Académie de Lyon : la laïcité au coeur de la rentrée 2015

Académie de Lyon : la laïcité au coeur de la rentrée 2015

"Il nous faudra une école pour expliquer", a annoncé Françoise Moulin-Civil, rectrice d'Académie, en conférence de presse ce mercredi.

Suite aux tensions survenues dans les écoles après les attentats qui ont frappé le pays, l'apprentissage de la laïcité à l'école sera renforcé dès septembre. Les élèves de l'académie de Lyon suivront un enseignement moral et civique. En tout, 300 heures seront dédiées à la matière lors de l'année 2015-2016. Ils pourront également bénéficier d'une éducation aux médias, à l'information et aux réseaux sociaux.
Ceci dans le but de décrypter l'information et l'image pour se forger une opinion.

Autre point, mais non des moindres, l'intervention en classe de journalistes, d'avocats ou de toutes autres personnes qualifiées viendra consolider leurs valeurs fondamentales. Le travail sera fait en commun avec les enseignants, qui eux-mêmes seront formés pour mieux aborder la question de la laïcité. D'ici juillet 2015, 1000 formateurs à la laïcité seront désignés.
En dehors du programme, des espaces pour les parents dans les établissements seront développés afin de les impliquer dans cette initiative.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limousin le 29/01/2015 à 18:33
CONDORCET a écrit le 29/01/2015 à 14h19

Patriote!
Quelles sont vos références? Depuis Jean Zay, avant la deuxième guerre mondiale, il n'y a pas eu un seul gouvernement laïque! Même la Gauche a trahi cette valeur qui conditionne pourtant le pacte républicain. Et on voit aujourd'hui où tous ces reniemnts ont conduit...
Vous préférez sans doute l'obscurantisme et la superstition, bref le monde des cavernes! J'ai d'autres projets pour mes enfants et moi!

Pas tout à fait vrai, Condorcet : le Préambule de la Constitution de la IVè République l'érige en principe fondamental. Cela se passe donc après la Libération, donc après Jean Zay, mort pour la France.
On peut en effet lutter contre l'obscurantisme et la superstition (qui ne sont pas forcément religieux ou para-religieux ; regardez ce que sont ces obscurantismes et superstitions d'un type nouveau, celui des médias), à condition de se donner la peine d'en préciser le "contenant".
On ne peut que constater que ce gouvernement prétendûment "laïque" comme les précédents d'ailleurs ne s'est pas donné l'effort de préciser ce contenu, sauf par des lois défensives, contre-productives et à la limite de l'incompatibilité avec les droits fondamentaux !

Comment ferez-vous avec vos enfants si la loi ne garantit pas ce que vous voulez enseigner de bien pour eux ?

Et ce gouvernement a-t-il seulement une idée de ce qu'est le bien lorsque l'on voit ses liens immoraux avec les puissances de l'argent ?
Ce sera très dur, mais pas impossible.

Signaler Répondre

avatar
RETOUR VERS LE PASSE le 29/01/2015 à 17:04

Laïcité.
Le sujet semblait avoir été réglé depuis longtemps et ne plus faire l'objet de débats.
Alors au fait, pourquoi parle-t-on tant de laïcité depuis quelques années ?

Ah oui, j'oubliais ! il ne faut pas le dire... .
Seulement, problème : Dans ces conditions ça va être difficile de maintenir la laïcité...

Signaler Répondre

avatar
limousin le 29/01/2015 à 15:58
Jean JAURES a écrit le 28/01/2015 à 20h08

Mieux vaut tard que jamais!

oui (et encore : qu'est-ce que la laïcité ? il y a autant de définition que de pays affirmant l'appliquer !).

Il faudrait au moins que "la laïcité" ait du contenant qui ne ressemble pas à des effets de manche politiciens.

Commençons par rétablir une VERITABLE instruction civique.

Signaler Répondre

avatar
CONDORCET le 29/01/2015 à 14:19

Patriote!
Quelles sont vos références? Depuis Jean Zay, avant la deuxième guerre mondiale, il n'y a pas eu un seul gouvernement laïque! Même la Gauche a trahi cette valeur qui conditionne pourtant le pacte républicain. Et on voit aujourd'hui où tous ces reniemnts ont conduit...
Vous préférez sans doute l'obscurantisme et la superstition, bref le monde des cavernes! J'ai d'autres projets pour mes enfants et moi!

Signaler Répondre

avatar
limousin le 29/01/2015 à 09:47

ah bon, une école ?

Rien que cela ?
Lorsque l'on sait que les décrets d'application de cette loi sont particulièrement laconiques pour expliquer ce qu'est la laïcité et que la jurisprudence du Conseil d'Etat est particulièrement zigzagante pour suppléer à la carence du législateur.
Sans parler des errements ministériels que nous constatons de façon de plus en plus grossière depuis l'entrée en fonctions de M. Sarkozy.

Parler ainsi, c'est se moquer du monde.

Signaler Répondre

avatar
Patriote le 28/01/2015 à 20:32

Laïcité rime souvent avec extrême gauche, mépris de l'autre, incapacité de gouverner, malhonnêteté etc.

Signaler Répondre

avatar
Jean JAURES le 28/01/2015 à 20:08

Mieux vaut tard que jamais!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.