Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Anne Pellet : “Une chance historique pour le Modem !”

Tête de liste dans le 2e arrondissement, Anne Pellet veut reconstruire le Modem à Lyon en excluant les centristes ralliés à l’UMP ou au PS.

Avouez que vous avez fait un score décevant ?
Anne Pellet : Oui, car on espérait atteindre les 10%. Mais avec le recul, il faut reconnaître que ce n’est pas si mal, car après le ralliement à l’UMP de la liste centriste lancée par Michel Mercier, on a eu à peine un mois pour monter cette liste Modem autonome et pour faire campagne. Mais personnellement, j’étais quand même à 8% dans le 2e arrondissement, ce qui n‘est pas si mal
Mais pourquoi avoir refusé une alliance avec Collomb au second tour ?
Parce que je ne voulais pas renier l’engagement pris auprès des électeurs, qui était de faire exister le Modem par lui-même. L’équipe de Collomb m’a pourtant fait des propositions intéressantes. Mais il ne faut pas renier ses convictions et nos valeurs pour une place.
Et ça ne vous gêne pas d’avoir permis l’élection d’un maire milloniste ?
Mon ralliement n’aurait rien changé et Broliquier aurait de toute façon été élu. D’autant plus que les électeurs du 2e savaient bien qu’ils votaient pour un milloniste. Mais je n’oublie pas l’élection de Millon avec les voix du FN à la présidence du conseil régional en 1998.
Le Modem a encore de l’avenir à Lyon ?
Bien sûr. Car ces 6% sont vraiment des électeurs convaincus. Une base solide pour construire l’avenir. Même s’il faut qu’on soit capables d’affronter une traversée du désert plutôt que de courir après les strapontins ! Car on veut construire un nouveau pôle politique sur des valeurs en redynamisant la démocratie locale.
Et Mercier, qu’est-ce que vous en faites ?
Je ne sais pas quelles sont vraiment ses intentions. Mais une chose est sûre : il s’est mis en retrait du Modem puisqu’il a démissionné de sa présidence dans le Rhône. A nous donc de reconstruire ce parti.
Sans lui ?
On n’exclut personne sauf ceux qui s’excluent eux-mêmes en devenant les supplétifs de l’UMP ou du PS. D’ailleurs ces élus ne feront bientôt plus partie de notre mouvement. C’est une question de temps. Car nos militants ne comprendraient pas qu’ils puissent toujours jouer un rôle au Modem alors qu’ils n’ont pas respecté la stratégie décidée par le Modem.
Qui sera le leader du Modem à Lyon ?
Eric Lafond, notre tête de liste, peut jouer un rôle décisif. Mais il y a d’autres militants prêts à prendre des responsabilités... L’essentiel, c’est qu’à Lyon le Modem s’inscrive dans une nouvelle dynamique. On a déjà 1 200 adhérents, actifs, convaincus. Et dans les mois qui viennent on va s’organiser, trouver de nouveaux locaux... Et préparer les prochaines échéances. C’est une chance historique pour le centrisme à Lyon de se reconstruire sur des bases nouvelles, en rompant avec les vieilles pratiques politiques qui ont conduit à l’échec.
Mais votre principal concurrent au centre, au fond c’est Collomb !
Collomb est centriste dans ses discours et sa stratégie, mais il va falloir qu’il le démontre dans ses actes, car je pense que c’est d’abord et avant tout un artifice électoral. D’ailleurs on sera vigilants, sur le terrain, dans les associations pour justement faire vivre cette démocratie locale qu’il néglige. Notamment en exigeant une vraie concertation sur les grands projets.



Tags : mercier | pellet |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.