Plusieurs actions des routiers en colère ce lundi dans la région Rhône-Alpes

Plusieurs actions des routiers en colère ce lundi dans la région Rhône-Alpes
Les entrées du fret de Saint-Exupéry ce lundi matin - LyonMag

Le mouvement des routiers en colère a repris depuis dimanche soir.

Dans la région Rhône-Alpes, ils ont d'abord bloqué les camions au péage de Vienne-Reventins (Isère). Et ce lundi matin, une quarantaine de routiers sont allés empêcher la sortie des camions de la zone de fret de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry.
Quelques échauffourées ont éclaté après 10h.

Fin janvier, les routiers avaient multiplié les actions au marché de gros de Corbas ou à la raffinerie de Feyzin. Une augmentation du pouvoir d'achat au minimum de 100 euros, un treizième mois ou encore la revalorisation de la grille des frais de déplacement étaient les principales revendications de l'intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC.
Cette dernière réclame désormais la reprise des négociations, rompues depuis le 9 février.

Mise à jour à 15h10 : le blocage de la zone de fret de l'aéroport Saint-Exupéry est terminé. On ne sait pas encore si les routiers de l'intersyndicale prévoient de nouvelles actions avant la fin de la journée.

Tags :

routiers

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Robert le 16/03/2015 à 18:30

Des guignols instrumentalisés par des syndicats, qui passent leur temps sous le bureau du patronat du transport.

Ce pseudo blocage, illustre leur capacité a mobiliser...mdr

En 2006/2007 la cfdt avait été jusqu'à louer une ambulance et deux semi remorques, pour bloquer le péage de Villefranche, puis le nœud autoroutier à Chasse Sur Rhône.

Tout cela n'était qu'artifices et mascarades.
Les seuls qui en ont tirer les fruits, ce sont les patrons du transport !!

Ces guignols et leurs syndicats, tuent l'action syndicale.

Signaler Répondre

avatar
chris le 16/03/2015 à 13:30

qu'ils bloquent tout, comme il y a bientt 20 ans : on verra peut-tre bouger le gouvernement, je l'espre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.