Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : le suspect fixé sur son sort judiciaire en juin

Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : le suspect fixé sur son sort judiciaire en juin
Anne-Sophie Girollet - DR

Le corps de l'étudiante en médecine à Lyon avait été repêché dans la Saône près d'un pont à Mâcon le 2 avril 2005.

Le meurtrier présumé d'Anne-Sophie Girollet a été mis en examen en 2012 pour "enlèvement, séquestration et homicide volontaire".
Le quinquagénaire, qui nie les faits depuis son interpellation, a fait appel de son renvoi d'accusation devant la cour d'assises de Saône-et-Loire ; il sera donc fixé sur son sort judiciaire au mois de juin.

Si la cour d'appel de Dijon, chargée de réexaminer les motifs du renvoi, valide de nouveau l'ordonnance de mise en accusation, le suspect sera jugé devant les assises de Chalon-sur-Saône fin 2015 ou début 2016, dix ans après le crime de la jeune femme.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.