Séverine Barbier : "Make a Wish à Lyon réalise ses deux premiers vœux d’enfants malades"

Séverine Barbier : "Make a Wish à Lyon réalise ses deux premiers vœux d’enfants malades"
Séverine Barbier - LyonMag

Séverine Barbier est l’invitée de Ca Jazz à Lyon ce mardi. La chef d’antenne bénévole de l’association Make a Wish à Lyon est revenue sur son travail au quotidien.

Depuis 2005 en France, l’association Make a Wish réalise les rêves des enfants malades. "On reçoit une demande écrite ou un courriel d’un enfant au siège de Paris. Selon la situation géographique de l’enfant, c’est renvoyé à l’antenne concernée. Un à deux bénévoles sont ensuite envoyés pour vérifier la validité du vœu, s’il a bien été formulé par l’enfant et pas par une tante ou un frère. Ca arrive", explique Séverine Barbier.

Depuis cet automne, Lyon est devenue la nouvelle antenne de Make a Wish aux côtés de Lille, Nice ou encore Deauville. Neuf bénévoles travaillent sur des levées de fonds. "On est aussi en cours de réalisation de nos deux premiers vœux : partir à Disneyland Paris et aller se prélasser dans les bains d’eau chaudes des Pyrénées-Orientales".

Généralement, "un vœu se réalise entre 1 et 3 mois" après avoir été fait par l’enfant. "Ca dépend de la complexité du vœu ou de la pathologie de l’enfant".

"Un vœu coûte entre 1500 et 3000 euros. Make a Wish a la particularité de vouloir réaliser les vœux en famille. Les parents sont dans un rôle infirmier, les frères et sœurs sont délaissés. Ca doit être un moment familial qui réunit", précise Séverine Barbier.

Après une réunion avec l’Olympique Lyonnais, l’antenne Make a Wish de Lyon prépare actuellement une journée évènement le 27 mars à la Salle Ravier dans le 7e arrondissement. Les spectacles proposés ce jour-là permettront une nouvelle levée de fonds.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 16/02/2016 à 15:00

EN FRANCE ON A ( à chacun son Everest ) qui fait pareil. MAIS C'EST MOIN IN. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Bob le 16/02/2016 à 12:08
pirouete a écrit le 16/02/2016 à 10h52

Bob Soi-disant je suis resté plus de 6 mois à Londres j ai jamais vu de mots français tous les jours dans la presse anglaise!!

Moi aussi ... J'étais manager d'un restau qui s'appelait le "Mange-Tout" ... ;-)

Signaler Répondre

avatar
réfléchir ... le 16/02/2016 à 12:01
pirouete a écrit le 16/02/2016 à 08h28

Je comprendrai jamais tous ces anglaisisme, ils ont honte d être français et parler français ça fait trop "has been" lol Comme si les anglais chez eux utilisé des mots français.

C'est une association internationale ........ américaine et aux Etats-Unis ils parlent plutôt anglais que français

Signaler Répondre

avatar
pirouete le 16/02/2016 à 10:52

Bob Soi-disant je suis resté plus de 6 mois à Londres j ai jamais vu de mots français tous les jours dans la presse anglaise!!

Signaler Répondre

avatar
Bob le 16/02/2016 à 08:48

Les anglais utilisent aussi beaucoup de mots français ! A Londres, c'est même très chic et branché !
http://www.ouest-france.fr/monde/semaine-de-la-francophonie-ces-mots-francais-utilises-en-anglais-3260101

Signaler Répondre

avatar
pirouete le 16/02/2016 à 08:28

Je comprendrai jamais tous ces anglaisisme, ils ont honte d être français et parler français ça fait trop "has been" lol Comme si les anglais chez eux utilisé des mots français.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.