Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cap sur l’Amérique Latine pour la 11e édition de Quai du Polar

Dans un peu plus d'un mois, le festival Quais du Polar tiendra sa 11e édition.

A l'occasion du dernier week-end de mars, il plongera une nouvelle fois la ville dans une ambiance sombre et passionnante. Ce mercredi, les organisateurs avaient donné rendez-vous à la presse pour la présentation globale d'une nouvelle mouture extrêmement dense et pléthorique.


Selon Georges Képénékian, adjoint au maire en charge de la Culture et présent pour l'occasion "le Festival de quai de Polar fait rayonner toute les institutions culturelles de la ville et redore l'image du livre en général".


Les organisateurs ont, cette année, choisi de mettre en avant le polar d'Amérique Latine. Ainsi, une dizaine d'auteurs sud américains seront présents parmi lesquels Paulo Lins, l'auteur de La Cité de Dieu mais aussi le Chilien Luis Sepulveda dont le premier roman Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en 35 langues, lui a apporté une renommée internationale. Autres invités de prestige : le Mexicain Paco Ignacio Taibo II, auteur de la série mettant en scène le détective Héctor Belascoarán Shayne, Horacio Castellanos Moya ou encore Santiago Gamboa. Côté international, le casting est très riche également avec, en vrac, le français Ian Manook, l'américian Benjamin Whitmar ou encore le russe Yana Vagner.


Cette année encore, le festival sera associé à une dizaine de librairies indépendantes qui proposeront, en plus des ouvrages des auteurs présents, une sélection libre. Plusieurs libraires ont d'ailleurs souligné l'impact extrêmement positif d'un tel partenariat sur ce secteur en difficulté. Une ouverture qui fait écho à l'objectif affiché par Hélène Fischbach, directrice du festival : "aller chercher le public au-delà des cercles habituels du Festival".


Cette 11ème édition proposera 45 rencontres dans différents lieux. Des "dictées noires" seront animées par les célébrités Daniel Picouly et Alexandre Astier. Les visiteurs seront également conviés à des projections de films pendant les trois jours du Quais du Polar. Le réalisateur Marcus Olsson présentera, par exemple en avant-première Meurtres à Sandhamn le samedi au cinéma Comoedia.


Parmi les nouveautés, les amateurs ne manqueront pas le "Bal noir" inédit, sous la direction du chorégraphe Denis Plassard, aura lieu le samedi 28 mars à la Chapelle de la Trinité. Sans oublier la grande enquête de Lyon qui transportera quant à elle le public dans une inquiétude certaine puisque les plans du célèbre dôme géodésique de Bluckminster ont disparu. A noter toutefois que cette année l'enquête débutera à la Cité internationale contrairement aux autres années où elle débutait place des Terreaux.


Malgré son tout petit budget (450 000 euros environ), l'événement n'en finit donc plus de grandir et de s'adresser à un public toujours plus large. L'an dernier, 25 000 livres avaient été vendus en trois jours et 65 000 personnes avaient participé à l'évènement.



Tags : quais du polar |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.