Le groupe allemand Simba nommé repreneur de Smoby

Le tribunal de Lons-le-Saunier a choisi le groupe allemand Simba pour reprendre Smoby, numéro un du jouet en France. Une décision lourde de conséquences pour les salariés. Car si Simba est leader pour le jouet en Allemagne, son plan de reprise ne prévoit de conserver que 401 emplois sur les 1 080 que compte actuellement Smboy en France.
Pourtant, les syndicats s’étaient prononcés pour une reprise par la holding grenobloise Abcia. En effet, les syndicats estimaient que Abcia offrait plus de garanties sur l’emploi.
D'ailleurs, le tribunal a ordonné la réouverture des débats concernant l'avenir de la société Majorette-Solido, avec laquelle Smoby formait le n°2 européen du jouet, et qui emploie 80 personnes en France.
Smoby, qui est en redressement judiciaire depuis octobre, affiche aujourd’hui une dette de 277 millions d'euros et compte 2 300 salariés dans le monde. Alors qu'en 2006, le groupe Simba, une entreprise familiale basée en Bavière, a réalisé un chiffre d'affaires de 360 millions d'euros avec plus d'un millier de salariés.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.