Crise du Covid-19 : le TNP occupé à Villeurbanne, un concert donné depuis le balcon

Crise du Covid-19 : le TNP occupé à Villeurbanne, un concert donné depuis le balcon
TNP- LyonMag

La colère monte chez les professionnels de la culture.

Depuis vendredi, le Théâtre National Populaire (TNP) de Villeurbanne est occupé par un collectif d'intermittents du spectacle. Les manifestants demandent notamment la réouverture des lieux culturels, ou encore la prolongation de l’année blanche pour les intermittents, le retrait de la réforme de l’assurance chômage, la mise en place d'aides massives au secteur et l'abaissement du seuil d’heures pour permettre aux primo-entrants et aux personnes en rupture de droits d’accéder plus facilement à l’indemnisation.

"Nous ne pouvons en effet que constater le mépris de ce gouvernement, qui plonge des secteurs entiers dans une grande précarité, durable et inadmissible. Nos structures, comme nos emplois sont de plus en plus menacés. Or, cette crise affecte déjà nos conditions d’existence et elle continuera de le faire dans les années qui viennent. […] Le gouvernement, plus enclin à offrir des cadeaux aux capitalistes, laisse les plus précaires d’entre nous sans solution", peut-on lire dans un communiqué du Collectif Unitaire 69.

Des musiciens ont alors donné un concert depuis le balcon du théâtre ce samedi. Pendant près d’une heure, environ 150 personnes se sont retrouvées sur la place Lazare Goujon pour profiter de cette parenthèse musicale, si rare aujourd’hui.

Pour rappel, il y a quelques semaines, le même collectif avait déjà menacé d’occuper l’Auditorium de Lyon avant les Victoires de la musique classique qui avaient lieu à Lyon.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Culture assistée le 16/03/2021 à 13:38
On va pleurer... a écrit le 15/03/2021 à 17h20

"Les manifestants demandent notamment le retrait de la réforme de l’assurance chômage"... on croit rêver!
Ils ont le régime d'assurance chômage le plus généreux du monde, que c'en est même honteux.
Désolé les petits gâtés, il y a des gens qui galèrent bien plus que vous.

La culture française est quasi 100% subventionnée. Sans les aides de l'état, des régions, des villes, etc tout s'effondre.

Signaler Répondre

avatar
don ato le 16/03/2021 à 09:02
On va pleurer... a écrit le 15/03/2021 à 17h20

"Les manifestants demandent notamment le retrait de la réforme de l’assurance chômage"... on croit rêver!
Ils ont le régime d'assurance chômage le plus généreux du monde, que c'en est même honteux.
Désolé les petits gâtés, il y a des gens qui galèrent bien plus que vous.

Bonjour , (diviser pour mieux régnier)
Je vous encourage à devenir artistes ou techniciens et découvrir à quel point ce sont des metiers de privilégiés.... si cela vous parait si evident et facile lancé vous je pense que cela vous ferait beaucoup de bien !
vous allé me retorqué que c'est unique au monde un tel soutien à la création ..... je vais repondre oui et alors ? ! vous avez quoi comme model , la chine , l'amerique , les emirats , la russie ..... pauser vous la vrai question quel place l'art pourrait-il avoir dans un secteur tous privés , n'est ce pas la marque de société trés evolué de pouvoir soutenir l'art et la culture à l'echelle de l'etat .... je suis curieux de connaitre votre philosophie sur cette question ?

Signaler Répondre

avatar
On va pleurer... le 15/03/2021 à 17:20

"Les manifestants demandent notamment le retrait de la réforme de l’assurance chômage"... on croit rêver!
Ils ont le régime d'assurance chômage le plus généreux du monde, que c'en est même honteux.
Désolé les petits gâtés, il y a des gens qui galèrent bien plus que vous.

Signaler Répondre

avatar
Je me demande le 15/03/2021 à 12:33

Occuper un théâtre fermé pour manifester ?
cela semble un peu concon non ?
Quand je vois les types de manifestation menés par tous ces "professionnels de la culture " je me pose des questions:
Des représentations ? vraiment ? ou simplement du Pognon ?
De plus , quand j'entend "l'élite" grassement nourrie au copinage et aux subventions se plaindre en montrant son cul ..
Mais comment peut on être aussi riche et etre aussi vulgaire
Desproges me manque : Je vous demande simplement une courte pensée pour ceux de mes camarades du spectacle qui n'ont actuellement aucun travail, sous prétexte qu'ils n'ont aucun talent.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 15/03/2021 à 06:43

on attend à villeurbanne (avec gourmandise?) un message du ....heuu......"style "??de celui que corinne masiero nous a genereusement donnes lors des cesars!!???pour denoncer la condition du cineme français!!??et.......des intermittents!!......il faudra ,aussi choisir !!..democratiquement ?? LA volontaire!!de telle sorte,qu à defaut d etre "subliminal" avec corinne masiero,le message soit... "sublime-anal" avec la volontaire!!....et que les militants fassent en sorte que la limite des bonnes moeurs ne soit pas franchie...en somme.......que la digue ne soit pas rompue..........heuu.........passque........."la digue s est rompue ,le digue,la digue!!,la digue s est rompue,la digue ...du cul" (air connu des carabins) hi,hi,hi..........et puis ,ne faites pas comme corinne,evitez de "pleurer la bouche pleine" (film de pascal thomas)......et surtout!! soignez le cadreur -cameraman qui lors de la prestation de l inspecteur marleau,a coupe genereusement la retransmission alors qu elle se baissait pour ramasser sa savonette?non!!sa robe!.......on a evite la contemplation des..........." 32 plis" de l interessee.......
courage les intermittents!!les privilegies du cinoche encaissent les subventions!!...

Signaler Répondre

avatar
Virage nord Lyon rules ! le 14/03/2021 à 21:10

Ouin ouin le capitalisme ouin ouin

Tant mieux si c'est fermé quand on voit qui tient les manettes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.