Insertion/aides à l'emploi : la Métropole de Lyon reprend le flambeau du Conseil général

Insertion/aides à l'emploi : la Métropole de Lyon reprend le flambeau du Conseil général
LyonMag

Lors de sa naissance le 1er janvier dernier, la Métropole de Lyon a endossé certaines compétences du département du Rhône.

Ce fut notamment le cas de tout ce qui concerne les politiques d'insertion, et en particulier celles en faveur des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, qui sont au nombre de 35 158 sur le territoire métropolitain.

C'est pourquoi une convention annuelle d'objectifs et de moyens fait l'objet ce lundi après-midi au conseil de la métropole d'une délibération. D'un montant de 3,5 millions d'euros, le dispositif reprend l'engagement conclu par le Conseil générale en 2014 et prévoit la signature de 1 120 contrats aidés (1 000 dans le secteur non marchand, 100 dans le secteur marchand et 20 emplois d'avenir) et le financement de 800 aides au poste.

"Dans les commissions locales d'insertion, il n'y avait aujourd'hui que des élus et des représentants du monde associatif. Nous allons introduire des représentants du secteur privé, de manière à ce que ce problème de l'insertion (ceux qui sont éloignés de l'emploi), soit pris en charge par les entreprises", a assuré Gérard Collomb.

La Métropole de Lyon souhaite mettre en place dans les prochains mois une concertation avec tous les acteurs du domaine afin de fixer un Plan Métropolitain Insertion Emploi pour la période 2016-2020.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
rsa le 24/02/2015 à 10:03

et encore, un grand nombre de personnes qui on en pourtant droit ne demande pas le rsa

Signaler Répondre


avatar
De pire en pire ! le 23/02/2015 à 15:56

On comprend mieux maintenant pourquoi les impôts locaux vont augmenter.
Avec toutes ces dépenses, c'est de pire en pire, on ne fait que PAYER - PAYER;
En plus vous rajouter l'augmentation du mandat de nos élus Métropolitains.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.