plus dynamique et professionnel de la place lyonnaise.
Tout mon soutien à la rédaction

Signaler Répondre

avatar
Joel le 08/01/2015 à 18:19

Aucun respect de la part ce monsieur envers la liberté d écrire

Signaler Répondre

avatar
Irmondelle le 08/01/2015 à 18:13

soutien total Lyonmag La libert de la presse ne peut tre bafoue par un dictat policier de tous temps et encore plus en ces journes d'unit nationale. nous sommes tous CHARLIE

Signaler Répondre

avatar
Tonton alphonse le 08/01/2015 à 18:12

Ce monsieur n est pas digne de représenter la police

Signaler Répondre

avatar
Trop facile !! le 08/01/2015 à 18:11

Je ne suis ni pour l'un, ni pour l'autre, mais c'est quand même trop facile que certains "journalistes" se disent pour la liberté de la presse ou la liberté d'expression, quand ces dits journalistes sont les premiers à censurer ou bien même à ne poser que les "bonnes questions" ....
Pour moi aujourd'hui, nous devrions rester silencieux, respectueux et nous devrions arrêter de nous "battre" les l'uns contre les autres.

Signaler Répondre

avatar
Jojo 69 le 08/01/2015 à 18:10

Ce mec est incroyable il n est peut être pas au courant de ce qui c est passe hier envers la presse

Signaler Répondre

avatar
Un vrai lyonnais le 08/01/2015 à 18:07

Doutre démission surtout après ce qui c est passé hier

Signaler Répondre

avatar
bastette le 08/01/2015 à 18:01

C est pas possible on est ou??? Sur quelle planète Ca la coupe Wouwouuuuuuuuuuuuu

Signaler Répondre

avatar
Jetée le 08/01/2015 à 18:00

Ce monsieur mélange tout dans un tel moment ! Comment peut-on privilégier ses petites rancœurs face à Un tel désastre ? Unité nationale : vraiment ?

Signaler Répondre

avatar
liberté le 08/01/2015 à 17:55

avatar
honteux le 08/01/2015 à 17:47

La gerbe. Rien à rajouter

Signaler Répondre

avatar
Tous charlie le 08/01/2015 à 17:42

Ce monsieur choisit mal son moment !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.