Lyon : l’école des Chiens d’Aveugles recherche des familles d’accueil

Lyon : l’école des Chiens d’Aveugles recherche des familles d’accueil
Un des élèves de l’école des Chiens d’Aveugles - LyonMag

L'association des chiens guides d'aveugles de Lyon et du Centre-Est est à la recherche de familles bénévoles pour accueillir leurs élèves en formation.

Dans l’école, des labradors, bergers allemands ou encore golden retrievers sont formés pendant deux ans avant d’être confiés à une personne mal ou non voyante.

Pour devenir famille d’accueil, plusieurs critères sont nécessaires:

Il faut être disponible et ne pas laisser le chien seul plus de 3h. Il faut également habiter dans un rayon de 40 km autour de l’école située à Misérieux (près de Villefranche-sur-Saône). "Dans l’idéal, le statut de famille d’accueil est parfait pour une personne qui ne travaille pas, quelqu’un qui travaille à la maison ou encore qui peut amener le chien sur son lieu de travail. C’est un engagement sur deux ans alors il ne faut pas le prendre à la légère", nous explique Caroline Wendling, famille d’accueil depuis plus d’un an.

Au quotidien, le chien reste à l’école où il apprend aux côtés des éducateurs spécialisés plusieurs exercices destinés à aider son futur maître comme par exemple éviter les obstacles, apprendre à traverser la rue ou encore rapporter des objets dans les mains de leur propriétaire. Une fois suffisamment à l'aise, le compagnon à quatre pattes passera son certificat d'aptitude.

Le week-end et pendant les vacances, l’animal passe du temps avec sa famille d’accueil afin de se sociabiliser et de pouvoir participer à toutes les activités familiales. Il n’existe pas de critères géographiques ou familiaux pour participer à l’aventure : on peut habiter en ville ou à la campagne, et avoir un foyer avec des enfants ou déjà des animaux de compagnie.

"Le rôle de la famille d’accueil, c’est de faire du chien un super animal de compagnie. Il faut lui apprendre l’éducation classique mais aussi l’emmener dans tous les lieux publics. Jumbé (le chien de Caroline ndlr) me suit partout, on est allé au Stade de Gerland, au cinéma, dans les transports en commun, dans les magasins, en déplacement pour mes rendez-vous professionnels, on est aussi parti à la montagne et à la mer etc…"

Enfin, après avoir suivi le chien le temps de sa formation viendra le temps de la séparation. En effet le chien sera confié gratuitement à une personne aveugle qui en aura fait la demande. Beaucoup de familles d’accueil redoutent ce moment et beaucoup d’autres peinent à s’engager de peur d’avoir à se séparer de leur compagnon. Avec Jumbé, Caroline relativise car il s’agit avant tout d’une démarche solidaire :

"9 fois sur 10, on me pose la question de savoir si je suis triste à l’idée de quitter mon chien ! Bien sûr, Jumbé va me manquer mais je ne l’abandonne pas et je ne l’amène pas non plus chez le vétérinaire pour le laisser, au contraire, c’est le début de sa nouvelle vie. C’est un sentiment de fierté qui domine ; la plus belle récompense c’est de voir les progrès du chien et la joie qu’il va procurer à une personne en difficulté".

Pour devenir famille d’accueil : www.lyon-chiensguides.fr/

A.O

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Loup Garou le 29/02/2016 à 23:09

je cherche une famille d'accueil, je suis tres disponible sauf les jours de pleine lune

Signaler Répondre

avatar
Pélagie le 29/02/2016 à 21:01

On n'a pas demandé au chien s'il est triste de quitter sa famille d'accueil.
Et quand ils sont en retraite, ils ont un troisième maitre !

Signaler Répondre

avatar
Pélagie le 29/02/2016 à 19:34

Je suis contre les chiens d'aveugle, les animaux n'ont pas à être les esclaves des hommes.
Je suis persuadée que ces chiens ne sont pas heureux.

Signaler Répondre

avatar
Flop le 09/02/2016 à 21:54
looloup a écrit le 08/02/2016 à 22h58

Les chiens d'assistance qu'il soit en formation ou en service on accès à tous les lieux ouverts au public donc magasin, transport, musée, cinéma ...

C est très enrichissant comme experience, la coopération avec l école est passionnante.

Signaler Répondre

avatar
looloup le 08/02/2016 à 22:58
thoune a écrit le 07/02/2016 à 16h55

je croyais qu'on avait pas le droit de faire rentrer les chiens dans le bus et les magasins

Les chiens d'assistance qu'il soit en formation ou en service on accès à tous les lieux ouverts au public donc magasin, transport, musée, cinéma ...

Signaler Répondre

avatar
looloup le 08/02/2016 à 22:55
gné a écrit le 07/02/2016 à 13h07

On ne comprends rien, il ne faut pas travailler, mais le chien reste la journée à l'école ???

La première année, le chien passe la majeure partie de son temps en famille et ne fait que quelques stages à l'école. A environ 1 an, il entre réellement en éducation et va donc à l'école du lundi au vendredi, et revient dans sa famille d'accueil pour le week-end et les vacances.

Signaler Répondre

avatar
thoune le 08/02/2016 à 16:07

si je comprends bien le chien est avec nous que le wk et les vacances???

Signaler Répondre

avatar
brenet le 07/02/2016 à 17:15
thoune a écrit le 07/02/2016 à 16h55

je croyais qu'on avait pas le droit de faire rentrer les chiens dans le bus et les magasins

? Bien sûr que si, pourquoi non ? après les magasins sont des espaces privés, et ils peuvent refuser les chiens. Mais évidemment pas les chiens d'aveugles.

Signaler Répondre

avatar
thoune le 07/02/2016 à 16:57

si je comprends bien le chien est avec nous que le wk et les vacances???

Signaler Répondre

avatar
thoune le 07/02/2016 à 16:55

je croyais qu'on avait pas le droit de faire rentrer les chiens dans le bus et les magasins

Signaler Répondre

avatar
gné le 07/02/2016 à 13:07

On ne comprends rien, il ne faut pas travailler, mais le chien reste la journée à l'école ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.