Rhône-Alpes : des vice-présidents parmi les plus absents

Rhône-Alpes : des vice-présidents parmi les plus absents
Le conseil régional - LyonMag

A quelques jours des élections régionales, FranceTVInfo s'est fendu d'une étude particulièrement fournie sur l'absentéisme des élus.

Pour chaque région, nos confrères ont compilé le taux de présence aux séances du conseil régional.
Il y a certains ratés puisque Nora Berra apparaît dernière du classement en Région. Or, elle avait démissionné en 2011 de son poste de conseillère régionale. De plus, un élu est comptabilisé comme présent à partir du moment où il a signé la feuille de présence. Peu importe s'il est arrivé avec plusieurs heures de retard ou s'il part ensuite au bout de 10 minutes.

Mais cela permet d'apprendre que les élus qui cumulent le plus ont rarement l'occasion d'honorer tous leurs mandats. Ainsi, Bernard Soulage, vice-président PS en charge de l'Europe et des relations internationales, ferme la marche avec 42% de présence. "Je suis amené à voyager plusieurs fois par an", s'est défendu l'élu, précisant qu'un vice-président n'est pas obligé de signer les fiches de présence.

Jean-François Debat, VP chargé des Finances, paye lui son cumul avec le poste de maire de Bourg-en-Bresse car sa présence depuis 2010 n'est estimée qu'à 58%.

Les centristes Marlène Mourier et Gérard Oriol ne sont venus qu'à une séance sur deux depuis le début du mandat. Cécile Cukierman, la sénatrice, tête de liste aux élections pour le Parti Communiste figure également en queue de peloton (60%).

Sur l'ensemble des groupes politiques, c'est au Front National (95% d'assiduité) et au PRG (91%) que se trouvent les élus qui assistent le plus souvent aux séances à la Confluence. Le PS (85%) et les Républicains-UDI (85%) ferment la marche.

Tags :

rhône-alpes

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
no paye le 28/11/2015 à 23:20

Il ne doivent pas être rémunérés s'ils ne remplissent pas leurs fonctions !!

Signaler Répondre

avatar
Hermilius le 28/11/2015 à 11:40

Oui Berra a démissionné de son mandat de conseiller régional parce qu'elle a été nommée ministre ! Avec un peu d'honnêteté journalistique France TV aurait pu le préciser !

Signaler Répondre

avatar
Parêsia le 28/11/2015 à 10:46

Un vice-président chargé des finances à mi-temps, ça donne forcément une région mal gérée!

Signaler Répondre

avatar
granier73 le 27/11/2015 à 18:01

il y a des économies à faire sur tous ces postes bidons

Signaler Répondre

avatar
Ly69 le 27/11/2015 à 09:25

Les maires des communes du "grand lyon" sont tous vice présidents (d'office) avec = 2000 euros de plus par mois pour ne pas faire grand-chose. C'est ça la démocratie !

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 27/11/2015 à 08:32

Quand ils manquent, il faut leurs supprimer les subventions….

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.