ERAI : vers le sauvetage d'une centaine d'emplois, mais pas à Lyon

ERAI : vers le sauvetage d'une centaine d'emplois, mais pas à Lyon

En votant contre la subvention à l'ARDI qui aurait permis à cette dernière de reprendre ERAI,
les élus régionaux avaient enterré tout espoir d'une reprise de
l'agence censée aider les entreprises de Rhône-Alpes à exporter leur
savoir-faire à l'étranger.

Mais le 9 juin, le tribunal de grande instance de Lyon devra décider de valider ou non les quelques offres de reprise reçues avant mercredi soir. Selon l'administrateur judiciaire, les offres concernent uniquement des agences à l'étranger, et principalement en Asie.

Cinq ou six agences seraient potentiellement sauvées si les offres étaient acceptées par la justice, ce qui permettrait à une centaine d'emplois de résister à la mort d'ERAI.
Mais si les salariés du Vietnam, de la Chine ou de l'Allemagne peuvent espérer, ceux de Lyon se sont fait une raison : la seule offre susceptible de les sauver n'a pas abouti.

Tags :

ERAI

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Commissaire a rien le 29/05/2015 à 08:29

NE VOUS FAITES PAS DE SOUCIS POUR CEUX DE LYON. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.