Réforme du collège : 1400 profs manifestent à Lyon

Réforme du collège : 1400 profs manifestent à Lyon
1400 personnes ont manifesté à Lyon contre la réforme du collège - LyonMag.com

Les profs sont en grève ce mardi dans le Rhône.

Collégiens, lycéens et étudiants se sont également joints au mouvement - LyonMag
Collégiens, lycéens et étudiants se sont également joints au mouvement - LyonMag

Ils étaient 1400 à manifester dans les rues de Lyon en début d’après-midi, entre la place Guichard, dans le 3e arrondissement, et le Rectorat, dans le 7e arrondissement, pour demander le retrait de la réforme du collège, proposée par la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud Belkacem.

Selon les manifestants, cette réforme renforcerait des inégalités. Ils demandent le maintien des horaires et des programmes disciplinaires nationaux. Plusieurs sujets font également débat : l’enseignement dès la 5eme d’une seconde langue vivante, la suppression des options latin-grec et des enseignements facultatifs. Mais du côté de l’Education Nationale, on réaffirme que la réforme du collège sera bien appliquée à la rentrée 2016.

Selon le syndicat SNES, le mouvement est suivi par plus de 50% de grévistes, contre 27% selon le Ministère. En tout cas, de nombreux cours n’étaient pas dispensés ce mardi.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
stardust le 20/05/2015 à 09:54

Bonjour
appliquer une seconde langue dés le CP
serait une réforme plus utile pour l'avenir de la FRANCE et des enfants
ce texte de loi manque d'ambition et je comprend qu'il
puisse engendrer que des réactions négatives
il touche trop au " confort " du monde enseignant .

Signaler Répondre

avatar
profdemaths le 20/05/2015 à 09:42

En tous cas dans l'académie de Lyon taux de gréviste annoncé par le rectorat de plus de 32 % soit bien supérieur aux chiffres du ministère.
Sur le terrain environ 2 enseignants sur 3 en grève sur les collèges, 1 sur 2 quand on intègre les lycées. Dans les trois départements, des collèges à 100% de grévistes qui ont du fermer...
1400 manifestants, selon le comptage police, c'est plus d'un prof sur 10 dans notre académie (environ 12000 enseignants dans le secondaire).

C'est du jamais vu !!!

Signaler Répondre

avatar
Caniveau le 19/05/2015 à 22:36
Couscous a écrit le 19/05/2015 à 16h00

Commençons par virer la belkacem !!

Ou par envoyer enfin les rustres de votre genre à l'école.

Signaler Répondre

avatar
cerise le 19/05/2015 à 17:18
Volé a écrit le 19/05/2015 à 15h28

Si on pouvait supprimer les poste de prof de latin, grec, arts plastiques, musiques, leurs classes, c'est des classes de garderie, je le sais, j'ai été au collège, on y faisaient rien à ces cours, on devait parler entre nous, histoire de meubler l'heure.
Qu'on licencie ces feignants et qu'ils me rendent l'argent des salaires brut qu'ils ont perçus !!

Heu ?Vous avez vraiment fait du latin-grec?

Signaler Répondre

avatar
scandalisé le 19/05/2015 à 16:57
Volé a écrit le 19/05/2015 à 15h28

Si on pouvait supprimer les poste de prof de latin, grec, arts plastiques, musiques, leurs classes, c'est des classes de garderie, je le sais, j'ai été au collège, on y faisaient rien à ces cours, on devait parler entre nous, histoire de meubler l'heure.
Qu'on licencie ces feignants et qu'ils me rendent l'argent des salaires brut qu'ils ont perçus !!

"j'ai été au collège, on y faisaient rien à ces cours"
En français non plus t'as rien fichu!
Ce n'est pas volé que tu as été, c'est carrément dépouillé!

Signaler Répondre

avatar
Couscous le 19/05/2015 à 16:00

Commençons par virer la belkacem !!

Signaler Répondre

avatar
Volé le 19/05/2015 à 15:28

Si on pouvait supprimer les poste de prof de latin, grec, arts plastiques, musiques, leurs classes, c'est des classes de garderie, je le sais, j'ai été au collège, on y faisaient rien à ces cours, on devait parler entre nous, histoire de meubler l'heure.
Qu'on licencie ces feignants et qu'ils me rendent l'argent des salaires brut qu'ils ont perçus !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.