Lyon : un nouveau numéro de la rue de la Ré acquis par Abu Dhabi

Lyon : un nouveau numéro de la rue de la Ré acquis par Abu Dhabi
LyonMag

Adia a beau détenir la moitié de la rue de la République et avoir
lancé une marque éponyme pour promouvoir l’artère lyonnaise, le fonds
d’investissement émirati ne compte pas s’arrêter là.

Selon Tribune de Lyon, il a fait la récente acquisition du numéro 11 de la rue de la Ré pour 8 millions d’euros. Un responsable d’Adia interrogé par nos confrères a confirmé que sous impulsion d’Abu Dhabi, le but était de racheter "tous les immeubles" de l’artère du 2e arrondissement de Lyon.

Par contre, Adia a fait chou blanc dans le dossier du Printemps. Une offre estimée à 80 millions d’euros avait été faite à ANF Immobilier, le propriétaire du bâtiment de 12 000 m2 qui donne sur la place de la République. Mais elle a été refusée. L’argent n’étant pas un problème pour le fonds émirati, une seconde offensive n’est pas à exclure dans les prochains mois.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 10/08/2015 à 13:55

QUAND IL AURONT TOUT ACHETÉ aux seigneurs !!!!!!! ILS METTRONT DES PÉAGES.

Signaler Répondre

avatar
argentier le 10/08/2015 à 11:40

bof.....de quoi parle t'on?
suffit de refaire la genèse de l’histoire de cette rue, tant pour les appartements que pour les locaux à usages commerciaux, les tous premiers propriétaires qui voulaient se faire du fric sur les plus values de l'immobilier, en jetant à la rue les locataires et en vendant aux fonds de pensions américains, qui ont découpés les appartements et les ont revendus bien majorés, lesquels nouveaux propriétaires pris à la gorge à cause de leurs endettements revendent à une société du Qatar...pas de quoi s'alarmer, c'est le juste chemin de l'argent, argent que tout le monde idéalise, alors arrêter vos mièvreries d'anciens "riches ruinés" et vivez dans votre monde.
On a autorisé l'empire Aulas à Décines alors pourquoi ne pas autoriser l'empire Qatari rue de la Ré?

Signaler Répondre

avatar
SITSAP le 10/08/2015 à 08:41
Jeansais a écrit le 09/08/2015 à 09h31

L'argent n'a pas de frontières...demain la rue de la Re sera le temple du luxe ...mais les dames devront y circuler la tête couverte....

Il faut poser son verre de temps en temps.

Signaler Répondre

avatar
ff le 09/08/2015 à 21:55

un commentaire à caractère discriminatoire sachez ils vous s'imposent pas le foulard à DOUBAI quand vous partez en vacance
alors je vais vous dire une chose cher jeansais l'argent n'a pas d'odeur ni de religion et qu'ils soient les bienvenue pour nous dynamiser la rue qui est morte depuis presque dix ans et moi même j'ai perdus mon commerce a cause de ça

Signaler Répondre

avatar
rachid´or le 09/08/2015 à 21:25

Monopoly.... J'achète , je vends à qui en a les moyens.... Les padamalgam sont passé où???

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 09/08/2015 à 14:36

Tout ce qui a un prix, est forcément à vendre :o)
.
Remercions tous les automobilistes qui nourrissent ce fond de placements. :o)

Signaler Répondre

avatar
Grain De Sel le 09/08/2015 à 11:52

ABU DHABI INVESTMENT AUTHORITY DESSINE LE FUTUR DE NOTRE CENTRE-VILLE.

Cet investisseur confirme la privatisation et la financiarisation du coeur de notre ville et le caractère très marketing de cette mainmise sur notre espace public, illustration ce que sont nos métropoles pour les spéculateurs soutenus par les « élites » politiques et économiques : un investissement qui doit rapporter toujours plus.

http://www.graindesel.org/all_page.asp?page=62&article=23

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 09/08/2015 à 09:31

L'argent n'a pas de frontières...demain la rue de la Re sera le temple du luxe ...mais les dames devront y circuler la tête couverte....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.