Tour Incity : la SNCF va devoir convaincre 500 salariés parisiens de venir à Lyon

Tour Incity : la SNCF va devoir convaincre 500 salariés parisiens de venir à Lyon
La tour Incity doit être inaugurée avant la fin de l'année 2015 - LyonMag

On savait que la SNCF serait le principal locataire avec la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes de la future plus
haute tour de Lyon, la tour Incity dans le quartier de la Part-Dieu.

Selon les Echos, on sait désormais que 500 postes seront délocalisés à Lyon pour l'installation de la Direction générale régions et intercités en charge des TER prévue au printemps 2016.

Le problème soulevé par nos confrères, c'est qu'il a fallu, et qu'il faut encore, convaincre les salariés basés à Paris de venir vivre et travailler à Lyon.
Avec l'aide de l'Aderly, un forum "Vivre et travailler à Lyon" a même été monté pour répondre à toutes les questions des employés, sur les logements, les écoles ou encore les loisirs entre Rhône et Saône.
Un week-end de reconnaissance sera même proposé aux salariés de la SNCF et à leur famille, un procédé principalement utilisé par les grandes sociétés lors des délocalisations à l'étranger... La recherche d'un logement et le déménagement pourront également être pris en charge par la SNCF, tout comme celle d'un nouvel emploi pour le conjoint du salarié.

Il faudra enfin expliquer comment fonctionne le réseau TCL, car la tour Incity a beau faire 200 mètres de hauteur, elle ne disposera pas de parking. Et que de temps à autre, des fous de sensations fortes pratiquent le base-jumping sous leurs fenêtres.

Tags :

tour incity

SNCF

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nov le 20/05/2015 à 17:38

Distribution de masques à gaz, petit guide des dialectes et moeurs locaux et manuel de savoir vivre leur seront nécessaires.
Au regard des prix à Paris et de la qualité de vie dans la capitale, je pense que les employés gagneront au change...

Signaler Répondre

avatar
Renault le 20/05/2015 à 15:40

Une bonne nouvelle pour les chômeurs pour les chomeurs de lyon !

Signaler Répondre

avatar
glamour le 20/05/2015 à 15:39

Qu'ils restent dans leur ville de merde s'ils veulent pas venir !

Signaler Répondre

avatar
Han le 20/05/2015 à 13:29

500 appartement pour eux trouver en un clin d'oeil alors que d'autre galere pour en avoir un

Signaler Répondre

avatar
coucou le 20/05/2015 à 12:30

ca va coter cher car ils vont exiger de gros ddommagement. ...sinon:grve!

Signaler Répondre

avatar
Dehors les parisiens le 20/05/2015 à 11:49

Et pourquoi ne pas licencier les parisiens et embaucher des lyonnais au chômage, non, il faut faire venir des étrangers, stop à l'immigration incontrôlé !
Ils nous prennent notre travail ! Ils nous prennent nos logements ! Avec leurs salaires de parisien, nantis de la SNCF vont contribuer à la hausse de l'inflation de l'immobilier ! Que ces gens restent chez eux, ils ne sont pas les bienvenus ! Mouahaha Mouahaha Mouahaha

Signaler Répondre

avatar
sly6913 le 20/05/2015 à 11:22

bouuuu la honte!!! ils vont devenir des provinciaux!!! ;-)))

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 20/05/2015 à 11:18
sophie-lyon a écrit le 20/05/2015 à 11h11

Euuhh..... franchement ! entre la qualité de vie à Lyon et celle de Paris, ils sont largement gagnants, d'autant qu'ils garderont les mêmes salaires bien plus élevés à Paris, avec des loyers bien moins élevés... quel sacrifice !

Oui, d'après l'article, on dirait qu'on les envoit au goulag...
Ils vont bosser près du métro, proche de la gare SNCF, ils pourront donc habiter à la campagne et être rapidement au boulot; décidément, quelle horreur...

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 20/05/2015 à 11:14

N'oublions pas que certaines propositions de délocalisation dans le privé sont en Pologne ou en Roumanie avec des salaires de 400€, sans aucune prise en charge.
Là, tout est pris en charge ? même la recherche d'un nouvel emploi pour le conjoint, ça vaut bien de supporter les TCL.

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 20/05/2015 à 11:11

Euuhh..... franchement ! entre la qualité de vie à Lyon et celle de Paris, ils sont largement gagnants, d'autant qu'ils garderont les mêmes salaires bien plus élevés à Paris, avec des loyers bien moins élevés... quel sacrifice !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.