Le Progrès entre en guerre contre LyonMag !

Le Progrès entre en guerre contre LyonMag !
Photo d'illustration - LyonMag

Suite à la publication dans notre magazine LyonMag daté du mois de septembre d’un article intitulé "Croix gammée, journalistes fliqués, ventes en baisse : tensions au Progrès", les élus SNJ au CSE du Progrès nous ont contactés.

Et transmis le courrier suivant :

Monsieur le directeur de la publication,

Dans votre édition papier de septembre 2020, vous publiez un article intitulé « Tensions au Progrès », qui s’appuie intégralement sur un compte-rendu syndical du Comité social et économique (CSE) du mois de janvier, rédigé par les élus SNJ de l’entreprise. Le fait que cet article ne comporte aucune forme de contradictoire de la direction du Progrès interroge sur votre conception de la déontologie journalistique mais regarde avant tout le service juridique du journal.

De notre point de vue, en tant que représentants des salariés du Progrès, nous ne pouvons que déplorer cette pratique consistant à publier sans aucune mise en perspective les éléments d’un tract syndical à vocation exclusivement interne. En aucune manière nous ne pouvons cautionner l’instrumentalisation d’un compte-rendu du CSE dans une optique qui de toute évidence n’a rien de journalistique, mais permet juste à Lyon Mag’ de régler grossièrement des comptes avec la direction du Progrès.

En espérant que ce courrier retiendra toute votre attention, Sincères salutations.

Les élus SNJ au CSE du Progrès :
Sandrine RANCY, Vincent LANIER, Emilie CHARREL, Jérôme MORIN, Elise COLIN, Maxime JEGAT, Muriel FLORIN, Jean-François BUTET, Anne-Laure WYNAR.

Il peut paraître étonnant que des journalistes de métier nous reprochent la publication d’éléments d’un tract "à vocation exclusivement interne" et s’érigent en juges de la teneur journalistique d’un article d’une publication voisine. La rédaction de LyonMag est confraternellement désolée des difficultés rencontrées par celle du Progrès. Mais le groupe LyonMag, qui à travers son mensuel et son site Internet qui touche désormais plus de 2,5 millions de visiteurs uniques chaque mois hors applications smartphone, continuera de faire son travail. Celui d’informer ses lecteurs toujours plus nombreux.

Pour une meilleure compréhension du dossier, nous reproduisons exceptionnellement l’article "Croix gammée, journalistes fliqués, ventes en baisse : tensions au Progrès" paru le 2 septembre dans l’édition papier de LyonMag, toujours disponible en kiosques et en ligne.

C’est une rentrée décisive pour le Progrès. Le quotidien régional tente toujours, et avec difficultés, de se convertir au numérique via une stratégie lancée il y a déjà deux ans. Et qui coince chez de nombreux journalistes.

 Digital First était censé révolutionner le Progrès. A défaut de le tirer vers le haut, il a le don de bousculer à tous les étages au siège du journal de la Confluence. Preuve que les tensions sont de plus en plus fortes entre les services, la réunion du premier Comité social et économique de l’année fin janvier, a dérapé comme le montre le compte-rendu diffusé par le SNJ, Syndicat national des journalistes, majoritaire au sein du quotidien : "Alors que la mise en place du Digital First se fait dans la douleur et que les équipes sont déjà rincées de surcharges de travail et d’injonctions arrivant de tous les côtés, la rédaction en chef ne trouve rien de mieux que de mettre encore plus la pression sur les équipes en pointant un supposé manque de productivité, comme cela a été  le cas à l’agence locale/départementale de Bourg-en-Bresse". Pour justifier ce prétendu manque de productivité, il est évoqué des "statistiques" selon lesquelles "les journalistes de l’Ain ne produiraient que 0,5 article par jour par personne, contre 2,5 en moyenne dans le Rhône".

La direction du Progrès voudrait-elle déclarer la guerre à ses journalistes qu’elle ne s’y prendrait pas autrement. Comparer la rédaction d’articles à une banale production à la chaîne est pour le moins maladroit. D’autant que, comme le note le syndicat, nul ne connaît précisément "les outils qui permettent de calculer la productivité des journalistes". Tous ceux qui connaissent le métier savent qu’il est hasardeux de mesurer le travail réel au simple lignage produit sans tenir compte des sujets traités : cinq brèves écrites dans un bureau valent-elles mieux qu’une longue enquête réalisée sur plusieurs jours ?

Incident sous silence radio

Selon nos informations, un incident a été purement et simplement étouffé par la direction du journal. Courant décembre 2019, l’un des murs du parking du siège à Lyon a été tagué d’une croix gammée. On imagine aisément que le Progrès aurait relayé l’information si cela s’était produit dans une autre entreprise d’envergure de l’agglomération lyonnaise. Mais là, silence radio. Pas une ligne dans le journal, et surtout, pas un mot en interne. Et encore moins de volonté affichée de mettre la main sur le ou les auteurs du tag, véritable provocation quand on connaît l’histoire du Progrès, seul journal à s’être sabordé durant l’Occupation nazie. D’où la réaction du SNJ : "nous déplorons cet acte antisémite nauséabond et gravissime dans une entreprise de presse. Le tag a été rapidement effacé par la direction, qui l’a qualifié "d’abject", lors du CSE, mais n’a pas souhaité déposer plainte. Une enquête de police aurait pourtant permis, entre autres, d’exploiter les images de vidéoprotection".

La direction et les journalistes ont pourtant d’autres chats à fouetter. La baisse des ventes du quotidien mériterait que tous les efforts soient concentrés sur ce problème. L’année 2019 avait encore été mauvaise. Plus inquiétant, la baisse est supérieure à la moyenne des quotidiens de province. Le Progrès a terminé l’année à - 4,5 % contre - 4 % pour la moyenne des titres. Le journal vendait en moyenne 159 103 exemplaires par jour en 2019. Autre chiffre peu encourageant : celui de l’audience web qui, avec 675 492 visites par jour en moyenne en décembre, est en forte chute par rapport à octobre. Ce recul semble correspondre à la mise en ligne d’un nouveau site. Un bel outil que personne ne sait faire fonctionner ?

0-50 sur 54 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Si c' est vrai c' est dans Le Progrès le 29/09/2020 à 15:50
A quoi sa sert ? a écrit le 28/09/2020 à 11h05

Guerre d’egos, bravo lyonmag vous avez la plus grosse.

ils en ont une plus grosse, mais ils ne tiennent pas longtemps.
(d' après la gente féminine)

Signaler Répondre

avatar
Hahahaha le 29/09/2020 à 15:43
vis du lecteur que je suis a écrit le 29/09/2020 à 15h30

Deux différences de taille pour comparer ces deux média :

- Le Progrès est subventionné par nos impots, ce qui n'est pas le cas de LyonMag
- Dans le premier, on a pléthore de "journaleux", alors que dans le second, on a des journalistes

D’accord pour le premier point mais tu t'enflamme sur le deuxième...

Signaler Répondre

avatar
vis du lecteur que je suis le 29/09/2020 à 15:30

Deux différences de taille pour comparer ces deux média :

- Le Progrès est subventionné par nos impots, ce qui n'est pas le cas de LyonMag
- Dans le premier, on a pléthore de "journaleux", alors que dans le second, on a des journalistes

Signaler Répondre

avatar
C'est clair ? le 29/09/2020 à 15:20
A quoi sa sert ? a écrit le 28/09/2020 à 11h05

Guerre d’egos, bravo lyonmag vous avez la plus grosse.

et toi en lieu et place d'avoir un jugement sur les gens, attache toi à apprendre l'orthographe, ce serait profitable pour toi en premier, et accessoirement, ça nous ferait moins mal aux yeux
Mais "à quoi ça sert" de te dire cela, tu n'es même pas foutu de voir tes erreurs

Signaler Répondre

avatar
A quoi sa sert ? le 28/09/2020 à 11:05

Guerre d’egos, bravo lyonmag vous avez la plus grosse.

Signaler Répondre

avatar
kabongo le 27/09/2020 à 19:23

quand on a un comptable a la tête du progrès et un rédacteur en chef transparent ça ne peut être que catastrophe

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 27/09/2020 à 18:51
Joe l' indien a écrit le 27/09/2020 à 13h34

LyonMag, déontologie, journalistes, y a rien qui te choque ?

Il faut bien lire mon message... Déontologie : on aimerait connaître l'avis de la commission de déontologie du syndicat des journalistes sur ces journaux et connaître les noms de leurs référents déontologiques...

Signaler Répondre

avatar
le français ... le 27/09/2020 à 18:43
Fleur bleue 69 a écrit le 26/09/2020 à 18h37

Comparer les 2 le progres et bcp mieux !!

Pour le bien de l'orthographe, tu devrais t'abstenir de commenter.

Signaler Répondre

avatar
Joe l' indien le 27/09/2020 à 13:34
Mont Monnet a écrit le 26/09/2020 à 12h36

Pour ma part, je recherche des journaux où la charte internationale de déontologie des journalistes est strictement respectée... Sinon, je m'en vais lire autre chose.

LyonMag, déontologie, journalistes, y a rien qui te choque ?

Signaler Répondre

avatar
Fleur bleue 69 le 26/09/2020 à 18:37

Comparer les 2 le progres et bcp mieux !!

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 26/09/2020 à 12:36

Pour ma part, je recherche des journaux où la charte internationale de déontologie des journalistes est strictement respectée... Sinon, je m'en vais lire autre chose.

Signaler Répondre

avatar
bien sûr le 26/09/2020 à 09:38
Lecteur. a écrit le 26/09/2020 à 08h19

Lyon Mag fait du journalisme du vrai ?

Ah bon !

Je dis ça, mais je pense que je ne serais pas publié pour avoir fait cette remarque.

En fait, pourquoi vous vous entêtez à lire les articles de Lyon Mag si "leurs journalistes" ne sont pas dignes de leurs titres ?

Ah oui, juste pour le plaisir de l'ironie, alors gardez la pour les journalistes du Progrès, votre ironie.

Signaler Répondre

avatar
Lecteur. le 26/09/2020 à 08:19
Justichié a écrit le 25/09/2020 à 22h42

Le jour ou de nouveau le Progrès et les autres journaux se remettront à faire du journalisme comme le fait Lyon Mag, ils pourront revendiquer. A ce jour, le Progrès, le Dauphiné et tous les autres journaux du groupe Hersant font du copier-coller des dépêches AFP, sans creuser les sources ni par un service juridique ni par des historiens et du coup tous le monde ânonnent des énormités au même moment (affaire du squat et soit disant l'impossibilité de chasser les voleurs).

Lyon Mag fait du journalisme du vrai ?

Ah bon !

Je dis ça, mais je pense que je ne serais pas publié pour avoir fait cette remarque.

Signaler Répondre

avatar
Justichié le 25/09/2020 à 22:42

Le jour ou de nouveau le Progrès et les autres journaux se remettront à faire du journalisme comme le fait Lyon Mag, ils pourront revendiquer. A ce jour, le Progrès, le Dauphiné et tous les autres journaux du groupe Hersant font du copier-coller des dépêches AFP, sans creuser les sources ni par un service juridique ni par des historiens et du coup tous le monde ânonnent des énormités au même moment (affaire du squat et soit disant l'impossibilité de chasser les voleurs).

Signaler Répondre

avatar
c. le 25/09/2020 à 21:56

A Lyon rien de nouveau... lisez Charlie Hebdo !

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 25/09/2020 à 19:36
blablablaaa a écrit le 25/09/2020 à 15h27

LyonMag et Le Progrès suppriment les post qui dérangent... à savoir ceux qui disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas.... et ceux qui ne vont pas dans leur sens. Toute vérité n’est pas bonne à dire

Tous les journaux font de même, histoire notamment de rester politiquement corrects et de ne pas trop prêter le flanc à la critique.

Signaler Répondre

avatar
Tous mon soutiens à Lyon Mag . le 25/09/2020 à 17:52

Lyon Mag , m’a supprimé aussi des commentaires. C’est pas pour ça , que je leur en veut , c’est comme ça . Après , il faut accepter l,opposition. Je préfère en rire avec humour , rien n’est important.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 25/09/2020 à 17:35

Le Progrès ....Commentaires du lecteur ,une virgule mal placée, et c’est la censure. Ils appellent ça "La Chartre"

Signaler Répondre

avatar
chnok le 25/09/2020 à 15:54
article a écrit le 25/09/2020 à 15h41

Je tiens à dire que les articles de LyonMag manquent souvent de précisions . Toutefois , LyonMag sait bien diffuser les sujets d’actualité

Dans un premier jet , les articles manquent peut étre de précision , mais rapidement ils rectifient l'article et c'est de bonne qualité informative .

Signaler Répondre

avatar
FOPALEDIRE le 25/09/2020 à 15:53
lyonmag a écrit le 25/09/2020 à 13h13

LyonMag se donne le droit de supprimer les posts qui les critiquent ?

Oui j'en fais les frais tous les jours!

Signaler Répondre

avatar
article le 25/09/2020 à 15:41

Je tiens à dire que les articles de LyonMag manquent souvent de précisions . Toutefois , LyonMag sait bien diffuser les sujets d’actualité

Signaler Répondre

avatar
blablablaaa le 25/09/2020 à 15:27

LyonMag et Le Progrès suppriment les post qui dérangent... à savoir ceux qui disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas.... et ceux qui ne vont pas dans leur sens. Toute vérité n’est pas bonne à dire

Signaler Répondre

avatar
blablablaaa le 25/09/2020 à 15:24

Le progrès et ses infos payantes..... je préfère lire LyonMag. Sorry!

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 25/09/2020 à 15:01
... a écrit le 25/09/2020 à 09h37

Si c’est vrai, c’est dans le Progrès !

Mouarffff !J'ai bien mieux : "Dans le Progres, la seule information fiable, c'est l'horoscope" .

Signaler Répondre

avatar
Anti rodéo le 25/09/2020 à 14:04

Total soutien à Lyonmag et vos excellent articles et une liberté de parole dans les commentaires

Signaler Répondre

avatar
gérarement vu ça § le 25/09/2020 à 13:27
lyonmag a écrit le 25/09/2020 à 13h13

LyonMag se donne le droit de supprimer les posts qui les critiquent ?

Vous pouvez inventer tout ce qui vous est nécessaire pour discréditer
Moi, fidèle lecteur de LYONMAG, et posteur de commentaires dès que j'ai quelque chose à dire, je peux dire que vous mentez, sauf si vos écrits sont retoqués parce que né répondant pas aux critères qui vous sont demandés qui ne sont finalement que du respect et du savoir vivre

donc merci à Lyonmag de gommer vos posts dans ce cas

Signaler Répondre

avatar
Corsica69 le 25/09/2020 à 13:26

Le progres paye son autocensure et sa lachete,censurant tout commentaire osant dire que la verite ....

Quand vous écrivez a leurs responsables personne daigne reponse
Media qui vit que de nos impots c’est honteux

Signaler Répondre

avatar
lyonmag le 25/09/2020 à 13:13

LyonMag se donne le droit de supprimer les posts qui les critiquent ?

Signaler Répondre

avatar
Réglez les problèmes. le 25/09/2020 à 13:03

C'est vrai le nouveau site du Progrès est pourri

Signaler Répondre

avatar
Bebert le 25/09/2020 à 12:53
Azer69 a écrit le 25/09/2020 à 12h09

Merci AUP69 ! "Le pisse copie" est un art parait il , mais là on est plus proche du bidet que de l art....

Et l'urinoir de Duchan alors

Signaler Répondre

avatar
Au boulot le 25/09/2020 à 12:42

Une Métropole de la taille de Lyon , a besoin de plusieurs médias d'envergure (2,3 ou plus) qui informent objectivement une grande population sans relayer obligatoirement les médias parisiens

Signaler Répondre

avatar
A bas les racailles ! le 25/09/2020 à 12:22

Lyon Mag pratique la censure à gogo !Journal digne de BFM

Signaler Répondre

avatar
Azer69 le 25/09/2020 à 12:09
AUP69 a écrit le 25/09/2020 à 11h41

Je partage le questionnement d'Azer69 ... quelle utilité et quel niveau de contenu pour cet article qui s'affiche en Une ?

Merci AUP69 ! "Le pisse copie" est un art parait il , mais là on est plus proche du bidet que de l art....

Signaler Répondre

avatar
Yves07 le 25/09/2020 à 11:43

Le Progrès n'est pas le seul journal a s'être sabordé pendant l'occupation. Il y a aussi La Montagne d'Alexandre Varenne à Clermont Ferrand.

Signaler Répondre

avatar
AUP69 le 25/09/2020 à 11:41
Azer69 a écrit le 25/09/2020 à 10h20

Quelle est l utilité de cet "article"? Outre un titre racoleur qui objectivement n'a aucun rapport avec la réalité, le contenu est plutot faible - voir tres faible. A part soigner quelques égos au passage ( la mienne est bientot plus grosse que la tienne -la part de visiteurs bien sur) le relai d'un tract syndical et l absence de médiatisation d'une croix gammée(..mince alors pas de pub au connard qui la faite ! c est un scandale ) il n'y a rien dans cette "guerre ".
On se rapproche plus d'un conflit de cour de récré ... Je sais que l actualité est parfois faible , mais élevez le niveau !

Je partage le questionnement d'Azer69 ... quelle utilité et quel niveau de contenu pour cet article qui s'affiche en Une ?

Signaler Répondre

avatar
Ou sont... le 25/09/2020 à 11:40

les "grands journalistes" enquêteurs sérieux d'affaires "délicates"..les Mérindol..etc..Le Progrès a perdu son âme..on devrait l''appeler "Le Recul"...!

Signaler Répondre

avatar
marie claire le 25/09/2020 à 11:30
... a écrit le 25/09/2020 à 09h37

Si c’est vrai, c’est dans le Progrès !

Pour mémoire, ce slogan, qui n'a rien à voir avec une quelconque réalité, a été banni par la Justice

Signaler Répondre

avatar
La liberté d'informer ? le 25/09/2020 à 11:28

Une bonne analyse qui défrise ceux qui ont oublié qu'un journal d'information n'est pas une gazette surtout quand il est subventionné par les contribuables

https://tribunedelyon.fr/2013/05/30/medias-le-vrai-pouvoir-du-progres/

Merci LYON MAG de nous donner une information autre, la vraie, celle non soumise aux diktat de la pub, des influences de pouvoir tant poliltique, que financier, et entre gens people qui dénaturent l'objectif d'investigation, tant soit peu qu'elle eut exister dans l'esprit des "journaleux" concernés.

et merci à LYONMAG d'ouvrir au débat, contrairement à ses détracteurs qui, d'ailleurs, sont par subordination contraints d'omettre et de supprimer tout ce qui déplait à ceux qui les ont assujettis

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'obscurantisme! le 25/09/2020 à 11:24

Moi, je suis abonné au Progrès et je lis Lyonmag tous les jours!
Super!

Signaler Répondre

avatar
Hypocrites! le 25/09/2020 à 10:36

Genre lyonmag vous n'avez aucune raison de descendre un concurrent bien évidemment.

Votre article est a mourir de rire, vous être une entreprise commerciale les difficultés du progrès c'est du pain béni pour vous.

Signaler Répondre

avatar
jesuismoo le 25/09/2020 à 10:35

Pourquoi nous partager vos guéguerre on s'en fou

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 25/09/2020 à 10:20

Depuis que les journalistes du progrès se plaquent en politique région département

Signaler Répondre

avatar
JP. D le 25/09/2020 à 10:20

Une presse serait-elle contre la liberté de la presse !

Signaler Répondre

avatar
Azer69 le 25/09/2020 à 10:20

Quelle est l utilité de cet "article"? Outre un titre racoleur qui objectivement n'a aucun rapport avec la réalité, le contenu est plutot faible - voir tres faible. A part soigner quelques égos au passage ( la mienne est bientot plus grosse que la tienne -la part de visiteurs bien sur) le relai d'un tract syndical et l absence de médiatisation d'une croix gammée(..mince alors pas de pub au connard qui la faite ! c est un scandale ) il n'y a rien dans cette "guerre ".
On se rapproche plus d'un conflit de cour de récré ... Je sais que l actualité est parfois faible , mais élevez le niveau !

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 25/09/2020 à 10:16

C est à dire que le progres perd surtout son monopole sur Lyon petit à petit...
Quand on parle de silence radio Lyon mag aussi le fait sur certaines de mes déclarations censuré... Déontologie dites vous ?

Signaler Répondre

avatar
bien sur !! le 25/09/2020 à 10:07

Le Progrés avec des journalistes "faux culs" plutot gauchos !

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 25/09/2020 à 09:48

Et vlan sur la gueule de Lyon Mag

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 25/09/2020 à 09:37

Les lyonnais, ironiquement, ne disent ils pas que : ' si c'est vrai, c'est dans le progrès' ?.

Ce journal du Progrès a perdu son âme avec tous les béni oui-oui qui font la base bien policé de dirigeants plus enclin à travestir la vérité sur les gros dossiers de notre métropole, d'où l'émergence de concurrents plus aguerris comme Lyon Mag ou d'autres que je ne citerais pas, et par lesquels les vérités cachées sont enfin dévoilées.

Merci à Lyon Mag, et continuez comme cela.

Signaler Répondre

avatar
... le 25/09/2020 à 09:37

Si c’est vrai, c’est dans le Progrès !

Signaler Répondre

avatar
pauvre aulas le 25/09/2020 à 09:31

Même sur ce sujet Aulas est coupable de quelques choses . JMA t es mon idole. Tu fais parler de toi sur tous les sujets

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.