Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Théâtre : “Par-dessus bord” au TNP

Trois bonnes raisons de voir “Par-dessus bord”, la dernière pièce présentée par le TNP du 8 mars au 13 avril avant sa rénovation.

Saga scatologique
“C'est une pièce scatologique” le directeur du TNP Christian Schiaretti fait volontairement de la provocation en présentant sa nouvelle création. Mais dans le fond, ce metteur en scène a raison. Car cette pièce raconte l'histoire de “Ravoire et Dehaze”, le leader français de la fabrication de papier-toilette qui dans les années 68, doit faire face à l'irruption brutale sur le marché d'un concurrent américain qui propose un nouveau produit... Une pièce, souvent très drôle, qui met en scène une époque clef pour l'économie française : l'arrivée du marketing, la concurrence internationale... Avec en plus l'histoire d'une famille puisque le Pdg Fernand Dehaze a deux fils qui vont être en concurrence pour prendre le contrôle de l'entreprise. A noter que l'auteur de “Par dessus bord”, Michel Vinaver, a été un des dirigeants de Gillette. Son expérience de cadre-auteur de théâtre est même clairement évoquée à travers l'un des personnages de cette pièce.

Gigantisme
32 acteurs, 6 heures de spectacle, 85 minutes de création musicale... “Par-dessus bord” est “une œuvre gigantesque” selon Schiaretti. Une pièce qui n'a d'ailleurs jamais été montée dans cette version intégrale en France et dont la longueur peut effrayer. Mais selon l'auteur, “si 4 heures de théâtre c'est long, 6 heures ça ne l'est pas. Car au fond, les spectateurs viennent dans un certain état d'esprit.”



Tags : TNP | Par-dessus bord |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.