Tribune polémique : "Dieu est le seul juge de mes propos" selon le prêtre Lyonnais

Tribune polémique : "Dieu est le seul juge de mes propos" selon le prêtre Lyonnais
Photo d'illustration - LyonMag

Après les vives critiques contre la tribune écrite par le père Hervé Benoît, chapelain à la basilique de Fourvière, le prêtre s'est à nouveau expliqué sur le site de Riposte-Catholique.

 

Tout d'abord, il s'excuse, en affirmant : "je dis mes regrets à ceux qui m’ont mal lu et qui auraient pu être blessés par mes propos et je leur pardonne très volontiers les insultes dont ils m’ont accablé".

Mais toujours plus, pour lui : "Dieu est le seul juge de mes propos. Comme il est juge de certaines postures auxquelles, pour ma part, je me réserve de donner les suites que m’autorise le droit canonique."

Pour rappel, ce vendredi, dans un communiqué, le cardinal Barbarin expliquait avoir, en accord avec l'évêque de Bourges Mgr Armand Maillard, relevé le chapelain de ses différentes charges pastorales dans le diocèse de Lyon. Il lui demande aussi de "se retirer immédiatement dans une abbaye pour prendre un temps de prière et de réflexion".

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
NONOBO83 le 01/12/2015 à 17:28

Toutes les religions ne sont qu'un masque de l'ignorance. Tous les religieux (pratiquants de religions) sont des ignorants et, ce qui est pire, ne cherchent même pas à sortir de leur crasse spirituelle. Et le "père" Hervé MACRON est, de plus un abruti dangereux pour la liberté. J'en ai marre des compassions genre "j'ai même pas la haine". Moi je l'ai contre ces vermisseaux puants, ces néo-nazis.

Signaler Répondre

avatar
jeanLanar le 30/11/2015 à 16:04

Ben OUI il a raison. Il n'y a qu"a le tuer. Comme ça, il iar directement rendre des comptes à Dieu !

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 29/11/2015 à 12:51
ahahaha a écrit le 29/11/2015 à 08h56

Vous revendiquez la liberté d'expression... Assumez alors!!!

En effet. Mais la liberté d'expression ne pardonne pas la faute d'un manque de bon goût : j'ai honte que Lyon soit associé avec le nom de l'ayatollah Benoît qui débite des paroles de haine et de misanthropie. Son état d'aliénation est évidente lorsqu'il écrit qu'il 'pardonne' ceux qui l'ont 'attaqué' dans la presse à la suite de sa déclaration de haine envers les victimes innocentes d'un acte terroriste religieux. Qu'il soit expulsé de Lyon et qu'il fasse acte d'une interdiction de territoire dans notre belle ville ! Lyon n'a pas besoin de personnages si sinistres ici.

Signaler Répondre

avatar
ahahaha le 29/11/2015 à 08:56

Vous revendiquez la liberté d'expression... Assumez alors!!!

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 28/11/2015 à 20:50

BRAVO NOSTROMO. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 28/11/2015 à 19:08
pythagore a écrit le 28/11/2015 à 10h25

j ai l'impression d'entendre un chef de l'Etat islamique:seul dieu jugera ...c'est comme pour les attentats perpétrés :Dieu est le maître pour juger!!
L'excuse abominable et condamnable puisque personne sur terre ne devrait condamner tout acte et pensée quel qu’ils soient :l'expression est bien appropriée "que ce prêtre aille au diable et finisse au cachot!!!" si quelqu'un n'est pas d'accord avec ça:je m'en tape car c'est dieu qui juge!!!!!!!!!!!!!!

Mais pourquoi diable pensez vous qu'un religieux (catholique) serait meilleur ou pire qu'un autre religieux (musulman) ?
Ce sont tous les mêmes et ils représentent tous des risques pour notre liberté, voire pour l'humanité
Ce prêtre ne fait que révéler par sa bêtise la profonde réalité de ce que sont les religions
CQFD

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 28/11/2015 à 15:47
Modération a écrit le 28/11/2015 à 11h27

Comment un représentant religieux pourrait tenir autres propos ?
Il est dans son rôle.
Un représentant religieux qui ne s'en remettrait pas à Dieu ne serait plus dans son rôle.
A lire les commentaires ci-dessous, on constate que nul n'est épargné par ses incohérences.
Quant à l'état laïc, il n'aura échappé à personne qu'en réalité dans les faits nous sommes un état laïc d'origine catholique. Il suffit de voir notre calendrier, beaucoup de nos jours fériés, vacances scolaires, fêtes, etc...
La réalité est que la République avait trouvé un équilibre.
Une laïcité modérée qui n'étouffe pas le catholicisme, religion et spiritualité originelle de la France en lui assurant une liberté de culte.

Seulement voilà, l'immigration incontrôlée issue du monde musulman a invité l'islam en France.
Cet équilibre subtil entre l'état laïc et le catholicisme se retrouve rompu face aux revendications et la volonté de l'islam de s'imposer eu égard aux nombres de français musulmans.
Du coup nous assistons au réveil des intégristes de tous poils. Les intégristes laïcards qui ne veulent plus de cet équilibre avec le catholicisime qui a pourtant façonné la France depuis le Révolution.
Les intégristes islamistes, les intégristes catholiques, les intégristes gauchistes et les intégristes de droite, chacun voulant imposer aux autres leur façon de vivre, de penser, ...
Tant qu'il n'y aura pas de nouvel équilibre trouvé ce qui sous-entend de la modération de toutes les parties, pas de paix civile.

Intégriste catholique ou musulman, on comprend ce que cela veut dire, mais intégriste laïc n'a pas de sens!
Il n'y a qu'une laïcité, celle qui protège notre liberté de conscience, de croire ou de pas croire, celle qui sépare le privé, l'intime du public, de l'ostentatoire.

Signaler Répondre

avatar
moraliste le 28/11/2015 à 13:59
Modération a écrit le 28/11/2015 à 11h27

Comment un représentant religieux pourrait tenir autres propos ?
Il est dans son rôle.
Un représentant religieux qui ne s'en remettrait pas à Dieu ne serait plus dans son rôle.
A lire les commentaires ci-dessous, on constate que nul n'est épargné par ses incohérences.
Quant à l'état laïc, il n'aura échappé à personne qu'en réalité dans les faits nous sommes un état laïc d'origine catholique. Il suffit de voir notre calendrier, beaucoup de nos jours fériés, vacances scolaires, fêtes, etc...
La réalité est que la République avait trouvé un équilibre.
Une laïcité modérée qui n'étouffe pas le catholicisme, religion et spiritualité originelle de la France en lui assurant une liberté de culte.

Seulement voilà, l'immigration incontrôlée issue du monde musulman a invité l'islam en France.
Cet équilibre subtil entre l'état laïc et le catholicisme se retrouve rompu face aux revendications et la volonté de l'islam de s'imposer eu égard aux nombres de français musulmans.
Du coup nous assistons au réveil des intégristes de tous poils. Les intégristes laïcards qui ne veulent plus de cet équilibre avec le catholicisime qui a pourtant façonné la France depuis le Révolution.
Les intégristes islamistes, les intégristes catholiques, les intégristes gauchistes et les intégristes de droite, chacun voulant imposer aux autres leur façon de vivre, de penser, ...
Tant qu'il n'y aura pas de nouvel équilibre trouvé ce qui sous-entend de la modération de toutes les parties, pas de paix civile.

gentil votre plaidoirie mais vous montrez le gros paradoxe en parlant de modération à tous tout en défendant ce prêtre aux idées extrêmes
Chacun sera juger !

Signaler Répondre

avatar
Antoine. le 28/11/2015 à 13:57

De tout cœur avec le billet de "Modération".

Rien à ajouter.

Assez de haine comme ça.

Signaler Répondre

avatar
Vousnoussaoûlez le 28/11/2015 à 12:37

Laïcards et intégristes de tous bords,même combat. "Mort aux cons" Et avec cela on veut une société apaisée..... Eh bien,on a du chemin à faire.... Sans parler de l'autre obsédé par la pédophilie,curieux d'abord.....

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 28/11/2015 à 11:50

DÉCIDÉMENT TOUTES LES R...... Sont de la M ....... !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 28/11/2015 à 11:46

Voilà , nous avons un salafiste français !!!!

Signaler Répondre

avatar
Modération le 28/11/2015 à 11:27

Comment un représentant religieux pourrait tenir autres propos ?
Il est dans son rôle.
Un représentant religieux qui ne s'en remettrait pas à Dieu ne serait plus dans son rôle.
A lire les commentaires ci-dessous, on constate que nul n'est épargné par ses incohérences.
Quant à l'état laïc, il n'aura échappé à personne qu'en réalité dans les faits nous sommes un état laïc d'origine catholique. Il suffit de voir notre calendrier, beaucoup de nos jours fériés, vacances scolaires, fêtes, etc...
La réalité est que la République avait trouvé un équilibre.
Une laïcité modérée qui n'étouffe pas le catholicisme, religion et spiritualité originelle de la France en lui assurant une liberté de culte.

Seulement voilà, l'immigration incontrôlée issue du monde musulman a invité l'islam en France.
Cet équilibre subtil entre l'état laïc et le catholicisme se retrouve rompu face aux revendications et la volonté de l'islam de s'imposer eu égard aux nombres de français musulmans.
Du coup nous assistons au réveil des intégristes de tous poils. Les intégristes laïcards qui ne veulent plus de cet équilibre avec le catholicisime qui a pourtant façonné la France depuis le Révolution.
Les intégristes islamistes, les intégristes catholiques, les intégristes gauchistes et les intégristes de droite, chacun voulant imposer aux autres leur façon de vivre, de penser, ...
Tant qu'il n'y aura pas de nouvel équilibre trouvé ce qui sous-entend de la modération de toutes les parties, pas de paix civile.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 28/11/2015 à 11:15

La laïcité impose une séparation stricte entre la sphère publique et la sphère privée! Entre les dépenses publiques et les dépenses privées!
Pas un seul euro ne doit servir à financer des structures qui s'inspirent de la religion! C'est encourager le communautarisme et la guerre civile!
Plus un sou public à l'école privée! Plus un sou public aux associations cultuelles, crypto-religieuses!
Libres à ceux qui veulent croire de croire ce qu'ils veulent, mais pas avec l'argent du contribuable!

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 28/11/2015 à 10:38
pythagore a écrit le 28/11/2015 à 10h25

j ai l'impression d'entendre un chef de l'Etat islamique:seul dieu jugera ...c'est comme pour les attentats perpétrés :Dieu est le maître pour juger!!
L'excuse abominable et condamnable puisque personne sur terre ne devrait condamner tout acte et pensée quel qu’ils soient :l'expression est bien appropriée "que ce prêtre aille au diable et finisse au cachot!!!" si quelqu'un n'est pas d'accord avec ça:je m'en tape car c'est dieu qui juge!!!!!!!!!!!!!!

Je partage entièrement votre réaction. Et je ne comprends pas du tout pourquoi un état tel que la France LAIQUE entretient des relations 'privilégiées' avec le Vatican où règne une attitude d'irrationalité profonde illustrée parfaitement par l'attitude irréelle de Benoît le fondamentaliste. Il faut rapidement revoir la politique de l'Etat envers le traitement de préférence accordée au système scolaire privé "mixte'' qui représente une vraie anomalie dans notre système laïc.

Dernier commentaire. Je trouve curieux que le clergé français ne se trouve pas cible d'accusations de pédophilie comme c'est le cas dans les pays anglophones où les autorités judiciaires semblent prendre plus au sérieux l'ampleur de ces crimes. Faut-il croire que les prêtres en France soient moins déviants? Ou qu'ils profitent d'une ambiance d'omerta de la part des uns et des autres? Bizarre, bizarre.

Signaler Répondre

avatar
pythagore le 28/11/2015 à 10:25

j ai l'impression d'entendre un chef de l'Etat islamique:seul dieu jugera ...c'est comme pour les attentats perpétrés :Dieu est le maître pour juger!!
L'excuse abominable et condamnable puisque personne sur terre ne devrait condamner tout acte et pensée quel qu’ils soient :l'expression est bien appropriée "que ce prêtre aille au diable et finisse au cachot!!!" si quelqu'un n'est pas d'accord avec ça:je m'en tape car c'est dieu qui juge!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.