Caluire : le tournage du clip de rap dégénère, huit personnes interpellées

Caluire : le tournage du clip de rap dégénère, huit personnes interpellées
LyonMag

Scènes de violences urbaines mercredi à Caluire.

Alors que des jeunes du quartier entreprenaient de tourner un clip de rap, la police a été appelée suite à des dégradations sur le mobilier urbain et sur des voitures. L’intervention a dégénéré au niveau de la rue Alexander-Fleming lorsque des jeunes ont commencé à les outrager et à leur jeter des projectiles.

Les équipages du commissariat de la BAC ont été contraints d’utiliser des grenades lacrymogènes pour ramener le calme. Huit personnes ont finalement été interpellées suite à ces débordements ; elles se trouvaient toujours jeudi soir en garde à vue.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mézières le 13/11/2015 à 13:27
mauricecg a écrit le 13/11/2015 à 12h56

Il serait temps que monsieur le député maire et son staff réalisent que montessuy et les sommets derrière Bocuse caluire sont plus chauds que les banlieues environnantes.

organisons, en "métropole", un top 50 des banlieues pacifiques. Aidez les édiles à trouver les critères objectifs d'un si beau palmarès.

Signaler Répondre

avatar
Mézières le 13/11/2015 à 13:26

le rap n'est pas, par définition, une musique de paix.. Certains auraient dû le savoir depuis longtemps (au moins 30 ans....), même à Lyon où l'on n'aime pas être en retard... d'une musique, si cela en est une.

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 13/11/2015 à 12:56

Il serait temps que monsieur le député maire et son staff réalisent que montessuy et les sommets derrière Bocuse caluire sont plus chauds que les banlieues environnantes.

Signaler Répondre

avatar
rapeur le 13/11/2015 à 12:12

la connerie n 'a pas de limite

Signaler Répondre

avatar
no comment le 13/11/2015 à 11:19

Quelle bande d'abrutis.

Signaler Répondre

avatar
Tatie bisounours le 13/11/2015 à 11:16

Les pauvres chéries, que voulez vous il faut bien que jeunesse se passe, j'espère que le juge sera indulgent avec eux et demandera aux habitants de payer eux-même le mobilier urbain cassé.

Signaler Répondre

avatar
Fermez Caluire le 13/11/2015 à 10:46

Pas d'amalgames, tous les bad gones ne sont pas des voyous.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.