Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Queyranne cherche-t-il à ménager les susceptibilités des socialistes lyonnais ?

Le président sortant de la région a présenté la liste de la Métropole de Lyon ce vendredi. Farida Boudaoud, qui a crispé la fédération PS du Rhône et qui fut longtemps pressentie pour occuper la deuxième position, sera finalement sixième. Un geste d’apaisement de la part de Jean-Jack Queyranne ?

Les socialistes se sont donnés en spectacle pour rien. Ou pour si peu. Durant des semaines, les esprits se sont échauffés en raison de la présence sur la liste de Jean-Jack Queyranne de Farida Boudaoud, exclue du PS pour s’être présentée aux municipales à Décines sur une liste de gauche concurrente à celle du PS.  La ville fut conquise par la droite et perdue par Jérôme Sturla, le maire PS sortant.

Prétexte
Aux yeux des socialistes lyonnais, Boudaoud en porte seule la responsabilité. Une analyse en raccourci puisque le seul crime de Farida Boudaoud a été en réalité de rejoindre la liste des communistes avec lesquels Jérôme Sturla avait échoué dans ses négociations afin de bâtir une liste d’union de la gauche.

La position de numéro deux de la liste de Queyranne a servi de prétexte aux socialistes lyonnais pour pourrir le début de campagne de Jean-Jack Queyranne. Dix-huit d’entre eux ont déserté les rangs du président sortant en protestant contre la présence de Farida Boudaoud sur la liste. Pur prétexte.

Exfiltrer Caroline
Ils ont agi en vérité en mercenaires pour faciliter l’exfiltration de Caroline Collomb de la liste. Car le maire de Lyon a pris conscience assez vite de l’effet détestable dans l’opinion que représentait l’arrivée de sa femme dans la vie politique.

Mais, c'eût été l'aveu d'une errreur et d'une stratégie empreinte de népotisme que de lui demander de se retirer seule de la campagne des Régionales. Le scénario d'une désaffection de groupe avait l'avantage de maquiller le départ de Caroline Collomb en dissidence politique.

Geste d’apaisement ?

Mais, sans rancunes, Jean-Jack Queyranne a appelé ce vendredi à "tourner la page" en présentant une liste dont "le vœu est de répondre à la défiance envers le politique".

A la deuxième place, Jean-Jack Queyranne a préféré à Farida Boudaoud une femme issue de la société civile, Véronique Trillet-Lenoir. Cette cancérologue est réputée proche de Thierry Philip, le maire du 3e arrondissement de Lyon.

Queyranne a démenti avoir affirmé que Farida Boudaoud serait deuxième de la liste. "J’ai simplement indiqué, et c’est ce que j’ai toujours dit, qu’elle serait sur la liste sans indiquer de position" a-t-il défendu.

A la question de savoir si ce choix était finalement le signe d’un apaisement vis-à-vis de ses camarades du cours de la Liberté (siège de la fédération PS du Rhône dans le 3e arrondissement), Jean-Jack Queyranne a simplement rétorqué que "ceux qui verront la liste l’interpréteront comme ils voudront".

PRG et écolos

Le président sortant a également ménagé une place (la huitième position) au PRG dont les instances nationales doivent se prononcer mercredi prochain sur la participation ou pas à une alliance avec le PS dans la Métropole de Lyon.

Enfin, le centre sera représenté par Anne-Sophie Condemine, adjointe au maire de Lyon, qui participera à la nouvelle formation politique l’Union des  Démocrates et Ecologistes (UDE). Ce nouveau parti sera lancée officiellement le 17 octobre prochain par les démissionnaires d’Europe Ecologie-Les Verts, Jean-Vincent Placé et François de Rugy mais aussi par le président du Front Démocrate, Jean-Luc Benhamias, ex-Modem.

La liste de Queyranne tente de conserver une forme d'ouverture à d'autres formations politiques avec la présence de candidats comme Eric Grasset, membre de Génération Ecologie ou de Gilles Thevenon du Mouvement des Progressistes.

Enfin, il faut souligner la présence à la 3e position du champion olympique Gwendal Peizerat qui faisait déjà parti de l’exécutif sortant à la région Rhône-Alpes.

Slim Mazni

La liste de Jean-Jack Queyranne pour la Métropole de Lyon

1.  Jean-Jack Queyranne (PS)
2. Véronique Trillet-lenoir (Société Civile)
3. Gwendal Peizerat (Société civile)
4. Anne-Sophie Condemine (Front Démocrate)
5. Didier Vullierme (PS)
6. Farida Boudaoud (Société civile)
7. Yann Crombecque (PS)
8. Place réservée au PRG
9. Eric Grasset (génération Ecologie)
10. Joëlle Sechaud (PS)
11. Lotfi Ben Khelifa (PS)
12. Sarah Sultan (PS)
13. Gilles Thevenon (Mouvement des Progressistes)
14. Michèle Edery (PS)
15. Stéphane Gomez (PS)



Tags : ps | régionales 2015 | queyranne | boudaoud |

Commentaires 16

Déposé le 06/10/2015 à 09h42  
Par bellac Citer

On aimerait surtout que M. Queyranne et son équipe travaillent davantage sur les dossiers qui reviennent à la région : le contrat de plan liant celle-ci à la SNCF, un contrat qui fonctionne fort mal : sécurité dans les trains, retards à répétition, absence de contrôleurs contrôlant les billets ("prime aux fraudeurs"), l'entretien des lycées, etc.

On aimerait qu'il fasse moins de démagogie avec "l'argent des autres" ; à titre d'exemple, l'acceuil des "réfugiés-migrants économiques" (on ne sait toujours pas), mais ce n'est qu'un exemple que l'on a tout de suite en tête.

Déposé le 05/10/2015 à 15h21   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Malfaisants Citer

Les socialistes devraient avoir honte car ils ont réussis à mettre la France et bon nombre de Francais en faillite !!! On n'est pas pres de les revoir au pouvoir avant longtemps ces malfaisants !!

Déposé le 04/10/2015 à 19h39   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par brule Citer

Les propres requins sont dans son camp. Collomb veut tellement pistonner sa femme et ses enfants... Il est prêt à tout. Collomb le faux frère de la Maçonnerie Bonne chance à J J Queyranne

Déposé le 04/10/2015 à 13h56  
Par Nostromo Citer

Une seule consigne : Balayons cette équipe, à commencer par Queyranne
Lequel, faut-il le rappeler, ne sort qu'en campagne pour s'assurer siège et indemnités
Ces gens sont (politiquement) totalement toxiques pour notre région et plus largement pour notre pays

Déposé le 04/10/2015 à 11h12  
Par François brun de meyzieux Citer

Patatras et si par son intransigeance, sa vision de la politique, son bilan, sa volonté de combattre les droites , Queyranne mettait par terre la stratégie de Collomb et d’une partie majoritaire du PS 69 et redonnait l’espoir à Gauche ?
Après les exclus de Décines, de St-Foy, et d’ailleurs, à qui le tour !

L’alliance avec la droite lyonnaise catho explicitée par la droite elle-même à travers les éditos de la Tribune de Lyon (dont celui du15/07/2015 entre autres) d ‘Erik Roux de Bézieux
«Si, une tête émerge. Caroline Collomb, “femme de”, ce qui n'est pas un défaut, toute nouvelle magistrat, dotée d'un caractère fort et d'une ambition à soule- ver des montagnes. Les prochaines législatives nous diront si la famille a toujours la main.
Et qui dans 10 ans ? Gérard Collomb ? Pourquoi pas, en grand vainqueur des premières élections métropolitaines au suffrage universel. Après tout, il est de loin le plus connu et il plaît jusqu'à la droite. »
Et intégriste à travers différents gestes symboliques : remise de la légion d’honneur au directeur des Chartreux, participation à l’anniversaire de la Chapelle des Chartreux avec un discours d’allégeance humaniste et personnaliste à Barbarin, (qui a du faire tourner Emmanuel Mounier dans sa tombe !financement de la rénovation de Fourvière, l’aide à l’opération de la fac catho, et d’autres .
Sa présence affichée avec ou sans Caroline dans les pince fesses et rubrique people où il apparaît comme otage ! (Tribune de Lyon, Le Progrès) et différentes manifestations people (pétanque à St Tropez, à Courchevel .etc.) où la présence de Maire n’est pas requise !
L’appui apporté dans cette stratégie par la fédération et certains élus et d’autres
Ces alliances au grand Lyon avec certains élus de « centre droit » qui avaient battu des sortants socialistes, la volonté de mettre de coté les centres gauches ( Braillard ,les élus du 5 , etc.…..) qui étaient son ouverture traditionnelle et acceptée volent en éclats par népotisme .
Le roi va se retrouver nu.
Jusqu’où ira-t-il ?


Petite anecdote sur Facebook, suivant la stratégie des deux fers aux feux, le secrétaire de section du 3, auto désigné candidat aux régionales avait envoyé sa démission à Kimelfeld /Collomb tout en étant dans le comité de soutien à Queyranne !

Déposé le 04/10/2015 à 09h15  
Par Le Canut 69 Citer

françois brun de meyzieux a écrit le 02/10/2015 à 18h04

Collomb et Kimelfeld ont commis une faute politique grave , qui va marquer durablement . Qu'il ne se soit trouvé aucun socialiste du bureau fédéral pour s'opposer à la népotisation de la vie lyonnaise montre à quel point la fédé est hors sol !

C'est un soulagement de ne pas avoir à voter pour les socialistes lyonnais , ils sont tous des vassaux , cela est lourd de conséquence , quand est ce que la table sera renversée .
Adieu le prof des Lazaristes, la groupie gay (tous autodésignés) du troisiéme . Merci à Queyranne de faire de la politique

Bonne analyse

Déposé le 03/10/2015 à 20h19   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par arrco Citer

A la retraite Queyranne et on sera contents de ne plus vous voir !!

Déposé le 03/10/2015 à 15h10  
Par calcul Citer

Les socialistes ne font pas de la politique, ils en sont bien incapables !! Ils font de l'électoralisme et leurs bases, si minimes soient elles, en mathématique leurs suffisent pour savoir qu'un certains nombres de voies multipliées par ne certain nombre de minorités défendant un certain nombre d'avantages peut suffire à les réélire.
Alors, le pays, ils s'en fichent bien !!!

Déposé le 03/10/2015 à 14h32  
Par Décinois Citer

" ...le seul crime de Farida Boudaoud a été en réalité de rejoindre la liste des communistes ...": ce n'est pas exact.

Je ne connais personnellement ni Farida Boudaoud ni JJ Queyranne. Par contre, en tant que Décinois, que F.Boudaoud, ex PS, par mésentente personnelle avec le maire PS, passe sur la liste PC-divers gauche ... pourquoi pas. Conflit de personnes, ça arrive ...

Mais qu'ensuite, par mésentente - encore - avec le candidat PC-divers gauche (Buronfosse), elle tente ensuite une alliance de dernière minute avec le candidat divers très-droite (Sagnard) ... , jusqu'à réussir à empêcher le PC de déposer sa liste (arrivée en préfecture trop tard ...) Là, non, franchement, ça ne passe pas. L'ambition politique a ses limites.

Ou comment les ambitions personnelles arrivent à saborder leur électorat. Misère.

Déposé le 03/10/2015 à 08h06  
Par anti hollande Citer

Le socialisme sera mort après le 13 décembre prochain , et c'est tant mieux !
Comme nuls , on fait pas pire .

Déposé le 03/10/2015 à 07h55  
Par françois brun de meyzieux Citer

Capuccino a écrit le 03/10/2015 à 00h02

Pitoyable... Mais prévisible quand on sait que Mme la Maire de Vaulx en Vélin a réservé une place au chaud avec un excellent salaire à Mme Boudaoud à la Mairie de Vaulx.
Ça sentait déjà le marchandage: je la recule sur ma liste si vous lui trouvez une gâche en or...
Et ce sont les vaudais qui vont payer!

Pitpyable ces arguments Mme Boudaoud sera de toutes les façons élue avec les indemnités

Déposé le 03/10/2015 à 00h02  
Par Capuccino Citer

Pitoyable... Mais prévisible quand on sait que Mme la Maire de Vaulx en Vélin a réservé une place au chaud avec un excellent salaire à Mme Boudaoud à la Mairie de Vaulx.
Ça sentait déjà le marchandage: je la recule sur ma liste si vous lui trouvez une gâche en or...
Et ce sont les vaudais qui vont payer!

Déposé le 02/10/2015 à 19h41  
Par Ancien PS Décines Citer

françois brun de meyzieux a écrit le 02/10/2015 à 18h04

Collomb et Kimelfeld ont commis une faute politique grave , qui va marquer durablement . Qu'il ne se soit trouvé aucun socialiste du bureau fédéral pour s'opposer à la népotisation de la vie lyonnaise montre à quel point la fédé est hors sol !

C'est un soulagement de ne pas avoir à voter pour les socialistes lyonnais , ils sont tous des vassaux , cela est lourd de conséquence , quand est ce que la table sera renversée .
Adieu le prof des Lazaristes, la groupie gay (tous autodésignés) du troisiéme . Merci à Queyranne de faire de la politique

Je suis entièrement d'accord avec vos analyses. Les militants socialistes sont des godillots incapables de réflexion personnelle pour remettre le PS en accord avec ses valeurs

Déposé le 02/10/2015 à 18h28  
Par ehui Citer

Après des éléphants tuberculeux à la tête d'or, voilà qu'on a des socialistes à Lyon ! Manquait plus que ça.

Déposé le 02/10/2015 à 18h04  
Par françois brun de meyzieux Citer

Collomb et Kimelfeld ont commis une faute politique grave , qui va marquer durablement . Qu'il ne se soit trouvé aucun socialiste du bureau fédéral pour s'opposer à la népotisation de la vie lyonnaise montre à quel point la fédé est hors sol !

C'est un soulagement de ne pas avoir à voter pour les socialistes lyonnais , ils sont tous des vassaux , cela est lourd de conséquence , quand est ce que la table sera renversée .
Adieu le prof des Lazaristes, la groupie gay (tous autodésignés) du troisiéme . Merci à Queyranne de faire de la politique

Déposé le 02/10/2015 à 17h59  
Par CQFD. Citer

Pourquoi vous donnez-vous autant de mal pour rédiger un article sur les pitreries des socialistes ?

Plus que des mots il suffit de les voir "au travail" pour ne plus jamais voter pour ces escrocs :

http://www.dailymotion.com/video/x382dut_le-curieux-conseil-de-francois-hollande-a-fleur-pellerin-pour-sa-mission-de-ministre-de-la-culture_news

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.