Plan de soutien à l’élevage : Michel Delpuech demande une mise en œuvre sans délai en Rhône-Alpes

Plan de soutien à l’élevage : Michel Delpuech demande une mise en œuvre sans délai en Rhône-Alpes
Un plan de soutien à l'élevage doit être mis en oeuvre en Rhône-Alpes - LyonMag.com

Au lendemain d’une journée marquée par le blocage de Lyon par les éleveurs, Michel Delpuech entend mettre en œuvre "sans délai toutes les initiatives et diligences utiles" du plan de soutien à l’élevage.

C’est ce qui est annoncé ce vendredi dans un communiqué de la Préfecture de Région. Le préfet de Rhône-Alpes dit vouloir mobiliser l’ensemble des préfets de la région et les services de l’Etat pour engager la mise en œuvre de ce plan validé mercredi par le gouvernement.

Ainsi, les services de l’Etat devront diffuser ce plan de soutien à l’ensemble des éleveurs rhônalpins afin de leur faciliter l'accès aux mesures fiscales et sociales mises en place. "Une attention particulière est portée à un soulagement rapide de la trésorerie des exploitations grâce au dispositif du Fonds d'Allègement des charges. En ce qui concerne le Rhône, les éleveurs devront déposer un dossier auprès de la DDT", précise le communiqué.

Des cellules d’urgences départementales seront mises en place pour travailler sur les situations individuelles des éleveurs. Seront notamment impliquées les banques, la chambre d’agriculture, mais aussi la MSA, la sécurité sociale agricole.

Dans le Rhône, une première réunion se tiendra vendredi prochain.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 27/07/2015 à 16:15

JUSTE LE TEMPS DE CHANGER LES ÉTIQUETTES. !!!!!!! électroniques dans certains magasins.

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 26/07/2015 à 22:00
désinformation a écrit le 25/07/2015 à 08h40

quad on arrêtera de nous rabâcher que manger de la viande et du lait est dangereux (lobbies des céréaliers)ce qui a fait fortement chuter la consommation ,on aura moins à subventionner ces agriculteurs de l'élevage qui doivent bosser 60 heures pour gagner 1000 euro par mois
90% des français soutiennent leurs revendications:qu'ils reconsomment un peu plus ces produits et le prix sera moins tendu

entièrement d'accord avec toi!

aidons convenablement ceux qui bossent pour nous nous nourrir avant de vouloir nourrir ceux qui viennent en france et n'y bosserons jamais

Signaler Répondre

avatar
désinformation le 25/07/2015 à 08:40

quad on arrêtera de nous rabâcher que manger de la viande et du lait est dangereux (lobbies des céréaliers)ce qui a fait fortement chuter la consommation ,on aura moins à subventionner ces agriculteurs de l'élevage qui doivent bosser 60 heures pour gagner 1000 euro par mois
90% des français soutiennent leurs revendications:qu'ils reconsomment un peu plus ces produits et le prix sera moins tendu

Signaler Répondre

avatar
RONALD le 24/07/2015 à 13:49

BOYCOTT DE LA VIANDE FRANCAISE !

STOP AUX 57 MILLIARDS D'EUROS OCTROYES A LA FRANCE LORS DU DERNIER BUDGET VOTE DE LA PAC !!!!!!!!!

Vive Mc Do qui crée de l'emploi non subventionné !!!

Signaler Répondre

avatar
stop assistanat le 24/07/2015 à 12:59

40% du budget européens pour l'agriculture !!!
Les céréaliers perçoivent en moyenne 43.000 euros de subventions par an quand un maraîcher en touche près de 10.000 euros par an, selon l'INSEE
D'autres continents investissent dans les technologies,l'industrie....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.