Didier Repellin : "Il n’y a pas d’autre chantier en France comme celui de la Fontaine Bartholdi"

Didier Repellin : "Il n’y a pas d’autre chantier en France comme celui de la Fontaine Bartholdi"
Didier Repellin - LyonMag

Didier Repellin est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. L’architecte lyonnais est revenu sur la restauration de la fontaine Bartholdi.

Au mois de mars, la restauration de la fontaine Bartholdi débutera enfin place des Terreaux. Cela fait des années que les Lyonnais regrettent de la voir autant dégradée. "Les dégradations ne sont pas à ce point irrécupérables, néanmoins cette fontaine est arrivée à un niveau de corrosion important. Il était temps de le supprimer et de réparer tous les éléments fissurés", indique le maitre d’œuvre Didier Repellin.

Habitué des chantiers colossaux en France et en Italie, Didier Repellin indique que "ce qui est délicat, c’est que c’est une fontaine spectaculaire au niveau de ses dimensions. C’est la plus grande fontaine en plomb martelé et repoussé que l’on ait en France. Ca demande un soin particulier pour enlever les plaques, les feuilles de plomb. On ne peut pas la restaurer sur place".

"C’est un défi technique et scientifique, très intéressant et passionnant. Dans la restauration, on est plus habitué à des édifices en pierre mais en plomb c’est très rare. Il n’y a pas d’autre chantier comme celui-ci".

Le travail de Didier Repellin et de ses équipes consistera ensuite à "redonner les formes exactes de la sculpture. Par l’affaissement et les déformations, on a perdu de la nervosité de la sculpture. Les candélabres seront remis. Il manquait des rênes des chevaux. Et l’autre élément important, c’est l’hydraulique, pour permettre les fameux naseaux fumants".

Didier Repellin est également bien occupé par un autre chantier emblématique à Lyon, celui du Grand Hôtel-Dieu. "Le chantier se déroule très rapidement. Avec 200 ouvriers, vous devinez que tous les jours, il y a énormément de travaux. Pour l’instant, c’était encore des phases de désamiantage, de déplombage. Mais maintenant, on commence à remettre des murs, des cloisons, des éléments. On est dans la restauration positive".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.