Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Indiana Jones et Né en 68 au cinéma, les festivals Documental et Sathonay Blues, Don Quichotte à la Maison de la danse, une soirée Tokyo decadance, ou Leitmotiv Blastik Bertran, Dionysos et Absolut Cybelia en concert. Les sorties de cette semaine du mercerdi 21 mai.

Cinéma

Indiana Jones et le royaume du Crâne de Cristal
Le film le plus attendu de l’année ! “Le royaume du Crâne de Cristal” est le quatrième épisode des aventures d’Indiana Jones. Et il marque les retrouvailles, 19 ans après, entre Harrison Ford et Steven Spielberg. L’histoire se passe en pleine Guerre Froide. Indy va affronter les agents soviétiques au cours d’une chasse au trésor au Pérou. Car il est sur la piste, comme les Soviétiques, du légendaire crâne de cristal d'Akator grâce auquel on peut s'assurer le contrôle de l'univers. Jungle étouffante, citée oubliée, pièges mortels... Assez classique au fond. On a juste droite en plus au fils caché d’Indiana Jones interprété par un très bon Shia LaBeouf.
De Steven Spielberg. Avec Harrison Ford, Karen Allen, Cate Blanchett, Shia LaBeouf... Durée : 2h03.

Né en 68
Une longue saga qui s’étire de 1968 à l’élection de Nicolas Sarkozy  en mai 2007. L’histoire de Catherine, Yves et Hervé, trois étudiants parisiens qui font leur “révolution” en mai 68. Rêveurs et utopistes, ils partent fonder avec leurs amis une communauté dans une ferme abandonnée du Lot. L’amour libre, la drogue, la guitare, les fleurs, la campagne... tout y est. Peu à peu, certains partent alors que des enfants naissent. Des enfants qui vont affronter une société où le sida, le capitalisme et le chômage ont remplacé le “flower power”. Dans le rôle de Catherine, Laetitia Casta est très convaincante. Mais au final, ce film, plus romanesque qu’historique, se révèle un peu plombé par les longueurs. 3 heures pour raconter la vie d’une bande de jeunes qui voulaient tout simplement changer le monde après les événements de 68, c'est trop.
De Olivier Ducastel et Jacques Martineau. Avec Laetitia Casta, Yannick Renier. Durée : 2h 53.

La 2e édition de Documental, un festival du documentaire latino-américain, se déroule à Lyon jusqu’au 25 mai. Au programme : “Pa’l Norte” de Franck Beyer, sur les conditions de vie des travailleurs mexicains aux Etats-Unis. Mais aussi “Salvador Allende” de Patrick Guzman, qui avait été sélectionné pour le Festival de Cannes en 2004. Les séances sont suivis de débats en présence de réalisateurs ou de spécialistes de l’Amérique latine. Le festival se déroule notamment au cinéma Zola à Villeurbanne et à la Maison des passages dans le 5e arrondissement.
Renseignements : www.espaces-latinos.org/Docujano.htm

Le théâtre de Givors propose le samedi 24 mai une journée du cinéma. Avec la projection de plusieurs films d’animation réalisés par les studios Folimage à Valence : “Le moine et le poisson”, “Le génie de la boîte de raviolis”...
Renseignements : 04 72 24 25 50


Festival

Sathonay Blues Festival
Le 20e Festival Blues de Sathonay se déroule du 5 au 7 juin. Pour fêter cet anniversaire, le festival offre le jeudi 5 un concert gratuit avec Tennessee Stud. Au programme, on peut aussi retenir le groupe Little Blue Tour accompagné de la chorale blues de Rillieux le vendredi 6, et La Nuit du Blues avec Philippe Menard, Nico Backton et Big Dez le samedi 7 juin.
Renseignements : www.festivalsathonay.com

Danse

Don Quichotte à la Maison de la danse
Le ballet de l’Opéra national de Bordeaux présente “Don Quichotte” du 21 au 28 mai à la Maison de la danse. Un ballet pour 49 danseurs avec un prologue et trois actes. L’histoire de ce chevalier qui se lance à l’assaut des moulins est parfaite pour un spectacle de danse. Elle est pourtant très rarement montrée en France. Une chorégraphie de Charles Jude, le directeur du ballet de l’Opéra de Bordeaux, pour un spectacle qui associe danse classique, danse espagnole et farces.
“Don Quichotte” du 21 au 28 mai à la Maison de la danse. Tarifs : de 30 à 40 euros. Renseignements : 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

Showdance à la Halle
En tournée depuis début 2008, la troupe Just Magic sera à la Halle Tony Garnier le 31 mai pour présenter “Showdance”. Un véritable show qui propose des danses latino-américaines : Cha-cha-cha, samba, paso doble ou tango argentin. Avec des dizaines de danseurs dans des chorégraphies spectaculaires qui s’inspirent pour la plupart de films musicaux comme “Moulin-Rouge” ou “Casino. On pourra notamment voir des couples de danseurs comme Marc Barbieri et Agnès Mortin, plusieurs fois champions de France et finalistes des championnats d’Europe. Au final, des danses spectaculaires, des effets sons et lumières impressionnants... Du grand spectacle.
Le 31 mai à la Halle Tony Garnier. Tarifs de 27 à 38 euros. Renseignements : 04 42 18 92 92 ou halle-tony-garnier.fr

Concerts

Leitmotiv Blastik Bertran est en concert le 22 mai au Marché gare. Un groupe déjanté qui mélange rock, jazz et disco avec beaucoup d’humour. A voir absolument sur scène.  Le même soir, Dionysos est au Transbordeur. Pour du dub, on peut aller voir Jah Shaka au Rail théâtre, toujours le 22 mai. Le lendemain, le Ninkasi propose une soirée “Tokyo decadance”. Avec des Dj, du rock et de la pop mais aussi des artistes, des performers et des jeunes filles assez court-vêtues. Un événement. Beaucoup plus classique : Garou est au Transbordeur le 24. Enfin, deux groupes de rock lyonnais à citer ce 24 mai : Music is not fun au Marché gare et Absolut Cybelia au Citron.



Tags : Maison de la danse | Indiana Jones | Né en 68 | Documental | Sathonay Blues | Leitmotiv Blastik Bertran |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.